Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Robert Holdstock, La Forêt d'émeraude

En 1985, était projetté le film La Forêt d'émeraude. Bien avant Sting, le cinéaste John Boorman montrait les ravages occasionnés par la déforestation en Amazonie. Les "Invisibles", ces Indiens ayant un mode de vie ancestral, sont sur le point de disparaître... 
La novélisation est confiée à Robert Holdstock, auteur de Fantasy qui obtint en 1985 le British Science Fiction Award et le World Fantasy Award pour le premier volume du cycle de La Forêt de Mythagos. Je sais que c'est de la fantasy mais bon tant pis j'en parle quand même ;-) .
En 2003, La Forêt d'émeraude fut rééditée chez Mnemos.

4e de couverture: Bill Markham est venu superviser la construction d'un gigantesque barrage en Amazonie, avec sa femme et ses deux enfants.
Quelque temps après son arrivée, c'est le drame : au cours d'une promenade dans la forêt vierge, son jeune fils Tommy disparaît.
Contre toute logique, Markham refuse de croire à sa mort et se lance, année après année, dans de longues recherches.
Dix ans plus tard, il trouve une piste, fragile, mais réelle... Qui le jette tout droit dans les griffes d'une tribu cannibale.
Sauvé grâce à l'intervention d'une jeune Indien blond, il réalisera peu à peu que son fils Tommy est devenu cet Indien qu'il ne comprend plus, irrémédiablement changé par la forêt d'émeraude.

holdstock la foret d'emeraude.jpg

Les commentaires sont fermés.