Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poésie - Page 2

  • Dimanche poétique: Poésie Nahualt

    La poésie nahualt de l'époque aztèque est sans doute la mieux connue des poésies précolombiennes. La poésie maya n'a guère survécu à la rage destructrice des Espagnols. « Pour les anciens Mexicains la poésie était un moyen de connaître « la vérité sur cette terre » (azo tle nelli in tlalticpac) ». La voix du poète était donc importante car il était considéré comme inspiré par l'au-delà. Si nombre de poèmes content les origines des hommes, de Mexico ou bien encore les querelles des dieux, certaines sont plus intimes, développant un lyrisme qui n'est pas sans rappeler par certains aspects la poésie de la Renaissance européenne. Ainsi ce Chant provenant de Huexotzinco dont le dernier vers a des accents de la Pléïade:

    Nous sommes venus pour le sommeil,
    nous sommes venus pour le songe.
    Ce n'est pas vrai, ce n'est pas vrai que nous soyons venus sur la terre pour vivre.
    Nous ne serons bientôt qu'herbe de reverdie:
    nos coeurs reverdiront, ouvriront leurs corolles;
    oh notre corps est une fleur, et fleurit et se fane.

  • [Dimanche poétique] Edgar Allan Poe, Eldorado

    Dans le cadre du dimanche poétique...

    Gaily bedight,
    A gallant knight,
    In sunshine and in shadow,
    Had journeyed long,
    Singing a song,
    In search of Eldorado.

    But he grew old -
    This knight so bold -
    And o'er his heart a shadow
    Fell as he found
    No spot of ground
    That looked like Eldorado.

    And, as his strength
    Failed him at length,
    He met a pilgrim shadow -
    "Shadow," said he,
    "Where can it be -
    This land of Eldorado?"

    "Over the mountains
    Of the Moon,
    Down the Valley of the Shadow,
    Ride, boldly ride,"
    The shade replied -
    "If you seek for Eldorado!"


    Edgar Allan Poe, Eldorado

    Lire la suite

  • [Dimanche poétique] Chant aztèque

    harrison l'univers captif.jpgLa lecture d'oeuvres de science-fiction livre toujours son lot de surprise. L'Univers captif d'Harry Harrison est une histoire d'arche stellaire (1) dans laquelle la société à bord du vaisseau spatial est calquée sur le modèle aztèque. le livre s'ouvre sur ce chant aztèque:

    En vain je suis né,
    En vain il est écrit
         qu'ici sur cette terre,
                Je dois souffrir.
    Pourtant, être né sur cette terre
    C'est déjà quelque chose.

     

    (1) je reviendrai très prochainement sur ce roman.

    Lire la suite

  • [Dimanche poétique] Auguste Génin, Poèmes aztèques

    Alexis Manuel Auguste Génin est né en 1862 au Mexique, d'un père français et d'un mère belge. Après ses études à Paris, il retourne au Mexique en 1879. Parallèlement aux affaires commerciales, il publie dans de nombreux périodes (journaux français au Mexique ou journaux en France) des articles sur tous les aspects de la vie du Mexique. 

    Chargé d'une mission par le gouvernement français en 1892, il envoie, à partir de 1893, de nombreuses collections précolombiennes au Musée du Trocadéro (fondé en 1878, ce musée devient le Musée de l'Homme en 1937).

    L'oeuvre littéraire d'Auguste Génin est couronnée en 1924 par le Prix de la Langue Française à l'étranger.

    Auguste Génin meurt en 1932.

    Parmi ses oeuvres, on trouve une histoire des Aztèques en vers sobrement intitulée Poèmes aztèques (1890)

    Lire la suite

  • [Dimanche poétique] Poésie Inca

    CHANT PASTORAL

    Je voudrais avoir un lama
    Dont le poil serait d’or
    Brillant comme le soleil
    Et fort comme l’amour,
    Doux comme la nuée
    Qui dissipe l’aurore.
    Pour faire un quipu
    Où je marquerais
    Les lunes qui passent
    Et les fleurs qui meurent.

    (région de Cuzco, recueilli par Alomias Robles, « literatura Inca », biblioth. De Cultura Peruana, 1938, p. 104)

    (Traduction de P.G et A.P.)

    Source

  • [Dimanche poétique] Poésie Nahualt

    Dans le cadre du dimanche poétique...

    Sur une idée de Celsmoon.

    Avec Edelwe, Mango, Abeille, Emmyne, Chrestomanci, Mariel, Laurence , Ankya, Herisson08, Anjelica , George, Uhbnji , Fleur, DF, Esmeraldae, Armande, Satya, Zik, Lystig, Amos, Bookworm, Emma, Julien, Marie, Yueyin , Soie , Alex , Hambre , Katell , Mathilde, Schlabaya, Hilde, Saphoo, La plume et la page, Tinusia, Chrys, Roseau, MyrtilleD, Cagire, Caro[line], L'or des chambres, Violette, claudialucia, Séverine, Maggie, Sev, Naolou.

    Lors d'une précédente participation aux Dimanches poétiques, on avait évoqué la poésie des précolombiens.
    En voici un exemple...

    Lire la suite

  • Jean-Philippe Rameau, Les Indes galantes [Dimanche poétique]

    Les opéra-ballets ont connu un immense succès au XVIIIe siècle. dans la plupart des cas, les intrigues de chacune des entrées sont indépendantes les unes des autres mais reliées par un thème commun.

    Dans Les Indes Galantes, Rameau nous conte les aventures amoureuses exotiques en Turquie, en Perse, au Pérou et en Amérique du Nord. L'oeuvre a été créée en 1735. Si le livret de Louis Fuzelier peut sembler pauvre poétiquement, il faut voir à l'esprit que ces opéra-ballets sont surtout de grands spectacles avec costumes somptueux, machineries ingénieux et décors spectaculaires.

    Pour ma troisième participation aux dimanches poétiques, je vous propose un extrait de la deuxième entrée "Les Incas du Pérou" (avec en prime la video de "Brillant soleil", voir extrait du livret ci-dessous):

    Lire la suite