Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Hadopi et la protection des oeuvres littéraires

pc.gifJe l’ai déjà dit , j'ai même signé, je suis opposé à la loi Hadopi comme beaucoup d'internautes.
Rappelons que le projet de "loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet" se donne pour but (avoué) la lutte contre les modes d'échanges illégaux des œuvres par Internet. Bien sûr, la loi est désormais votée (aprsè avoir été une première fois rejetée par la représentation nationale, mais vous savez ce que c'est quand la représentation vote mal, on change de représentation nationale, on revote parce que l'opposition c'était rien que des tricheurs s'était embusquée derrière des rideaux la vilaine). On a beaucoup parlé du téléchargement illégal mais en fait toutes les oeuvres diffusées sur Internet de manière illégale sont concernées. Je ne reviendrais pas sur l'inutilité d'une loi dont on possède déjà (avant même sa mise en application) les moyens de la contourner, ni sur son caractère inapplicable, son coût,... d’autres le font mieux que moi.

Je vais prendre un cas pratique et qui concerne la plupart des blogueurs littéraires. Pour illustrer nos billets, nous utilisons des images des couvertures des livres et parfois des illustrations intérieures. C'est interdit. Il y a juste une tolérance car on estime que cela ne nuit pas aux auteurs (et même leur fait de la publicité). La règle (mais tacite seulement) veut que la tolérance vaut tant qu'il n'y a pas de préjudice pour l'auteur. C'est là que le bât blesse car l'illustrateur est aussi un auteur.
Plusieurs points tout de même:
1/ je ne retire aucun bénéfice de mon blog, il me sert à partager une collection avec des lecteurs, rien de plus.
2/ Les images que je poste sont de qualité impropres à une impression correcte.
3/ Les auteurs ou éditeurs que j'ai rencontré ou avec qui j'ai été en contact par courriel ne se sont jamais plaints: par exemple, Georges Ramaïloi, Claire Panier-Alix et son éditeur Xavier Mauméjean, Les Editions de la Fibule qui m’ont envoyé la couverture de l’édition 2007 de Champakou par Jeronaton, Jules Verne (ah, non je ne suis pas spirite) Vincent Meurice, Stephan Lewis, Les Moutons Electriques, Bertrand Houette, ...
Pourtant, certains éditeurs pourtant font valoir leurs droits et empêche la publication des illustrations de couverture, c'est par exemple le cas de la collection Signe de piste.
Il y a aussi eu un procès de Moulinsart SA (société détentrice des droits d'Hergé) contre Bob Garcia qui a permis la "citation graphique" mais bon...
Ce qui change, c'est qu'une autorité administrative prononcera la peine avant que la justice ne se penche sur le cas (imaginons que les ouvrages de Bob Garcia ait été interdits avant leur diffusion). Donc, nous sommes dans l'illégalité quelque part (et les lecteurs aussi, affreux receleurs!).
De toute façon, j'ai moins à m'en faire que les sites comme Ebay, la Fnac, Amazon,... qui utilisent à foison des images de couvertures de livres. Quoique: eux les vendent, moi je me contente de les présenter.
Argh, j'imagine bien ma famille voir son accès à Internet coupé parce que j'ai publié ceci ou cela !

Commentaires

  • En Belgique, nous n'avons pas de loi pareil et heureusement ! Si j'ai bien tout compris et en résumant, il s'agit d'un mouchard dans tous les ordinateurs français ? Si ça devait arriver ici, je pense que je résilierais mon abonnement internet... (Big Brother is watching you ! )

  • Moi aussi j'utilise les illustrations (le plus souvent la couverture mais parfois des illustrations intérieures), j'ai un autre site qui met toutes les illustrations intérieures de livres "jeunesse"...est-ce grave..en tout cas si tous les "blogs" doivent se plier aux règles strictes il va y avoir du ménage!

  • @ Melle ciguë: l'installation de ce mouchard est facultative mais ce sera le seul moyen de prouver sa bonne foi.

  • @ Grand-sachem : c'est toléré mais ce n'est pas permis.
    C'est la même chose pour tous les sites utilisant des illustrations de couvertures.
    Mais faisons nous du mal aux créateurs? Souvent ce sont les grands oubliés du monde du livre.

  • Il est donc faussement pas obligatoire... Pfff ! Quelle connerie !

Les commentaires sont fermés.