Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

[Film] Aztec Rex

aztec rex affiche.jpgIl y a quelques mois, je vous proposais un nanar précolombien avec Robot vs Aztec Mummy. Ne reculant devant aucun sacrifice, voici aujourd’hui Aztec Rex, chef d’œuvre télévisuel dans lequel au XVIe siècle, sur le territoire aztèque, dans la jungle d'Amérique du Sud, Hernan Cortes, à la tête d'une armée de conquistadors, affronte une créature monstrueuse.

La présentation de l’éditeur est alléchante :

En l'an de grâce 1521, Hernan Cortes, à la tête d'une armée de conquistadors, entre, dans la jungle hostile, sur le territoire des Aztèques. Alors qu'ils progressent avec difficulté à travers la végétation luxuriante, ils découvrent, au creux d'une vallée, une pyramide monumentale, entourée d'ossements. Il apparaît rapidement qu'il s'agit là de restes humains. Les Espagnols s'accordent à penser que ces ossements sont le résultat de sacrifices : les Indiens n'ont-ils pas la sinistre réputation d'immoler leurs semblables à leurs dieux cruels ? Les soldats comprennent rapidement et à leurs frais que les victimes servent en réalité de repas à une créature terrifiante...

Comme le titre (en anglais c’est même Tyrannausorus Azteca) nous le révèle cette « créature terrifiante » n’est autre qu’un Tyrannosaure Rex (ou T-Rex) qui a survécu jusque là ! Fabuleux non ?

Et que dire des effets spéciaux pixelisés à mort ? Et des armures qui se plient dans les scènes de combat ? Et de ces superbes costumes ? Le scénario est pourtant tout à fait potable, dans la lignée des King-Kong par exemple. Un film à regarder, évidemment, au second, troisième, quatrième ou cinquième degré.

Allez, je ne résiste pas et vous offre un extrait :

 

Réalisation :

Brian Trenchard-Smith (réalisateur d’un film trop injustement oublié : Kung Fu Killers (1974) )

Distribution :

Ian Ziering Hernan Cortes

Marc Antonio Gonzalez

Marco Sanchez Rios

Allen Gumapac Matlal

Dichen Lachman Ayacoatl

Shawn Lathrop Alvarado

James Locke Duran

Jack McGee Gria

 

Commentaires

  • Ah ha ha ha ha ! C'est excellent ! Bravo :) !

  • Oh, mec, je l'avoir vu et j'ai adoré!
    Surtout cette scène ultra-nanarde dans laquelle un gars se réveille et découvre que le Tyrano est en train de lui boulotter la jambe. Y'a des jours comme a, ou la journée commence mal...

    Concernant la momie Aztèque (actuellement sur ma pile de nanars à mater), si tu veux pousser le vice un peu plus loin, il fait partie d'une trilogie ( avec La momie Aztèque, et la malédiction de la momie Aztèque).

  • J'adore les nanards.

    Qui a dit que ce n'était pas comme ça à l'époque, hein? hein?

  • Mais où vas-tu chercher tout ça ?

  • ah ça y est tu l'as vu ? énorme hein ?! bon moi j'ai toujurs pas eu le droit de le voir en entier

  • Je le comprend ce TRex, elles sont appétissantes ces jeunes aztèques...

  • @ Anudar: c'est un must!

  • @ Sysken: j'ai parlé des deux autres films de cette excellente trilogie de la Momie Aztèque.

  • @ Homer: je doute de la véracité de cette histoire... Les plumes sont trop colorées mais tout le reste fait si vrai :D

  • @ Guillaume44: c'est passé sur ScyFy et il me semble que Gaël m'en avait parlé.

  • @ Grand Sachem: le T Rex n'a pas de préférence sexuelle marquée: il bouffe tout le monde ;)

Les commentaires sont fermés.