Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marc Wasterlain, Jeannette Pointu (1)

jeannette pointu.jpgJeannette Pointu est une jeune reporter photographe qui voyage aux quatre coins du monde (et même au-delà ![1]) pour des raisons professionnelles. Toujours ces voyages sont sources d’aventures et de multiples rebondissements. Scénarisée et dessinée par Marc Wasterlain (à qui l’on doit aussi Bob Moon et Titania, Ratapoil, Monsieur Bonhomme, Docteur Poche, et comme scénariste Natacha et La Patrouille des castors notamment), la série compte 20 tomes (plus un autre, le premier édité dans la série Carte Blanche dédiée aux jeunes auteurs) tous publiés aux éditions Dupuis.

Plusieurs volumes de la série Jeannette Pointu ont pour cadre l’Amérique du Sud.

 

[1] comme dans Mission sur Mars (tome 7, 1994).

Le premier volume paru dans la série Jeannette Pointu (et donc le second épisode des aventures de la sympathique journaliste) a pour titre Le Fils de l'Inca (1985) et se déroule dans un pays imaginaire d'Amérique du Sud à proximité semble-t-il de la Palombie:

wasterlain le fils de l'inca 1.jpg

La couverture du tome 5, sobrement intitulé Reportages (1989), dont l'intrigue se déroule en Amérique du Sud, offre un bel exemple d'architecture précolombienne:

wasterlain reportages.jpg

Le tome 19, Les Amazones et cinq autres vies de femmes à travers le monde (2004), nous entraîne sur les traces de femmes d'exception dont les célèbres Amazones qui illustrent la couverture:

wasterlain les amazones.jpg

Le site de l'auteur est une véritable mine d'informations et permet de mieux comprendre le travail de Marc Wasterlain.

Tous ces albums seront chroniqués dans les prochaines semaines.

Commentaires

  • @ Grand-Sachem: Ouah! A peine ai-je publié ce billet que tu commentes! Les Chamans auraient donc usé de prescience pour découvrir cette nouvelle note avant même sa publication? ;)
    Chacun des albums sera chroniqué. Pour Le Fils de l'Inca j'ai noirci trois pages A4 (en même temps, cela fait double emploi car ça alimente ce blog et le futur dictionnaire des Lieux imaginaires prévu au catalogue des Moutons Electriques.

  • J'ai du en lire, mais il y a une éternité ! Les albums sont certainement encore chez mes parents ! C'est étrange de se remémorer des moments de lectures, provoqués par ces images !

  • 1985?

    J'aurai dit avant. Dans tous les cas, la bibliographie de l'auteur est pléthorique!

  • @ Oceane : On appelle cela la nostalgie non? ;)

    @ LaLi: il est en effet très productif. Les premiers Jeannette Pointu ont tout de même un quart de siècle :)

  • Un bon livre, c'est un livre que l'on n'oublie pas. Et l'on ne s'en rend pas forcément compte sur le coup. Il y a des livres que l'on pense inoubliables et dont on ne se souvient pas une semaine après, d'autres qui vous restent en tête contre toute attente...

  • J'aurai dit avant. Dans tous les cas, la bibliographie de l'auteur est pléthorique!

  • Ce livre est génial! Merci pour l'info à ce sujet.

  • Très bonne BD effectivement que ce Tintin au féminin.

Les commentaires sont fermés.