Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une civilisation inconnue découverte sous la forêt amazonienne

Attention, ceci n'est pas de la fiction!

alperine l'ile des vierges rouge tallandier.jpgPour beaucoup de chercheurs, après l'échec de Fawcett à atteindre le Point Z, (ou Cité Z) l'Amazonie n'aurait jamais connu de civilisation avancée, les habitants de ces contrées étant de simples cueilleurs-pêcheurs. Certains ont voulu retrouver les restes du mythique empire des Musus (des Indiens blancs que d'aucuns voudraient faire descendre des Vikings), ou bien des Amazones (Paul Alpérine imaginant dans son roman L'Ile des vierges rouges qu'elles étaient les descendantes de Phéniciens parvenus au Brésil).

Pourtant des archéologues continuent à chercher des vestiges de civilisations connues (comme le fait Thierry Jamin pour les Incas) ou inconnues en Amazonie. La découverte "révélée" (les guillemets s'imposent, voir plus bas) le 7 janvier 2010 tend à accréditer l'idée que des civilisations avancées ont bien existé en Amazonie.

Maxisciences publie quelques vues aériennes de vestiges d'une civilisation inconnue en Amazonie découverte depuis 1999 (voir les images), prévenu par GaëlDeToutDeRien, je me suis précipité pour voir les images.

Ce n'est pas la première fois que l'on découvre des vestiges de structures pouvant abriter plusieurs milliers d'habitants. L'une des erreurs commises fut de chercher des villes au sens européen du terme alors qu'il s'agit d'ensemble de villages utilisant les ressources de la forêt et s'étalant sur des superficies importantes. Comme nous l'apprend un article publié par le site internet 7sur7, une population de 50.000 à 100.000 habitants pouvait couvrir 30.000 km² au Haut Xingu (du nom d'un affluent de l'Amazone, le Xingu) entre 1.200 et 1.600 après JC.

On sait par ailleurs que des établissements humains ont existé il y a plus de 4.000 ans sur les versants inférieurs de la Cordillère des Andes au sud de l'Equateur (voir l'article source).

Une des réserves concernant la possiblité d'une occupation dense en Amazonie est le lessivage continu des sols empêchant l'établissement d'une société agricole (c'était la théorie dominante jusqu'aux années 1955). On sait pourtant depuis 1966 avec les travaux de Win Sombroek que la Terra preta (une terre noire constituant un sol anthropogénique, c'est à dire d'origine humaine) rendait possible une densification démographique sur des terres réputées peu fertiles. Depuis le milieu des années 1980, plusieurs équipes d'archéologues ont travaillé sur des vestiges de Kuikuro.jpgpoteries importants et les travaux anthropologiques menés avec les indiens Kuikuro  (illustration ci-contre) montrent que la structure sociale qu'ils ont est très complexe et sans doute héritière d'une temps où ces Indiens étaient beaucoup plus nombreux. Le "Central Amazon Project" lancé en 1995 a fouillé plus de 100 sites à proximité de la jonction entre le Rio Negro et l'Amazone et découvert "des routes, une agriculture, des systèmes d'irrigation, un management du sol, des céramiques, et un commerce développé" (source: Wikipédia). Un article publié dans Science en 2002 (lire en anglais) fait état des principales découvertes du "Central Amazon Project". Les récits des conquistadores que l'on a pu croire farfelus (ou bien qui furent adoptés par les partisans de l'archéologie fantastique) ont donc un fondement réel.

Maxisciences n'indique pas le lieu des découvertes. Il semble tout de même que cela soit bien dans le Haut Xingu, découverte déjà signalée en 2008.

 

civilisation inconnue en Amazonie.jpg

 

Parfois, la réalité dépasse la fiction...

 

(voir l'article source)

Commentaires

  • "Parfois, la réalité dépasse la fiction..."

    Merci pour cet article passionnant.

    C’est le rêve de tous les archéologues ou anthropologues de découvrir un peuple ou une civilisation inconnues. Et cela ne sera bientôt plus jamais possible…

  • Ce sera toujours possible dans les romans, les Bd, les films.....Et peut-être dans un futur que nous ne connaîtrons pas, sur d'autres planètes....

  • bon année et meilleur voeux!
    je vient de rentrer de mon nord natal sous la neige pour revenir dans le sud sous la neige!
    et je voit que tu ne t'est pas ennuyez!

  • Merci pour ces informations!

    Pour l'anecdote, Fawcett n'a pas trouvé le point Z... et il paraît que le point G n'existe pas:

    http://www.lematin.ch/actu/suisse/point-g-mythe-213759

    Les points sont décidément bien mystérieux, quelle que soit leur lettre...

  • @ Laids Livres : il reste de nombreux vestiges à découvrir (en attendant Mu, la Lémurie ou l'Atlantide ;) )

  • @ Grand-Sachem-la-Brocante: L'imaginaire dépasse plus souvent la réalité que l'inverse! (heureusement ;) )

  • @ grande pirogue : Meilleurs voeux! C'est donc toi qui sèmes la neige sur ton passage? :)

  • @ Daniel Fattore : N'oublions pas la grande enseigne du bricolage: Point P ! :)

  • bon c'est une re-découverte alors en fait ?

    ce qui m'épate à chaque fois, c'est la complexité des plans de ces cités et le dénuement dans lequel vivent les descendants de ces civilisations...

  • Passionnant !
    J'adore qu'on nous rappelle que nous ne sommes pas la seule forme de civilisation possible !
    :-))

Les commentaires sont fermés.