Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Moutons Electriques, nouveautés d'octobre 2010

moutons electriques.jpgNouveau mois cela signifie nouvel édito sur la page d'accueil des Moutons Electriques et nouveautés dans vos librairies préférées!

Le 18 ème volume de la Bibliothèque Rouge est signé Jacques Baudou et est consacré à Nestor Burma.

Dans la Bibliothèque des Miroirs, on lira une étude sur le scénariste de BD Alan Moore et dans la même collection l'ouvrage de Raphaël Colson et Gaël Régner qui propose une cartographie de l'univers de Hayao Miyazaki.

J'ai modestement contribué à l'un des ouvrages qui paraissent ce mois-ci chez cet éditeur basé à Lyon dans le cadre de sa collection la Bibliothèque Rouge. Nestor Burma est l'une des grandes créations du roman noir français, il en constitue même l'un des points de référence incontournable. De mon côté, je me suis intéressé à Johnny Métal, et pas seulement parce ce journaliste américain, premier détective né sous la plume de Léo Malet, a été se frotter aux réducteurs de têtes. En effet, Métal annonce par bien des aspects Nestor Burma.

 

Présentation des nouveautés d'octobre par André-François Ruaud:

 

Les volumes de la Bibliothèque rouge reconstruisent la biographie de leur sujet, et cela passe par toute l’ambiance, toute l’esthétique et tous les grands faits d’une période historique. Car à chaque héros, son époque. Et de même que pour Sherlock Holmes c’est l’ère victorienne, pour Hercule Poirot l’entre-deux-guerres ou pour Arsène Lupin la Belle Époque, pour notre volume 18 ce travail d’atmosphère porte sur les années cinquante françaises. C’est en effet à Nestor Burma qu’est consacré cette nouveauté, sous la plume du grand spécialiste Jacques Baudou (déjà auteur de nos volumes sur Maigret et sur miss Marple), qui se trouve dans la position privilégiée d’avoir côtoyé de près le biographe du privé, Léo Malet. La saga de Burma se dessine sur fond de mouvements anarchistes, d’amitiés artistiques avec les surréalistes et les « piétons de Paris », mais aussi, bien sûr, de naissance du grand banditisme, d’affaires troubles de l’après guerre et des derniers feux d’un Paris populaire, d’un Paris traditionnel, qui tomba sous les bulldozers des promoteurs dès le début des années 1960. Les Nombreuses vies de Nestor Burma, c'est finalement une enquête… sur les traces du plus célèbre privé français !

Deuxième nouveauté du mois, Alan Moore tisser l’invisible constitue un important volume d’étude autour de la figure d’un des plus fascinants scénaristes contemporains de la bande dessinée internationale. Non pas une réédition de L'Hypothèse du lézard (paru en 2005), mais un ouvrage totalement repensé et réactualisé pour la Bibliothèque des miroirs, enrichit de nombreuses nouvelles contributions et doté d’une iconographie conséquente. Ce sont rien moins que dix-huit spécialistes qui ont ainsi planché sur ce beau recueil : il fallait bien tout ce monde, pour tenter de cerner l’œuvre pléthorique du « gentleman de Northampton ».

Enfin, juste paru au moment où je rédige ces lignes, est Hayao Miyazaki cartographie d'un univers (par Colson et Régner), qui était sur le feu depuis au moins trois ans. Un projet de longue haleine, donc, repoussé l'an dernier et qui a finalement trouvé sa pleine ampleur dans un nouveau format, plus grand, sous une couverture fascinante et dans une mise en page d'une grande richesse. Enfin bref, il est beau, quoi. Et cette célébration de l'immense imaginaire de Miyazaki représente pour notre petite maison un enjeu livresque majeur, dont nous espérons qu'il saura vous séduire en cette approche des fêtes.

Bonnes lectures,

André-François Ruaud, directeur littéraire, le 1er octobre 2010

 

Les commentaires sont fermés.