Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Franquin, Spirou et les héritiers

Spirou-1.jpgSpirou et les Héritiers est le quatrième album de la série Spirou dessiné par Franquin. Ce n'est pas Franquin qui a crée le personnage du petit groom déboruillard. Il est en fait bien plus ancien. C'est en 1938 que Spirou apparaît dans le Journal de Spirou sous le crayon de Rob-Vel. Le dessin est un peu différent du Spirou que l'on connaît aujourd'hui. Plusieurs dessinateurs avant Franquin vont reprendre les traits du petit groom (Davine, Jijé - ce dernier invente Fantasio et reprendra les aventures de Tanguy et Laverdure en 1966- ,...). En fait depuis 1938 ce sont pas moins d'une vingtaine d'auteurs (dessinateurs et/ou scénaristes) qui interviennent dans la narration des aventures de Spirou entre 1938 et 2008.

Spirou et les héritiers intéresse le thème de ce blog par la première apparition de la Palombie et de son célèbre Marsupilami.

Pour hériter de son oncle et se départager de son cousin, Zantafio, Fantasio doit subir trois épreuves: inventer un objet utile à la communauté, se classer dans les six premiers dans une course automobile et capturer un Marsupilami.

La Palombie fait partie de ces pays de fiction que j'affectionne. Elle apparaît à la fin de  l'album. On y trouve bien sûr le Marsupilami mais aussi la capitale Chiquito et ses révolutions permanentes (le palais présidentiel et le nouveau building de la banque explosent au moment de l'arrivée de Spirou et Fantasio), la jungle et ses terribles Chahutas et El Sombrero, volcan à la forme caractéristique.

Fantacoptère.jpgL'album est aussi à mentionner dans la geste de Spirou et Fantasio car c'est ici qu'est inventé, par Fantasio, le Fantacoptère.

 

franquin spirou et les héritiers.jpg

Franquin, Spirou et les héritiers, Editions Dupuis,
1952, nombreuses rééditions.

Commentaires

  • Je l'ai déjà dit, mais je suis fan de Spirou et de BD belge en général ! j'ai adoré les aventures du groom, et puis celle du Marsupilami, toujours rigolotes et avec une morale pas si gnangnan !

Les commentaires sont fermés.