Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livre - Page 6

  • Olivier Rolin, Un Chasseur de lions

    En parcourant la liste du prix Livre Inter 2009 grâce à _Jeanne, je suis tombé sur Un Chasseur de lions d'Olivier Rolin. S'il met en scène un chasseur en Patagonie et ailleurs en Amérique du Sud, il semble tout même éloigné du thème de ce blog. Je le signale donc seulement pour mémoire.

    Présentation de l’éditeur :
    Les destins croisés d’Edouard Manet, qui meurt à 51 ans de gangrène, et de son collectionneur et modèle occasionnel, Eugène Pertuiset, aventurier, chasseur de lions, homme à femmes, gros mangeur et buveur, explorateur à ses heures, jusqu’à la Terre de feu. En 1881, deux ans avant sa mort, Edouard Manet fait le portrait d’un personnage haut en couleurs de l’époque, Eugène Pertuiset, à ses heures chasseur de lions en Algérie, mais aussi magnétiseur, explorateur, inventeur et trafiquant d’armes, activités qui le mèneront à accomplir de nombreux voyages en Amérique du Sud, et à faire la première tentative d’exploration de la Terre de Feu. Ce Portrait de Pertuiset, le chasseur de lions, qui n’est peut-être pas le plus connu de Manet aujourd’hui, ni le plus admiré, valut à l’artiste un prix au Salon. Les deux hommes étaient liés, et l’aventurier avait le bon goût d’être un collectionneur de Manet. Ce sont les aventures de ce Pertuiset, rocambolesques et assez farcesques, que retrace Olivier Rolin, croisées avec divers épisodes de la vie de Manet. C’est aussi un voyage à travers l’espace (l’Algérie coloniale, Lima, Valparaiso, la Terre de Feu), le temps (le Paris de Napoléon III, la guerre de 70, la Commune), les souvenirs littéraires (Baudelaire, Zola, Maupassant, etc.). Un roman mené tambour battant, comme une suite très rythmée de scènes ou de tableaux colorés. Mais bien sûr, Olivier Rolin ne fait pas un roman classique, et il entrecoupe son récit par l’évocation de souvenirs personnels qui le ramènent vingt-cinq ans en arrière lorsque, journaliste, il arpentait le continent latino-américain. « Le lion que tu chassais, la Terre de Feu que tu explorais, le trésor que tu cherchais, c’était, comme toujours, le temps perdu. »

    rolin un chasseur de lion.jpg

    Olivier Rolin, Un Chasseur de lions, Collection Ficition & Cie, Seuil, 2008

  • Luis Mizon, L’Indien. Témoignages d’une fascination

    Né en 1942 à Valpareiso, Luis Mizon quitte le Chili pour arriver en 1974 en France. Poète mais aussi romancier et anthologiste même peintre, Luis Mizon s’attache à faire (re-) découvrir la culture sud américaine et notamment celle précolombienne.
    Il a écrit au moins une fiction mettant en scène des Précolombiens : La Mort de l’Inca (Seuil 1992, paraît être indisponible chez les libraires).
    L’anthologie L’Indien. Témoignages d’une fascination n’est pas une fiction. Elle est pourtant fort importante car elle permet de suivre le cheminement de l’image de l’Indien (du Nor, du Sud, du Centre avec un intérêt marqué pour les civilisations urbaines méso-américaines et inca) qui fascine et révulse les Européens.
    On y trouve des textes le plus souvent oubliés : Ramon Pané, Marcos de Niza, Juan de Zamarraga, Pedro de Castaneda, Fernando d’Alva, Ixtlilxochilt,… Beaucoup de ces textes avaient été traduits en France au XIXe siècle avant de tomber dans le sommeil des bibliothèques. La découverte de l’Amérique est un moment inouïe : c’est la perception du monde qui change. Dès Montaigne cela est palpable.
    Si l’Indien représente l’autre, il est aussi tous les autres : le fou, le sauvage et aussi celui qui a développé une civilisation originale. Cette anthologie offre un panorama des regards sur l’Indien de la Renaissance jusqu’à notre époque.

    mizon l'indien témoignages d'une fascination001.jpg

    Luis Mizon, L’Indien. Témoignages d’une fascination,
    collection Les Voies du Sud,
    Editions La Différence, 1992

  • Space Opera! L'imaginaire spatial avant 1977

    Il vient de paraître! Si le Space Opera, pardon Space Op' pour les initiés, n'est pas le genre de prédilection des amateurs de fictions mettant en scène des peuples précolombiens (encore que les exemples existent comme ceci ou cela et encore cela et d’autres mais il faut fouiller un peu ), l'ouvrage paru aux Editions Les Moutons Electriques (qui fêtent leurs 5 ans: BON ANNIVERSAIRE!) est très prometteur car:
    1/ ça parle d'un genre souvent méprisé
    2/ le sommaire est alléchant (je vous le mets plus bas)
    3/ 28 euros pour plus de 430 pages de lecture et des tas d'illustrations, c'est pas trop cher
    4/ Y'a plein de gens qui ont écrit dedans et que je connais!

    Tout l’imaginaire des espérances de l’espace, lorsque cape flottant à l’épaule et pistolet-laser au poing, de vaillants héros parcouraient les immensités galactiques à bord de leurs vaisseaux rutilants. De Flash Gordon à Star Trek, de la faune de l’espace aux empires galactiques, d’E. E. Doc Smith à Samuel Delany en passant par Poul Anderson, Isaac Asimov, Charles Harness et E. C. Tubb, sans oublier Buck Rogers, Dan Dare, Perry Rhodan, les pulps, les serials ou Doctor Who : l’histoire illustrée du rêve spatial, lorsque les étoiles étaient plus proches. André-François Ruaud s’est entouré de Vivian Amalric, Jean-Michel Archaimbault, Isabelle Ballester, Jean-Daniel Brèque, Raphaël Colson, José Gérard, Christine Luce, Richard D. Nolane, Élisabeth Vonarburg et Roland C. Wagner, sous une préface de Gérard Klein, pour un beau livre célébrant le mythe de l’aventure spatiale avant 1977, avec comme toujours une riche et rare iconographie. Troisième volume de la Bibliothèque des miroirs, une collection qui réfléchit...

    Et on peut le commander ICI, les frais de livraison sont gratuits et ça aide cette dynamique maison d'édition!

    Et le sommaire promis:
    1. Les gamètes de l'univers , par Gérard Klein (préface)
    2. Introduction, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    3. Doc Smith, par Roland C. Wagner (article)
    4. Comic Strips, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    5. le temps des serials, par Raphaël Colson (article)
    6. Eric Frank Russell, A. E. van Vogt, A. Bertram Chandler, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    7. Le sens de l’histoire : Asimov, Gunn & Williamson, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    8. La poésie de l’urgence : Charles Harness, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    9. Les problèmes et leurs solutions : Hal Clement, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    10. Dan Dare, spationaute et gentleman, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    11. Le jeu de l’Empire : Poul Anderson, par Jean-Daniel Brèque (article)
    12. Course dans les étoiles : Anderson, Blish, Brunner, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    13. Doctor Who, le dandy spatio-temporel, par André-François Ruaud & Christine Luce (article)
    14. Star Trek, l’utopie des étoiles, par André-François Ruaud & Isabelle Ballester (article)
    15. Enquêtes stellaires : Lloyd Biggle Jr., par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    16. La solitude et les étoiles : Colin Kapp, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    17. E.C. Tubb et l’Aventurier des étoiles, par Richard D. Nolane (article)
    18. Nathalie Henneberg, une lecture de La Plaie, par Élisabeth Vonarburg (article)
    19. « Anticipation » et Louis Thirion, par Roland C. Wagner (article)
    20. À la recherche des bandes dessinées de space opera, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)
    21. Perry Rhodan, une vision de l’homme et du multivers, par Jean-Michel Archaimbault & José Gérard (article)
    22. Le début du post-moderne : Panshin, Delany, par André-François Ruaud & Vivian Amalric (article)

     

    space opera.jpg

    André-François Ruaud & Vivian Amalric, Space opera ! L’imaginaire spatial avant 1977,  ISBN 978-2-915793-72-7 | broché, 21 cm x 17 cm, 432 pages | prix 28 € | Commander «Space opera» : une succursale majeure de la science-fiction.

  • Festival L'Ecrit de la Fée ( Dijon, juillet 2009 )

    Un festival à Dijon? Un festival des Littératures de l'Imaginaire? Un festival dans les locaux de l'IUT?
    C'est L'Ecrit de la fée les 4 et 5 juillet 2009.
    Le programme est particulièrement alléchant avec:

    moutons.jpg* Les Moutons Electriques, maison d'édition dont je vante régulièrement les productions (et pour cause ;) ): Créés en 2004 autour de la personne d'André-François Ruaud, anthologiste et essayiste spécialisé dans les littératures de l'imaginaire, les Moutons électriques se distinguent par des parutions de grande qualité, associant un important aspect graphique aux textes sélectionnés. Maquettes atypiques, couvertures d'une grande beauté, les ouvrages des Moutons électriques sont aussi de beaux objets.
    clef d'argent.gif* La Clef d'argent:  Depuis 1987, les éditions « La Clef d'Argent » exercent dans le domaine du fantastique, de la science-fiction et de l'horreur, réunissant en un catalogue éclectique auteurs français et étrangers autour de romans, nouvelles et essais. Intéressés autant par les pionniers du genre que par de jeunes talents, ils ont largement contribué aux lettres de noblesse du genre, notamment par la publication de leur revue annuelle :le Codex Atlanticus.
    Elei Alfirin.jpg* Elei Alfirin: Toute jeune maison d'édition dijonnaise, Elei Alfirin profitera du salon pour présenter ses premières publications et discuter de sa politique éditoriale, de ses projets et de ses aspirations.

     

    Parmi les auteurs invités, citons:

    * Ugo Bellagamba
    * Raphaël Colson
    * David Calvo
    * Sire Cédric
    * Philippe Gindre
    * André-François Ruaud
    * Jonas Lenn
    * Marc-Louis Questin
    * William Schnabel
    * Julien Bétan

    Au programme: conférences, animations (jeux de plateau, jeux de rôles, démonstration de combat Fantasy, Murder party,...), lecture, questions/réponses avec le public, rencontres, arts graphiques, boutiques,...

    On trouvera toutes les informations sur le site officiel du festival.

    Le festival L'Ecrit de la Fée est organisé par l'Association Arthur et Ciel Rouge.

    Tous mes amis blogueurs sont priés (instamment, il va sans dire) de reprendre l'information pour ce que festival soit un succès!

     

    l'écrit de la fée affiche.jpg
  • Mondes Noirs, librairie spécialisée en Mauvais Genres

    La Librairie Ancienne Mondes Noirs vient de publier son premier catalogue. Au menu des 150 pages, plus de 2.600 références dans les genres policier, espionnage et aventure. Un second catalogue orienté science-fiction, fantastique et roman populaire est prévu pour le second trimestre 2009.
    On peut télécharger le catalogue ICI.Le fichier pèse 660 Mo, le temps de téléchargement peut-être long (environ 10-15 mn en haut débit). On peut aussi le demander directement au libraire à cette adresse pour un envoi en pdf.

    mondes noirs.jpg

     

  • Collectif, Le Dico des héros

    Le treizième volume de la Bibliothèque Rouge, éditée par Les Moutons électriques éditeur, vient de paraître: Le Dico des Héros.
    Au menu de ce beau livre, 430 notices héroïques de A comme Jean-Baptiste Adamsberg à Z comme Zorro.

    La présentation de l'éditeur:
    La « bibliothèque rouge » fête son treizième opus sous la forme d'un dictionnaire encyclopédique des personnages du roman policier, du roman historique, de la littérature populaire, de l'érotique et de la jeunesse. Graphisme de Sébastien Hayez, préface de Johan Heliot. Si vous voulez connaître les prénoms des filles du docteur Marsh, la date de naissance de Tarzan, la couleur du roadster de Nancy Drew, le vrai nom de D’Artagnan et de Zorro, le prénom de Jeeves et de l’inspecteur Morse, ou bien encore l’adresse exacte d’Hercule Poirot, ce livre est pour vous. 430 notices héroïques y attendent votre curiosité.

    Avec la collaboration de 38 passionnés et spécialistes : Vivian Amalric, François Angelier, Isabelle Ballester, Étienne Barillier, Jacques Baudou, Cristoforo Biondi, David Calvo, David Camus, Fabrice Colin, Raphaël Colson, Olivier Davenas, Laurent Doublet, Philippe Ethuin, Marc Février, Gwen Garnier-Duguy, Philippe Gindre, Manuel Hirtz, Patrick Imbert, Frédéric Jaccaud, Bernard Joubert, Roland Lacourbe, Jean-Marc Lofficier, Philippe Lombard, Nicolas Lozzi, Marc Madouraud, Patrick Marcel, Xavier Mauméjean, Mireille Meyer, Harry Morgan, Gaëlle Nohant, Laurent Queyssi, Jean-Jacques Régnier, Jean-Luc Rivera, André-François Ruaud, Simon Sanahujas, Jean-Jacques Schléret, Nicolas Trespallé, Éric Vial.

    Les Précolombiens ne sont pas totalement absents: on apprendra que
    - The Avenger (le vengeur Dick Benson) a cherché du caoutchouc en Amérique du Sud et que "le trésor aztèque de Nellie [Gray] sert de réserve de fonds pour Justice Inc."
    - Luc Dassaut
    a découvert une cité inca cachée au coeur de l'Amazonie et des ruines mayas au Niabragua.
    - Doc Savage
    "dispose de réserves financières illimitées, sous la forme d'un trésor caché dans une vallée perdue d'Amérique Centrale".

     

    dico des héros.jpg

    Collectif, Le Dico des héros,
    Bibliothèque Rouge, n° 13,
    Les Moutons électriques, 2009.

  • Lulu et les fictions précolombiennes

    Je me suis amusé à utiliser la fonction de recherche de ww.lulu.com pour voir ce qui était proposé dans les thèmes qui m'intéressent (ou plutôt dans ceux, plus restrictifs, qui intéressent ce blog).

    La moisson est très faible en réalité. Petit état de ma recherche:

    Maya: Le Grand secret, le titre me paraissait alléchant mais en lisant le résumé je me suis demandé pourquoi la recherche avait donné ce résultat. La réponse est dans le prénom d'un coauteur: Maya et Bernard Sanchez.
    Ensuite deux livres sur le fameux 2012 (ça laisse encore presque 3 ans à vivre, profitons-en).
    Et puis une curiosité: Crime à la Frette écrit en "tournante" par quatre auteurs: Dominique Marbehant, Eric Ducourneau, Gilles Mautray et Cyril Badet. Le résumé n'apprend pas grand chose et ne permet pas de discerner une véritable ambiance maya (il s'agit d'un roman policer selon toute vraisemblance): "Un Thriller délirant qui vous menera aux confins de l'absurde, présenté sous la forme originale d'une tournante littéraire, où les quatre auteurs n'ont eu de cesse d'inventer le pire à chaque chapitre. Impubliable."

    Mayas (avec un "s"): ne donne qu'un récit de voyage que l'on peut s'offrir en version illustrée ou non.

    Inca: On trouve Le Royaume des Incas. Là encore un résumé attrayant: "Et voici que, d'un pas ferme, s'approche Hualkar "Le Grand", Roi des Incas, pour faire le Récit de sa vie et raconter l'Histoire de son Royaume...: "L'immense Royaume du Pérou s'étendait jadis d'un océan à l'autre. Ce que vous appelez aujourd'hui le Pérou n'est qu'un reste pitoyable, dont il ne vaut guère la peine de parler. (...) Il n'y a pas longtemps, la Race des Fils du Soleil me semblait être effacée de la surface de la Terre, mais je sais que le Peuple des Incas, un jour, sera grand et heureux sur la Terre." ..." mais comme c'est édité par Les Editions de Cristal avec un © by Les Editions de la Source de Vie, on se doute bien qu'il s'agit d'un livre traitant d'ésotérisme et non d'une fiction.

    Incas (avec un "s"): "Désolé, votre recherche ne ramène aucun contenu en rapport sur Lulu. Suggestion : Assurez-vous que tous les mots sont orthographiés correctement, essayez également des mots-clés différents ou plus généraux."

    Aztèque (avec ou sans "s"):  "A la découverte des fondements de la religion des Aztèques avant la destruction de cette civilisation par la conquête espagnole de Cortès en 1521." Un livre de Sophie Francois: Tlaloc et Huitzilopochtli, dieux du panthéon aztèque. Ca a l'air sérieux et pas du tout fictionnel!