Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'effet Anticipation Ancienne 13: Alain Douilly

sf,science-fiction,eaa

Alain Douilly est libraire à Creil où il tient avec son épouse La Tête ailleurs véritable caverne d'Ali Baba de l'amateur des littératures de l'imaginaire. La Tête ailleurs organise chaque annéele Salon de l'imaginaire, en février, à Nogent sur Oise.

On doit encore à Alain Douilly deux ouvrages, Les Guides de l'imaginaire, tome 1, Les Thèmes et Anticipation: 50 ans de collections fantastiques au Fleuve Noir.

 

L'amateur d'anticipation ancienne

1/ Comment avez-vous découvert ce que l'on nomme l'anticipation ancienne?

sf,science-fiction,eaaJe suis né en même temps que la collection Anticipation , j'ai grandi avec elle et avec les textes et auteurs qu'elle a révélé.

2/ Quel est l'intérêt, au XXIe siècle, de lire ces vieux textes tout de même un peu oubliés, avouons-le?

Le même qu'à la parution, l'aventure, l'évasion y sont toujours, les voyages spatiaux n'existent pas encore, mais le communicateur de Star Trek si ! Alors, on adhére encore plus facilement à ses lectures. Pour ma part, je considère que ses textes ne sont pas oubliés, mes clients achètent toutes les littératures de l'imaginaire, et sont de tous les âges. Pas de clivages donc. Cela reste une question de "rencontre" avec un auteur, un libraire, c'est le conseil et la sympathie d'un contact qui font qu'un nouveau lecteur découvre ces textes. Je n'ai pas de retour négatif mais j'adapte mes conseils de lectures aux désirs dess lecteurs...

4/ Si vous deviez citer quelques auteurs et quelques textes qui vous semblent importants, lesquels choisiriez-vous?

Tous sont importants, ils sont les fondations de notre Imaginaire Litteraire d'aujourd'hui. Le reste n'est qu'affaire de goût de lecteur. Pour ma part, je n'ai pas de préférence et je me l'interdis - mon métier m'oblige à lire de tout et c'est ainsi que je fais de bonnes découvertes.  

3/ L'amateur d'anticipation ancienne n'est-il pas un nostalgique?

Mes réponses précédentes répondent à cela, pas de nostalgie puisque cela reste du présent

Rééditions

5/ Depuis plusieurs années, des rééditions sont proposées par des maisons d'édition. Nous avons eu l'anthologie Chasseurs de chimères, Les Moutons Electriques ont réédité Les Main d'Orlac de Maurice Renard et vont publier un recueil de trois romans de Léon Groc, Manucius s'est lancé dans l'oeuvre de Gustave Le Rouge en proposant son roman Le Mystérieux docteur Cornélius,... est-ce le signe d'un regain d'intérêt ou simplement le chant du cygne?

Les auteurs "vivants" sortent toujours des romans (Eons, Liv'éditions, Officine, etc...), Rivière Blanche rend immortels ceux qui nous ont quitté, Perry Rhodan est toujours là et que dire de PJ Hérault, des rééditions de Bragelonne (Trésors de la SF) et de ceux qui apparaissent effectivement chez a peu prêt tous les collections poche. Folio SF réédite toujours les trés anciens titres de Présences du Futur, Le Bélial ressort et complète également et avec bonheur de grands et vieux textes et avce réflexions je sf,science-fiction,eaatrouverai surement encore pleins d'exemple (le Cri avec les Jean Ray, les rééditions des Ailleurs et Demain...) par exemple. Pour le regain d'intéret, je ne sais pas, je pense que l'on devrait d'avantage s'intéresser à de nouveaux auteurs qu'à la réédition des anciens, mais peut être que des oeuvres libres de droit permettent à des éditeurs de gagner un peu mieux leur vie... les temps sont durs.

6/ Des rééditions de textes anciens ont déjà été lancé dans les années 1970 par exemple (Sur l'Autre face du monde dans la collection Ailleurs et demain, beaucoup de romans chez Marabout). En définitive, l'anticipation ancienne a-t-elle vraiment disparu à un moment pour l'esprit curieux?

Cela n'est pas mon impression, les livres d'anticipation sont trés demandés même si le space militaire est devant. Mais les sujets traitants de l'écologie, de la génétique, des catastrophes naturelles et autres craintes de l'avenir sont toujours recherchés. L'utopie et l'uchronie peuvent aussi être d'actualités.

Généalogie

7/ Pourquoi n'y-a-t-il jamais eu de véritable histoire de l'anticipation scientifique française alors qu'il y a plusieurs histoires de la SF?

Parce que l'anticipation scientifique fait partie de l'histoire de la SF, elle est donc abordée dans ces ouvrages. Mais de nombreuses revues (et fanzines) en parlent et depuis toujours.

8/ Les Européens en général et les Français en particulier ne feraient-ils pas un complexe d'infériorité par rapport à la production massive d'outre-Atlantique?

Les éditeurs font des choix, les lecteurs achètent ce qui existe. Et n'oublions pas qu'après 1968, la libération sexuelle et le tout politique ont tués la quasi totalité des éditeurs de SF du moment. Trop de sexes, trop de politique et pas assez de prospectives, de pure SF.

Filiations

9/ Les courants comme l'uchronie et le steampunk sont-ils des vecteurs de redécouverte des textes anciens?  

Oui, certainement, d'ailleurs le lecteur aime à retrouver des choses qu'il apprécie - certains par un excés de sécurité ou de confort ne lise qu'un auteur, qu'un genre ou qu'une collection, j'en connais même qui ne lise que les primés. J'appelle cela le syndrome Agatha Christie ou Stephen King car lorsque j'ai ouvert mon magasin, certains clients me demandais un titre "nouveau" de ces auteurs et ne voulait que cela.  

10/ Comment peut-on expliquer la tendance actuelle d'un certain nombre d'auteurs qui puisent une partie de leur inspiration dans ce corpus (de Jean Marc Lofficier à Serge Lehman pour en citer quelques-uns)?

Peut-être sont-ils, eux, vraiment nostalgiques mais l'inspiration c'est quoi, une idée venue de son bagage intellectuel, la réponse à une demande (JML retraduit avec Black Coast, ce qu'il publie outre atlantique), Bref, pas de nostalgie, peut-être toujours le syndrôme Stephen King, on aime ce que l'on connait et si le lectorat apprécie pourquoi faire autre chose. Moi, cela ne me gêne pas du moment que c'est des textes originaux.

Avenir  

11/ Les nouveaux supports d'édition (ebook,...) peuvent-ils aider à une meilleure connaissance de ce domaine?  

Non, définitivement non. Que cela soit pratique dans le train, je veux bien mais il faut un équipement couteux, de bons yeux et les tarifs sont vraiment trop élevés.

12/ Pour finir, pensez-vous que l'anticipation ancienne a un avenir?

sf,science-fiction,eaaJe n'ai, il me semble, fait que répondre à cette question. L'Anticipation ne peut être ancienne, elle se réalise ou pas, si elle se réalise c'est qu'elle était bien pensée et n'en est plus aujourd'hui. Celle qui ne s'est pas réalisé reste donc d'actualité, d'ailleurs la NASA a un programme où l'on recherche dans ces oeuvres ce qui pourrait être réalisé avec les technologie d'aujourd'hui.

Commentaires

  • D'avoir posé les questions à un libraire était une chose pertinente mais Mr Douilly n'apporte pas de véritables réponses sur la thématique et le fond du sujet. Il reste à mon avis un peu trop évasif sur le thème de "L'anticipation ancienne", et il eut été intéressant de connaitre le pourcentage de son lectorat dans ce domaine, savoir s'il y a une véritable demande,si le lecteur se pose des questions sur les précurseurs Français. Le tout est de savoir si la librairie propose ou non de tels ouvrages, ou du moins certaines des rééditions de texte "anciens" et si par la suite les lecteurs échangent leurs impressions lorsqu'ils retournent au magasin ( étonnement, indifférence, pas lu jusqu'au bout...). En tout cas un libraire qui semble bien impliqué dans sa profession et ça c'est une qualité plutôt rare. Merci.

  • Alain Douilly est un monsieur bien sympathique que je salue et remercie pour son salon de Nogent !...

  • @ Boutel: Il a un fonds "ancien" important. C'est en plus un véritable passionné!

  • @ Robert Darvel: je ne peux que confirmer!

Les commentaires sont fermés.