Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Philippe Delepierre, L'Aztèque du Charro laid

La collection Le Poulpe, créée par JB Pouy aux éditions Baleine en 1995 compte à ce jour 175 titres. Tous les titres reposent sur un jeu de mot. JB Pouy a ouvert le bal avec La Petite Ecuyère a cafté. On trouve un Un Nain seul n'a pas de proches, ou un Certains l'aiment clos...
Dans les romans, qui ont tous la même structure, le héros Gabriel Lecouvreur, un enquêteur indépendant qui ne rechigne pas à utiliser toutes les méthodes... même légales, témoigne de notre époque à travers faits divers et maladies du monde.

Parmi les titres, on retiendra L'Aztèque du Charro laid, premier roman de Philippe Delepierre qui vit justement au Mexique.

"L'Aztèque est saignant , mais pas très tendre. Le Poulpe, lui, arrive à point. Ses fredaines mexicaines d'antan l'appellent à Guadalajara. La belle Rosana est dans tous ses états, car ce sont des fillettes qu'on assassine. La cantina du Charro Feo abrite de bien vilains cocos, locos de chair fraîche et de crimes video. L'horreur est humaine dans ce Mexique décidément pas très catholique, et le diable rôde sous le bénitier."

 

delepierre l'aztèque du charro laid.jpg

Philippe Delepierre, L'Aztèque du Charro laid,
Le Poulpe n°136, Editions Baleine, 1999

Commentaires

  • 175 titres! Eh bien, il a fait du chemin Le Poulpe! À ses débuts j'imaginais que l'aventure s'essoufflerait au 15 ou 20e titres…

  • pareil que le coucou ! épaté par le nombre de livres, mais j'avoue que j'ai arrêté de suivre quand Pouy a passé la main à des auteurs qui ne m'ont pas du tout inspiré... Les premiers étaient partis trop fort pour que je supporte une baisse de qualité

  • Est-ce digne d'un san antonio?
    Humour et jeu de mots...

  • Ce post me fait penser que je n'ai pas lu un roman du Poulpe depuis longtemps. J'avais bien aimé les premiers.

  • @ le coucou: je n'ai pas tout lu mais la qualité est tout de même inégale. En revanche j'aime beaucoup Pierre de Gondol, une autre série publiée par Baleine. Le succès n'a pas été au rendez-vous, trop intello tendance Oulipo je pense.

  • @ Gaël: je suis bien d'accord avec toi. Finalement les meilleurs ont été réédités en Librio Noir. Mais il y a des fans.

  • j'avais bien aimé au debut...ensuite j'ai décroché..peut-être quà l'occasion d'un voyage en train je m'y remettrais

  • @ grand-sachem-la-brocante: Il faudrait que je me plonge dans l'un des récents.

  • @ Madame Kévin: en lisant les quelques commentaires ici, on comprend la baisse des ventes du Poulpe. Tout le monde écrit: j'ai lu au début puis j'ai décroché. En même temps, à moins de ne lire que cela, ce n'est pas évident de suivre le rythme de parution de ce genre de série.

  • Avoir un blogue souvent à jour est très important pour conserver le contact avec ces internautes, tout à l'instar des commentaires c'est pour ça que il vous laisse cette remarque pour vous encourager.

Les commentaires sont fermés.