Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bertrand Houette, Titikaka

Le nouveau roman de Bertrand Houette!

Le jour même de la parution officielle, j’annonçais la sortie de Titikaka, le nouveau roman de Bertrand Houette aux éditions Timée. Je me suis imaginé le lire sur la plage, mais la méridienne du salon est tout aussi confortable ! (si ce n’est plus).

Quelques mots sur l’auteur

J’ai échangé plusieurs courriers avec Bertrand Houette. Pas assez pour satisfaire toute ma curiosité (ah ces soucis avec les messageries hotmail )-:  ). Sans doute reviendrai-je un jour sur l’intéressante conversation que nous tenons de temps en temps. Sa réflexion sur la place des Précolombiens dans l’imaginaire occidental est très stimulante. Bertrand Houette possède de plus l’avantage sur moi d’une parfaite connaissance de l’histoire inca, je dois me contenter de mes connaissances sur le roman populaire.
Bertrand Houette est l’un des trois auteurs de la trilogie Inca (XO éditions, puis reprise en format de poche), Antoine B. Daniels étant le pseudonyme collectif de Antoine Audouard, Bertrand Houette (B.) et Jean Daniel Baltassat.

Bertrand Houette a publié en 2007 Punchao dont l’action se déroule plus tard que Titikaka. J’avais apprécié Punchao pour un fait qui semble avoir déstabilisé certains lecteurs : le roman historique ne se déroule pas à la période attendue, c'est-à-dire celle de la Conquête, mais plus tard, en 1572. Punchao rappelle ainsi que la conquête de l’Empire inca ne fut pas une simple partie de campagne (militaire) mais une œuvre de longue haleine (40 ans, ce n’est pas rien).
Le lieu de l’action, le lac Titicaca, est important dans la vie de l’auteur : sa découverte en 1978 fut un véritable coup de foudre.

A propos de Titikaka

Avec Titikaka, Bertrand Houette renoue avec un épisode plus classique des romans historiques mettant en scène la rencontre entre Européens et Précolombiens. L’arrivée des Conquistadors bouleverse un monde déchiré par une guerre entre Atahualpa au Nord et Huascar au Sud.
Le roman s’ouvre sur un prologue permettant de situer l’action. Nous sommes en 1532, en pleine guerre de succession à la tête de l’Empire inca, . Rappelons que si les Conquistadors réussirent à s’emparer de l’empire inca avec ce qui semble une telle facilité c’est que la dynastie était relativement récente, que l’empire était en proie à une guerre civile qui permit aux Espagnols de trouver de précieux soutiens, et aussi que certaines classes sociales servirent avec autant d’efficacité les nouveaux maîtres que les anciens.
Nous voici donc plongés à ce moment décisif qui voit à la fois les lignages s’opposer et les Espagnols arriver.
« 1533, Sanctuaire du lac Titicaca : une série d'accidents déciment l'une (et une seule) des quarante-deux ethnies vivant sur ce territoire sacré, les Cayambis. Sur la péninsule de Copacabana, les îles du Soleil et de la Lune, la malédiction qui semble frapper ce peuple est-elle une manifestation du courroux divin ou plutôt un plan concerté par des ennemis ? Entre guerre civile et révolte contre les Espagnols, le jeune Anka, chargé de la protection de Yurak, unique rescapée des Cayambis, découvrira la vérité. »

Bertrand Houette allie une nouvelle fois une remarquable érudition et un talent de narrateur qui emporte le lecteur dans une aventure haute en couleurs et dépaysante. La reconstitution historique est rigoureuse (et les libertés que l’auteur prend avec l’Histoire sont expliquées en fin de volume) et le roman prenant: le lecteur est immergé dans ce monde disparu.
Il y a peu une commentatrice demandait un titre de fiction précolombienne à lire : Tititkaka est l’exemple même du roman historique facilement accessible (il n’a pas été édité en 1924 dans une obscure collection), agréable à lire, pédagogique (si, si). On sort de sa lecture en ayant appris beaucoup sur les mœurs, coutumes, traditions, histoire de l’empire des quatre-directions et l’on a lu une bonne histoire.

J'invite les les blogueurs littéraires à se procurer l'ouvrage (achetez-le, volez-le, empruntez-le), à le lire et à donner leur avis (désolé pas de swap: il reste dans ma collection (-: ). Je cite quelques blogs: Happy Few, Clarabel, Cuneipage, Cathulu, Lily, Mon Coin lecture, Sylire, Kheisha, Caroline, Calepin, pagesàpages et tou-te-s les autres sont convié-e-s!

 

houette titikaka.jpg

 

Bertrand Houette, Titikaka, Timée-Editions, 2009

Commentaires

  • Voilà un tag tout à fait intéressant! Je vais voir si je peux le trouver rapidement!

  • @ fashion: C'est une nouveauté, c'est donc assez accessible, sans aucune comparaison avec la majorité des ouvrages que je présente qui sont tout de même souvent soit totalement oubliés, soit difficiles d'accès car rares.
    Je ne fais pas souvent des tags de ce genre. J'ai eu un coup de coeur pour cet ouvrage (et pourtant pour ce qui concerne les fictions mettant en scène des peuples précolombiens, je pourrais être un peu blasé avec tout ce que j'ai déjà lu) et pour une fois que je peux coller à l'actualité littéraire en plus!
    Merci pour ton intérêt!

  • Je lis vraiment très peu de romans historiques, et Inca m'était tombé des mains, mais je peux toujours tenter :)

  • Ce n'est pas du tout ma tasse de thé (ou de chocolat vu le thème) mais promis s'il tombe entre mes mains...

  • @ Cuné: il faut pas trop le répéter mais je n'ai pas trop aimé Inca (d'ailleurs je ne l'ai jamais vraiment chroniqué). Ici il n'y a qu'un tome: c'est plus court!

    @ cathulu: on te garde une tasse de chocolat au chaud ;).
    Il ne faut pas se fier au thème monomaniaque du tenancier de ce blog: je lis beaucoup d'autres choses et si je fais la promotion de cet ouvrage c'est qu'il est susceptible de plaire à un public plus large que celui des collectionneurs de fictions mettant en scène des peuples précolombiens (lectorat un peu étroit, il faut l'avouer).

  • C'est nouveaux ces tags/promo sur les blogs littéraires ?? Bon, c'est une bonne idée, mais il ne faudrait pas que cela devienne une habitude non plus, c'est qu'il faut les lire tous ces bouquins... ;-) Bon, j'ajoute Titikaka à ma liste...

  • @calepin: pour ma part c'est la première fois. Comme je l'ai expliqué, d'habitude je chronique plutôt des oeuvres oubliées (parfois à juste titre d'ailleurs!), ici il s'agit d'une nouveauté parue en juillet 2009. J'ai dévoré l'ouvrage et je me dis que ça peut intéresser d'autres blogueu-se-r-s littéraires. Merci de ton intérêt!

  • Bonjour, j'arrive chez toi suite à ton comm chez moi (ben oui ça se passe comme ça chez Mc euh, les blogueurs). De l'humour et des livres sur une période dont j'ignore absolument tout : je reviendrai (au point où en est mon agrégateur, soyons fous)

  • @ keisha: ici il y a à lire... à voyager aussi!
    Bienvenue et bonne lecture!

Les commentaires sont fermés.