Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'effet Anticipation Ancienne 1: Patrick Marcel

Je suis un de ces amateurs un peu monomaniaques à ce qu'il paraît (clin d'oeil à Lhisbei) qui aiment se plonger dans des textes anciens de ce qui ne s'appelait pas encore science-fiction mais que l'on rattache à la conjecture romanesque rationnelle. Chaque jour ou presque j'ouvre mon Versins (son Encyclopédie de l'utopie, des voyages extraordinaires et de la science-fiction est toujours à portée de main). Ma collection n'est pas délirante mais disons que j'ai un fonds assez important tout de même d'éditions anciennes dans laquelle se côtoient gros cartonnages polychromes, petits fascicules à deux sous, romans populaires d'anticipation et d'aventures extraordinaires et oeuvres que l'on dit patrimoniales (Jules Verne, HG Wells,...). 

Pourtant, je ne suis pas seul. Loin de là. J'ai donc lancé un questionnaire sur l'anticipation ancienne [1]auprès d'amateurs, d'auteurs, d'essayistes, de blogueurs,... [2] sur cinq thèmes: l'amateur d'anticipation ancienne, les rééditions (et la question de l'accès aux textes), la généalogie de cette littérature, les filiations et l'avenir de ce futur antérieur à notre présent.

anticipation ancienne,sf,science-fiction,patrick marcelPatrick Marcel m'a fait l'amitié de répondre très rapidement à mes questions. Traducteur (il a reçu le prix Jacques Chambon de la traduction dans le cadre du Grand Prix de l'Imaginaire 2006 pour Le Livre des cendres de Mary Gentle[3]), essayiste (on lui doit notamment l'Atlas des brumes et des ombressur la littérature fantastique paru en 2002 chez Folio SF),  auteur (Les Nombreuses vies de Cthulhu dans la collection Bibliothèque Rouge aux Editions Les Moutons Electriques en 2009), illustrateur, Patrick Marcel a de nombreux talents. J'ai eu le plaisir de correspondre à plusieurs reprises avec lui dans le cadre de la collection la Bibliothèque Rouge par exemple pour Les Nombreuses vies de Fantômasdans lequel il nous a parlé de Furax.

 

L'amateur d'anticipation ancienne

1/ Comment avez-vous découvert ce que l'on nomme l'anticipation ancienne?

Je suppose que j'ai commencé par ça, lisant vers 10-12 ans La Guerre des Mondes ou les Jules Verne (dont les éditions du centenaire au Livre de Poche sont sorties à peu près à cette époque, avec pas mal de publicité, pour tout aider). Dans la bibliothèque de ma mère, j'ai aussi dévoré à la même anticipation ancienne,sf,science-fiction,patrick marcelépoque l'épatant Un mois sous les mers de Tancrède Vallerey. Pour les autres auteurs, c'est au hasard des rencontres.

2/ Quel est l'intérêt, au XXIe siècle, de lire ces vieux textes tout de même un peu oubliés, avouons-le?

Oubliés, peut-être, mais l'intérêt d'un ouvrage ne se limite pas à sa notoriété, sinon les étalages de libraires seraient sacrément déprimants. (Certes, ils le sont déjà pas mal.)

3/ L'amateur d'anticipation ancienne n'est-il pas un nostalgique?

Pas forcément. Après tout, qu'est-ce que l'anticipation ancienne, sinon du steampunk d'époque? C'est un genre littéraire comme un autre, avec des auteurs anciens dont le style peut être un atout exotique.

4/ Si vous deviez citer quelques auteurs et quelques textes qui vous  semblent importants, lesquels choisiriez-vous?

Je pense tout de suite à Rosny Aîné (dont j'attends une réédition conséquente, j'en ai si peu lu). Maurice Renard, Gustave Le Rouge. Des classiques, je sais. Pour le reste, je grappille au hasard des découvertes, donc je connais assez mal les auteurs. Mais je ne demande qu'à découvrir.

Rééditions

5/ Depuis plusieurs années, des rééditions sont proposées par des maisons d'édition. Nous avons eu l'anthologie Chasseurs de chimères, Les Moutons Electriques ont réédité Les Mains d'Orlac de Maurice Renard et vont publier un recueil de trois romans de Léon Groc, Manucius s'est lancé dans l'oeuvre de Gustave Le Rouge en proposant son roman Le Mystérieux docteur Cornélius,... est-ce le signe d'un regain d'intérêt ou simplement le chant du cygne?

anticipation ancienne,sf,science-fiction,patrick marcelJe dirais qu'il faut voir comment les ouvrages seront/ont été reçus. Face à un succès, ce sera un regain d'intérêt. J'ai récemment trouvé une réédition moderne de l'ouvrage de Maurice Renard, Le Docteur Lerne, demi-dieu. Visiblement, quelqu'un a jugé qu'il y avait un public. La Petite Bibliothèque des Ombres publie aussi des curiosités intéressantes. Mais la préservation du patrimoine reste un problème, dans la littérature de genre en particulier: lorsqu'on regarde le catalogue en SF et fantastique de J'ai Lu au cours des années 70-80, et qu'on constate combien de ces auteurs ne se trouvent plus désormais que chez les bouquinistes, on se rend compte de l'ampleur du problème.

6/ Des rééditions de textes anciens ont déjà été lancé dans les années 1970 par exemple (Sur l'Autre face du monde dans la collection  Ailleurs et demain, beaucoup de romans chez Marabout). En définitive, l'anticipation ancienne a-t-elle vraiment disparu à un moment  pour l'esprit curieux?

Il me semble. Longtemps, les Maurice Renard que je possédais étaient des recueils anciens, pas des exemplaires neufs trouvés chez un libraire, par exemple. Je pense que la réapparition de certains auteurs est due en partie à la vogue du steampunk.

Généalogie

7/ Pourquoi n'y-a-t-il jamais eu de véritable histoire de l'anticipation scientifique française alors qu'il y a plusieurs histoires  de la SF?

Faute d'un auteur qui se soit chargé de l'ouvrage, peut-être, à la base? Probablement aussi, ne nous leurrons pas, parce que cela reste un domaine assez marginal, dont les perspectives de ventes ne sont pas des plus mirobolantes.

8/ Les Européens en général et les Français en particulier ne feraient-ils pas un complexe d'infériorité par rapport à la production  massive d'outre-Atlantique?

Possible. Il n'y a pourtant pas de quoi: quand on lit "Les Xipéhuz" de Rosny, écrit dix ans avant les romans de Wells, on reste baba. Le problème restant que les lecteurs demeurent réticents sur la SF française en général.

Filiations

9/ Les courants comme l'uchronie et le steampunk sont-ils des vecteurs de redécouverte des textes anciens?

Pour moi, oui, directement. Ils confèrent une certaine modernité aux textes par association avec des équivalents actuels. D'autant plus si les romans récents font allusion à leurs aînés.

10/ Comment peut-on expliquer la tendance actuelle d'un certain nombre d'auteurs qui puisent une partie de leur inspiration dans ce corpus (de Jean Marc Lofficier à Serge Lehman pour en citer quelques-uns)? 

Pour moi, vu l'avenir finalement déprimant et bouché que la stupidité du capitalisme en particulier et de l'espèce humaine en général nous prépare, il y a une tentation de retour vers un embranchement où des choix plus positifs semblaient possibles, où la technique n'était pas étouffée par la raison, mais gardait encore un parfum de romantisme, même désuet. Et puis, c'est une forme d'exotisme, qui combine à la fois le goût de l'histoire et celui de la SF. Il y a indubitablement de la nostalgie à l'œuvre: nombre d'entre nous associent ces œuvres à des lectures d'enfance — et l'on peut constater que pas mal conservent leur pouvoir de fascination, ce qui incite à se placer dans cette filiation.

Avenir

11/ Les nouveaux supports d'édition (ebook,...) peuvent-ils aider à une meilleure connaissance de ce domaine?

Le fait qu'il s'agisse d'ouvrages tombés dans le domaine public peut faciliter leur dissémination, certainement. Mais il ne faut pas forcément attendre des miracles du seul support: il faut l'accompagnement d'une promotion et d'un travail éditorial, voire d'une présentation attractive.

12/ Pour finir, pensez-vous que l'anticipation ancienne a un avenir?

Au fur et à mesure que le temps passe, toute anticipation devient ancienne!. Plus sérieusement, je ne suis pas certain qu'il y aura jamais un engouement de masse pour le genre, mais certains auteurs perdureront immanquablement, connaissant peut-être des éclipses, pour être redécouverts, au gré des modes. Ça me semble forcé.

 

Je remercie Patrick Marcel d'avoir consacré un peu de son temps pour répondre.

 

anticipation ancienne,sf,science-fiction,patrick marcel

 

 

Sur son travail de traducteur, on peut consulter une interview de Patrick Marcel accordée à le Fantastique.net.

Patrick Marcel sur la toile:
Son site
Son blog 

[1] Les plus perspicaces auront remarqué le clin d'oeil à l'essai L'Effet Sience-Fiction des frères Bogdanoff.

[2] dans le cadre de cette enquête, j'ai adopté un vouvoiement généralisé. Je tutoie un grand nombre des personnes interrogées dans la vraie vie mais j'ai souhaité une présentation identique pour toutes les interviews (même présentation, mêmes questions).

[3] Les quatre tomes de cette uchronie sont disponibles chez Folio SF.

Commentaires

  • Très intéressant comme questionnaire, le mien te parviendra d'ici Mercredi (emploi du temps un peu chargé. Je prépare un autre billet sur mon blog qui risque de plaire aux "Peuples du soleil"
    Amicalement

  • Sympathique.

  • @ boutel: bien reçu, mise en ligne prochainement!
    J'ai vu que Mysteria allait apparaître quelque part :)

  • @ Efelle: le début d'une longue série!

  • Très bonne interview que je découvre seulement maintenant. Mais il n'est jamais trop tard, comme on dit.

    A.C.

Les commentaires sont fermés.