Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Planete-Sf - Page 5

  • Dan Chartier, Les Démons des temps immobiles

    Avec ce titre digne des meilleurs Fleuve Noir des temps jadis (cela pourrait être un Fleuve Noir Angoisse ou un Fleuve Noir Anticipation), Dan Chartier offre un ouvrage pour le moins difficile à suivre et cela donne un thriller ésotérique dans lequel se mêlent à peu près tout:
    - les nazis à la recherche de pouvoirs occultes chez les Mayas
    - les palais vénitiens et leurs mystères
    - les manuscrits de la Mer Morte
    - les mythes mayas
    - les prophéties hopis

    Il y en a pour tous les goûts mais c'est un peu comme les gâteaux trop crémeux, on s'écoeure vite...

    Contrairement à moi, Taka a aimé et le dit dans ce billet.

    chartier les demons des temps immobiles.PNG

     Dan Chartier, Les Démons des temps immobiles,
    Editions Anne Carrière, 2007

     

  • [SF] Le Météore n° 9 vient de paraître

    le meteore n° 9.PNGLe numéro 9 du METEORE, fanzine consacré à la science-fiction populaire, vient de sortir.

    Au sommaire :

    - Rappels sur le Fleuve Noir : un petit historique des collections populaires du Fleuve Noir (Spécial Police, Espionnage et surtout Anticipation)
    - Interview de Kurt Steiner : l'un des grands auteurs de la collection Fleuve Noir Anticipation
    - SF à la bibliothèque municipale (conférence de Jean-Luc Rivera à la bibliothèqe RM Rilke à Paris)
    - Bob Morane : Le cycle du temps (4): présentation de les Nuits de l'Ombre Jaune paru en 2006
    - Bob Morane : Les dernières parutions : les parutions sont surtout des nouvelles depuis 2008. Sont présentés en détails les trois textes publiés en 2010.
    - Reportage sur le salon de Nogent-sur-Oise : l'un des salons de l'imaginaire qui se tient au nord de Paris 
    - Les héros du Fleuve : Jean Kariven (1) : personnage créé par Jimmy Guieu et présentation de la première des mémoires de Jean Kariven (4 romans étudiés, tous publiés dans la collection Anticipation)
    - Rhodan Scope : Perry Rhodan n° 242 à 244 : une nouvelle rubrique qui propose l'actualité éditoriale de la plus grande saga Space Op' du monde!
    - Doctor Who : Un chant de Noël : les séries TV ne sont pas oubliées dans le Météore!
    - Guy L'Eclair : Tournage sur Pluton : de la BD pour finir

    Pour toute information, achat ou abonnement, il suffit de se rendre sur le site Mangani

  • Interview exclusive d'Eric Holstein (D'or et d'émeraude)

    eldorado,or,colombie,sf,uchronie,eric holsteinLa semaine dernière, j'évoquais la sortie du roman D'Or et d'émeraude d'Eric Holstein.
    J'avais eu le plaisir de discuter avec lui en décembre 2010. Eric Holstein a bien voulu répondre à une série de cinq "Poruquoi?" sur son roman D'Or et d'émeraude.

    Pourquoi D'Or et d'émeraude?

    L'or, parce que la Colombie est le pays qui a vu naître la légende de l'El Dorado. C'est d'ailleurs cet or que l'on retrouve en plus grande proportion sur le drapeau du pays. C'est assez bizarre, d'ailleurs, parce que la Colombie est bien mieux pourvue en d'autres métaux. L'or qu'on y a trouve (et qu'on trouve encore, en ce moment il y a une véritable ruée sur les rivières aurifères du Choco, la bande de forêt pluviale coincée entre la côte Pacifique et la cordillère occidentale) est d'assez médiocre qualité.

    L'émeraude parce que la Colombie est, en revanche, le premier producteur d'émeraude au monde (60% des pierres en circulation proviennent de l'une des quatre mines colombienne). Et puis, à l'époque de la Conquista, l'émeraude était une pierre bien plus précieuse que le diamant, considéré comme vulgaire à l'époque. On lui prêtait tout un tas de vertus, comme celle de soigner l'épilepsie par exemple (le "mal caduque"). Elle était aussi avoir des propriétés surnaturelles, comme chasser les mauvais esprits. Étant donné que les principaux gisements se trouvaient sur des terres encore inexplorés, elle était d'une extrême rareté et tout à fait hors de prix. On sous-estime beaucoup l'impression que l'émeraude a faite sur les conquistadores de l'entrada Quesada. Elle fût bien supérieure à celle de l'or.

    Pourquoi une part de réalisme magique?

    C'est une forme d'hommage à la littérature sud-américaine. Gabriel Garcia-Marquez fait ça très bien dans Cent ans de solitude. Moi, j'essaie de le faire à mon petit niveau...

    Pourquoi les Muiscas?

    muiscas 1.jpgTout simplement parce que ce sont les Indiens qui occupaient l'Altiplano de Bogota. Cela étant, leur civilisation est intéressante parce qu'elle est a connu la colonisation à un moment charnière. Ils en étaient encore au stade du paléolithique supérieur lorsque les Espagnols sont arrivés, mais on a retrouvé, au nord de Bogota, des vestiges d'un temple de pierre en construction. Il semblerait donc qu'ils aient été sur le point de prendre un essor technique majeur et on peut se demander s'il n'aurait pu devenir l'une des civilisations majeures du continent, à l'égal des Incas ou des Aztèques.

    Pourquoi l'Eldorado continue-t-il de fasciner?

    Je ne sais pas s'il fascine encore. L'histoire a tellement été galvaudée qu'elle a perdu toute signification. C'est devenu un pattern. Le mot évoque une sorte de chimère, sans que personne ne sache précisément ce qui se cache derrière. Si tu demandes à la plupart des gens, je suis certain que pas un sur cent te parlera de la Colombie.

    Pourquoi l'uchronie?

    Bonne question.

    Je n'en sais rien. En fait ça s'est imposé assez vite dans le processus créatif, mais je n'avais pas nécessairement envie d'en passer par là, parce que je n'étais pas certain d'être à la hauteur. Et puis, à mesure que je me documentais, se dessinait de plus en plus clairement un contrepoint à notre histoire que j'ai pris beaucoup de plaisir à explorer. Disons que l'uchronie a plus été un outil narratif qu'une fin en soi.

    Merci à Eric Holstein et retrouvez le site officiel du roman D'Or et d'émeraude.

    Source de l'image: Orfèvrerie Muisca

  • Eric Holstein, D'Or et d'émeraude

    holstein.PNGLors des rencontres de Sèvres en décembre 2010, j'ai eu le plaisir de discuter avec Eric Holstein (homme de radio pendant quinze ans et co-fondateur du site Actu SF) de son roman D'Or et d'émeraude (il n'était pas encore paru). Publié en mars 2011, D'Or et d'émeraude est une uchronie dans laquelle le fantastique n'est pas absent. 

    Un beau site est consacré au roman. Il ne présente pas que le roman mais aussi la genèse, le contexte, les légendes, des photos, une bibliographie (qui n'a rien de fictionnelle, ce sont des ouvrages de référence) ou encore des extraits.

    On peut lire les premières pages D'Or et d'émeraude ICI en espérant que cela vous donne envie.

    Ce genre de romans prouve une nouvelle fois que l'inspiration précolombienne reste importante dans l'imaginaire des écrivains français.

    holstein d'or et d'emeraude.jpg

     

    Eric Holstein, D'Or et d'émeraude, Mnémos, 2011

  • Envie de voir une pyramide maya? Allez à l'Ile de la Réunion!

    Sur l'île de la réunion est tournée la cinquième saison de "I shouldn’t be alive" dont les épisodes racontent les aventures extraordinaires de survivants dans la veine des "docudrama".  Au départ produite par Discovery Channel, la série a été reprise depuis 2010 par Animal Planet. On y découvre des gens survivant à des naufrages, des crashs aériens,... évidemment dans des lieux plus que reculés. On fait naufrage au milieu de l'océan, on se crashe dans la forêt amazonienne, on tombe en panne au milieu du désert,...

    Les scènes ne sont pas forcément tournées sur les lieux des drames. En ce moment, l'Ile de la Réunion accueille des tournages. Clic a nous, le journal de la Réunion sur le net, nous apprend qu'un décorateur breton installé sur l'île, Gildas Cotonea, a pour les besoins de la production, réalisé un temple maya dans la forêt réunionnaise! ce décor servira à narrer l'aventure d'un naufragé échoué sur un rivage mexicain et qui s’enfonce dans la forêt vierge et pour y errer trois semaines durant avant d'être secouru.

    Source

  • Aztec Rex ce soir sur SyFy

    C'est le moment de vous mettre à la fiction mettant en scène des Précolombiens avec l'incontournable que dis-je l'immense, le monumental Aztec Rex qui passe ce soir sur SyFy à 20h45. Imaginez la qualité de ce scénario dans lequel des Conquistadors sont confrontés non seulement à de terribles guerriers mais aussi à un Tyrannosaure! Oui un tyrannosaure qui court entre les pyramides et qui n'hésite pas devant les sacrifices humains!

    Vous aussi vous tremblerez! Osez regarder ce déjà classique film de série Z avec d'époustouflants effets spéciaux à base de pixels!

    Merci à Isil de m'avoir rappelé cette diffusion!

    aztec rex.jpg

     

  • Peter Lerangis, La Route d'Eldorado

    En 2000, DreamWorks Animation produisait le film d'animation pour la jeunesse La Route d'Eldorado. Notons au passage que c'est le Français Eric Bergeron qui était à la réalisation. De très nombreux produits dévrivés ont vu le jour, parmi eux ce petit ouvrage écrit à partir du scénario du film et adapté par Peter Lerangis. Le moins que l'on puisse dire c'est que le livre est très fidèle au scénario, y compris dans son écriture toute au présent de l'indicatif. 

    Rappelons tout de même l'argument du scénario: En 1519, les Espagnols ne rêvent que d'une chose: atteindre l'Eldorado, legendaire contree aux mille richesses situee quelque part en Amerique du Sud. Tulio et Miguel, deux sympathiques fripouilles, decident de tenter l'aventure et traversent l'ocean a bord d'une frele embarcation. Apres avoir chavire, les deux amis atteignent une ile inconnue. Ils decouvrent tres vite qu'ils ont atteint l'Eldorado. La population locale les prend pour des dieux et les honore comme tels. De multiples rebondissements ont lieu et 'est l'amitié qui triomphe sur la cupidité.

    Le livre se lit très rapidement bien sûr, ce n'est pas de la littérature loin de là, ça déborde parfois de bons sentiments mais ce n'est pas non plus l'univers de Walt Disney et il y a un côté (modeste) conte philosophique. Retrouver une utopie qui existe, ce n'est pas à la portée de tout le monde tout de même!

     

    la route d'eldorado.jpg


    Peter Lerangis, La Route d'Eldorado,
    Mango Jeunesse, 2000