Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Robert Bolt, Mission

affiche film mission.jpgLes missionaires catholiques créèrent en 1531 la première "réduction" (Reducciones de Indios) pour les peuples aztèques. Il s'agit de protéger les Indiens. Les plus célèbres réductions sont organisées par les Jésuites en Amérique du Sud, notamment au Paraguay. Les escalvagistes portugais et espagnoles s'y opposèrent mais pendant plusieurs siècles les Jésuites réussirent à maintenir un véritable état. L'état jésuite du Paraguay fut le plus solide et se maintint de 1609 à 1768. Voltaire l'évoque dans Candide. Quelques autres fictions rélatent cet épisode historique comme Mission de Robert Bolt.

Les Guaranis et les Jésuites convinrent de points communs et les caciques se soumirent à l'autorité jésuite. En 1603, un synode prévoit de réunir les Guaranis dans des réductions. Environ 140.000 Guaranis vivaient dans ces enclaves à l'apogée des réductions. En 1750 le traité de Tordesillas est remplacé par le Traité des Limites (ou Traité de Madrid) et le Paraguay est cédé par l'Espagne au Portugal. Le roi portugais Jean V commence à évacuer les réductions sur les conseils du marquis de Pombal, ennemi des Jésuites. Sept réductions abritant 30.000 habitants sont supprimées. Les Guaranis entrent en rébellion.

Pour en savoir plus sur la Guerre des Guaranis, on peut consulter la page que lui consacre Wikipédia.

Robert Bolt se saisit du sujet en 1986 avec le film Mission dans lequel apparaissent Robert de Niro et Jeremy Irons (réalisation Roland Joffé). Soulignons que la musique est signée Ennio Morricone.

mission dvd.jpgSynopsis du film (source Wikipédia):

Le cardinal Altamirano, visiteur apostolique des missions jésuites en Amérique du Sud, écrit son rapport au pape. Au fil de ce qu'il écrit, il revoit ce qu'il a appris au cours des derniers mois. Un prêtre jésuite espagnol s’aventure dans la forêt tropicale sud-américaine au XVIIIe siècle afin de convertir les Amérindiens : un travail d'approche difficile mais réussi grâce à la musique. Il est bientôt rejoint par un ancien chasseur d’esclaves converti et cherchant la rédemption. Le prêtre fait visiter plusieurs missions au cardinal Altamirano qui est impressionné par la qualité de développement et de vie qu'il y découvre. A la fin de son séjour, Altamirano révèle la décision, qui en fait avait été prise avant même son arrivée en Amérique du Sud : les jésuites doivent quitter les réductions. Le prêtre et le frère Rodrigo refusent d'abandonner les Guaranis. De manière différente, ils organisent la résistance à l'assaut de l'armée portugaise venue appliquer les accords, signés en Europe, de partage des terres entre Espagnols et Portugais. La mission est détruite: les Guaranis retournent dans la forêt. Le cardinal conclut son rapport: "Et donc, Votre sainteté... vos prêtres sont morts... et moi... vivant. Mais à la vérité, c'est moi qui suis mort... tandis qu'ils sont vivants. Car il en va toujours ainsi, Votre sainteté. L'esprit des morts survit... dans la mémoire des vivants."

Ce film relate en 2h00 les quelques 150 ans d'histoire des réductions guaranies, sortes de républiques autonomes créées par les jésuites et approuvées par le pouvoir colonial espagnol, aux confins du Paraguay, de l’Argentine et du Brésil. Il fait également allusion à la Guerre des Guaranis de 1754-1756.

Un livre a été tiré du scénario:

bolt mission.jpg

 


Traducteur automatique

 

Commentaires

  • Ben je ne connaissais pas cet épisode de l'histoire. très interéssant, il faudra que je prenne le temps de suivre les liens que tu donnes.

  • Ben je ne connaissais pas cet épisode de l'histoire. très interéssant, il faudra que je prenne le temps de suivre les liens que tu donnes.

  • il est l'un des meilleurs livre, j'ai lu de nombreuses fois, vous choisissez un bon livre pour écrire un message, des informations merveilleux, merci pour le partage.

Les commentaires sont fermés.