Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le jeudi c'est citation!

Vous le savez, j'aime la littérature populaire, celle que l'on destinait au peuple et qui parfois parlait comme le peuple. Les auteurs écrivaient souvent rapidement avec une imagination débordante. Parfois cela égale les meilleurs cadavres exquis des surréalistes.

Parmi les auteurs que j'apprécie, voici Ponson du Terrail. Le nom est sans doute un peu oublié mais il reste immortel grâce à son personnage: Rocambole (qui a donné l'adjectif "rocambolesque").

C'est donc une citation de Ponson du Terrail que je vous offre aujourd'hui:

"Le vieux gentilhomme se promenait tout seul dans son parc, les mains derrière le dos en lisant son journal."
(Ponson du Terrail)

On peut douter de l'authenticité des "perles d'écrivains " mais avouons que celle-ci est savoureuse :).

Commentaires

  • Vous le savez, j'aime la littérature populaire, celle que l'on destinait au peuple et qui parfois parlait comme le peuple. Les auteurs écrivaient souvent rapidement avec une imagination débordante. Parfois cela égale les meilleurs cadavres exquis des surréalistes.

  • J'aime aussi la littérature populaire mais bien sûr, quand on écrit au kilomètre, ça laisse parfois des traces. C'est arrivé à Balzac aussi avec son "Il est onze heures, répéta le personnage muet".

  • Parfois ces citations sont tout à fait apocryphes!

  • pourquoi pas , on peut imaginer un système un peu comme pour jouer de l'harmonica en même temps que de la guitare!

  • pourquoi pas , on peut imaginer un système un peu comme pour jouer de l'harmonica en même temps que de la guitare!

Les commentaires sont fermés.