Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Rocambole n° 51 André Laurie

Grousset.jpgAndré Laurie (1844-1909) est un auteur marquant de la science fiction française ancienne. Comme beaucoup de ces auteurs (Serge Lehman parlait de 3.000 textes de SF ancienne dans le domaine francophone), il est un peu oublié aujourd'hui. Parfois mentionné pour ses collaborations avec Jules Verne (André Laurie a écrit L'Héritage de Langevol qui parut sous le titre Les 500 millions de la Begum et Le diamant Bleu publié sous le titre L'Etoile du Sud après que Verne ait retouché les textes et cosigne avec Verne L'Epave du Cynthia), son oeuvre est importante.

Sous son patronyme Paschal Grousset, il publie des ouvrages politiques notamment. Sous le pseudonyme de Philippe Daryl, il écrit des livres et des articles consacrés au sport et à l'éducation. Il est l'un des artisans de l'introduction du football en France. Son engagement pour la Commune lui vaut l'exil.

Son oeuvre science-fictionnelle - sous le pseudonyme d'André Laurie - est essentiellement destinée à la jeunesse mais lui vaut quelques pages dans l'encyclopédie de Pierre Versins et dans le Panorama de la science-fiction de Van Herp. Bien sûr, Laurie ne va pas toujours au bout de ses idées mais comme le rappelle le titre de l'article de Daniel Compère dans ce numéro: "André Laurie [est]: une contribution essentielle à la science-fiction française".

Le Rocambole n° 51 ne s'intéresse pas uniquement à la production de science-fiction de Grousset/Laurie. On y trouve une approche biographique de Xavier Noël (auteur de De la Commune de Paris à la Chambre des députés, de Jules Verne à l'olympisme, Les Impressions Nouvelles, 2010) ainsi qu'une cartographie de son oeuvre. L'idéologie est largement abordée par le biais de l'oeuvre littéraire avec un article de Marie-Françoise Melmoux-Montaubin sur Les Vies de collèges (publication dans laquelle de nombreux romans de Laurie furent publiés) et de Jean-Pierre Picot sur les paradoxes de l'auteur entre idéologie, politique et engagement.
Laurence Sudret revient à la SF de Laurie avec une étude sur Le Quatrième pouvoir dans "Spiridon le Muet".

Les amateurs de littérature populaire retrouveront les chroniques habituelles avec Les Révélations de Rocambole sur les maisons d'édition L'Arabesque, Colbert, Dumas,... ainsi que "Le front populaire", notes de lecture sur des études littéraires traitant du roman populaire.

Présentation de l’éditeur :

Annoncé depuis plusieurs années, voici le dossier “André Laurie”. Certes, ce n’est pas l’ensemble des activités de l’individu Paschal Grousset qui est présenté ici, mais la partie de son oeuvre romanesque publiée sous le pseudonyme d’André Laurie. Un dossier qui propose des éclairages sur les divers aspects de cette oeuvre et sur les divers genres qu’elle traverse, et il pose en filigrane la question de l’oubli de cette oeuvre : peut on lui trouver une explication ?

A la suite de ce dossier, les “Révélations de Rocambole” se présentent toujours aussi riches et variées. Signalons en particulier un survol des Editions de l’Arabesque, avec les témoignages de trois de ses auteurs aux nombreux pseudonymes. Une autre maison d’édition est également “révélée”, les éditions Colbert créées Jean d’Agraives qui est bien connu comme romancier, mais moins comme éditeur. Et aussi des révélations sur Terry Stewart, les éditions Dumas, la collection belge “Nos secrets”, etc.

Un numéro aussi indispensable que les précédents !

 

rocambole 51.jpg

Pour en savoir plus: http://www.lerocambole.com/

Les commentaires sont fermés.