Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Boixcar, A la sombra de los Mayas

Grâce au Prof. TNJ du forum PIMPF (conacré aux BD petits formats), je peux vous donner à voir cette couverture d'une BD espagnole paru dans les années 1950.

a la sombra de los mayas.jpg

Wikipédia nous apprend:

Guillermo Sánchez Boix, né en 1917 et décédé en 1960, était un dessinateur espagnol de Barcelone qui signait Boixcar ses œuvres les plus populaires.

Il a commencé sa carrière au milieu des années 1940. Parmi ses premières bandes dessinées figurent El Caballero Negro (Le Chevalier Noir, 1945), El Puma (1946) et La Vuelta al Mundo de dos Muchachos (Le Tour du Monde de deux Gamins, 1948).

Il est devenu très populaire avec la série Hazañas Bélicas (Exploits de Guerre, 1re série en 1948, 2e série en 1950, Ediciones Toray). La bande était inspirée des événements récents de la Seconde Guerre mondiale, insistant sur les valeurs humaines qui s'expriment dans les situations désespérées, le sentimentalisme de l'action contrastant avec le réalisme spectaculaire des armes et engins de guerre. Le succès des réalisations de Boixcar décida l'éditeur à mettre sur le marché une autre série, Hazañas Bélicas Extra, avec une augmentation de pages rendue possible par l'engagement de collaborateurs pour alléger la tâche du dessinateur.

Boixcar était à l'aise dans différents types d'histoires comme le montrent ses collaborations aux collections Mundo Futuro (Monde Futur dès 1956), Flecha Negra (Flèche Noire) et Murciélago (Chauve-Souris).

Certaines de ses histoires ont été traduites en français par Artima. Les récits de guerre parurent notamment dans S.O.S en petit format, ceux de science-fiction dans Monde Futur (édition française de Mundo Futuro) et en complément dans Météor, Cosmos et Spoutnik.

En Espagne, Boixcar est toujours considéré comme un maître de la bande dessinée et compte de nombreux fans même dans les nouvelles générations.

N'hésitez pas à visiter le site de Prof TNJ consacré à Météor, la publication de BD Petit format d'Artima

Commentaires

  • C'est une jolie couverture..je ne connais pas du tout le monde des bd espagnoles

  • c'est le genre de BD que j'aime beaucoup!

  • @ Grand Sachem: moi non plus :) je pense que l'inspiration précolombienne doit être présente tant les liens sont forts (juste la langue déjà)

    @ Cyril: j'aime beaucoup la BD d'aventures moi aussi

Les commentaires sont fermés.