Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

André Chénier, Fragment II [dimanche poétique]

L’œuvre poétique d’André Chénier n’a été recueillie en volume qu’en 1819 soit 25 ans après qu’il est passé sous la guillotine à l’âge de 32 ans. Parmi ses poèmes, on trouve un fragment « Pour moi je les crois fils » (Fragment II) dans lequel un indigène parle de la conquête. Si Chénier confond Inca et Aztèque, sa charge vise les Conquistadors et il chante les délices naturels du Mexique. Chénier participe à sa manière à la Légende Noire espagnole. La phrase de présentation est d’André Chénier.

Un Inca racontant la conquête du Mexique par les Espagnols, que le peuple prenait pour des dieux, s’exprime ainsi :

Pour moi, je les crois fils de ces dieux malfaisan

Pour qui nos maux, nos pleurs, sont le plus doux encens,

Loin d'être dieux eux-même ils sont tels que nous sommes,

Vieux, malades, mortels. Mais, s'ils étaient des hommes,

Quel germe dans leur coeur peut avoir enfanté

Un tel excès de rage et de férocité ?

Chez eux peut-être aussi qu'une avare nature

N'a point voulu nourrir cette race parjure.

Le cacao sans doute et ses glands onctueux

Dédaignent d'habiter leurs bois infructueux.

Leur soleil ne sait point sur leurs arbres profanes

Mûrir le doux coco, les mielleuses bananes.

Leurs champs du beau maïs ignorent la moisson,

La mangue leur refuse une douce boisson.

D'herbages venimeux leurs terres sont couvertes.

Noires d'affreux poissons, leurs rivières désertes

N'offrent à leurs filets nulle proie ; et leurs traits

Ne trouvent point d'oiseau dans leurs sombres forêts.

 

Orthographe de l'édition originale.

Commentaires

  • C'est fort et c'est bien vu! On ne connaît plus assez Chénier : il avait pourtant beaucoup d'imagination ainsi qu'un beau talent de poète et une grande culture classique!

  • @ Mango: *mode pas sérieux ON*: en fait il n'y a pas grand chose à lire chez Chénier, il a si peu écrit *mode pas sérieux OFF*
    Après avoir cherché ce poème, j'ai relu quelques autres poésies de Chénier. Ah ce pré-romantisme est délicieux!

  • Je ne connaissais pas.

  • @ bookworm: tu ne connaissais pas Chénier ou ce poème en particulier?

Les commentaires sont fermés.