Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman policier - Page 3

  • Des nouvelles des Moutons Electriques (Novembre 2009)

    moutons.jpg

    Le directeur littéraire des Moutons Electriques nous informe:

    C'est traditionnel : les fins d'années des Moutons électriques sont plutôt réservées à notre Bibliothèque rouge (qui a dit que nous ne pensons pas à vos cadeaux de Noël, hein ?). Mais à première vue, on pourrait penser qu'il n'y a guère de rapport entre les trois volumes que nous publions cette fois : entre les monstres de Cthulhu, les héros XVIIIe de Jane Austen et la pensée magique de Harry Potter. Pourtant, notre collection poursuit l'exploration du monde de la fiction — et son étude de l'intérieur, en brossant les portraits des « grands hommes » de la littérature populaire comme s'ils avaient existé. Et ainsi, la Bibliothèque rouge écrit peu à peu une sorte d'histoire secrète du monde, prenant au matériau du roman policer, du roman historique et du fantastique. La Bibliothèque rouge souhaite montrer de cette manière, sous une forme à la fois érudite, astucieuse et réjouissante, comment l'imaginaire populaire nous parle de la réalité, de notre rapport à celle-ci, de la pertinence des « mauvais genres » de la littérature…

    Ce mois-ci, donc, après les Nombreuses vies de Cthulhu de Patrick Marcel, qui inaugurait le principe de volumes de la collection non plus seulement centrés sur un unique héros, mais explorant une œuvre ou une thématique entière, puis des Nombreux mondes de Jane Austen d'Isabelle Ballester (comprenant une très belle nouvelle de John Kessel, qui remporta tout récemment les prix Nebula et Shirley Jackson, tout en étant aussi nominée au prix Hugo, excusez du peu !), ce mois-ci enfin, voici venir le temps des Nombreuses vies de Harry Potter, de votre serviteur. Passionné de longue date par les littératures du merveilleux, j'ai décidé cette fois d'aborder le domaine de la fantasy pour la jeunesse, cet univers en expansion où l'on fréquente des écoles de magie, où l'on apprend l'art du vol en balai et celui des potions magiques...

    De la jeunesse du roi Arthur à celle de l'élève Potter, en passant par Isabelle, Tim Hunter, Johnny Maxwell, Narnia et j'en passe, autant d'apprentissages de la magie, autant de héros orphelins confrontés à un réel soudainement autre...

    Et des Autres, il en est également question dans le roman que nous sortons à la fin du mois : Regarde le soleil de James Patrick Kelly. Une oeuvre négligée par les éditeurs français jusqu'à présent, et qui nous a marqués par sa force, par sa beauté, par son propos alliant de manière très originale des préoccupations d'architecture à une civilisation extra-terrestre. Un roman véritablement passionnant, pour un sense of wonder peu commun.

    Enfin, repoussé d'un mois afin de suivre le perfectionnisme de l'auteur, arrivera en fin de mois notre nouveau tirage de luxe, soit l'édition définitive de la trilogie Poupée aux yeux morts par Roland C. Wagner, en un unique gros volume, dans le texte définitif.

    Bonnes lectures,

    André-François Ruaud, directeur littéraire, le 2 novembre 2009

  • Philippe Delepierre, L'Aztèque du Charro laid

    La collection Le Poulpe, créée par JB Pouy aux éditions Baleine en 1995 compte à ce jour 175 titres. Tous les titres reposent sur un jeu de mot. JB Pouy a ouvert le bal avec La Petite Ecuyère a cafté. On trouve un Un Nain seul n'a pas de proches, ou un Certains l'aiment clos...
    Dans les romans, qui ont tous la même structure, le héros Gabriel Lecouvreur, un enquêteur indépendant qui ne rechigne pas à utiliser toutes les méthodes... même légales, témoigne de notre époque à travers faits divers et maladies du monde.

    Parmi les titres, on retiendra L'Aztèque du Charro laid, premier roman de Philippe Delepierre qui vit justement au Mexique.

    "L'Aztèque est saignant , mais pas très tendre. Le Poulpe, lui, arrive à point. Ses fredaines mexicaines d'antan l'appellent à Guadalajara. La belle Rosana est dans tous ses états, car ce sont des fillettes qu'on assassine. La cantina du Charro Feo abrite de bien vilains cocos, locos de chair fraîche et de crimes video. L'horreur est humaine dans ce Mexique décidément pas très catholique, et le diable rôde sous le bénitier."

     

    delepierre l'aztèque du charro laid.jpg

    Philippe Delepierre, L'Aztèque du Charro laid,
    Le Poulpe n°136, Editions Baleine, 1999

  • Kathleen Moore Knight, Sinistre écho

    Il n'est parfois pas évidemment de déceler une inspiration précolombienne avec des titres comme Sinistre écho par exemple.
    Ce roman de Kathleen Moore Knight publié en 1956 en France dans la collection Le Masque nous intéresse pourtant. Il ne s'agit pas d'un polar historique comme ceux qui existent dans la collection Grands Détectives (éditions 10/18), pourtant, si l'on en croit Amazon, le sous-titre de la version orginale (1949) est éloquent:  Dying echo: Adventure and death in the ancient Maya cities of Yucatan.

    Jérôme Serme, qui tient la librairie Le Rayon Populaire , m'a signalé ce titre avec ce petit résumé: Roman policier se déroulant dans les milieux archéologiques et d'artefacts à collectionner, près de Chichen Itza, "ville morte des Mayas".

    La couverture de l'ouvrage n'a strictement aucun intérêt, tous les couvertures du Masque se ressemblant, mais je vous la mets quand même:

     

    knight sinistre écho.jpg

     

    Kathleen Moore Knight, Sinistre écho
    (VO:
    Dying echo, 1949)
    ,
    Le Masque, n°533, 1956

  • Les catalogues du Rayon Populaire

    La librairie Le Rayon Populaire vous offre la possibilité de recevoir des catalogues à la demande en fonction de vos besoins ou envies.
    Que vous soyez amateur de science-fiction, de fascicules, de la collection Ditis La Chouette, de San Antonio (ou que sais-je encore!) Jérôme Serme peut éditer à la demande le catalogue de vos rêves par thème, collection, auteur, type d'ouvrages, genre,...

    Ces catalogues peuvent être transmis gratuitement par voie électronique (au format PDF) et imprimés par vos soins,ou être imprimés et envoyés par voie postale - moyennant des frais, l'édition papier entraînant des coût. Pour cela utilisez la page contact du site Le Rayon Populaire.

    le rayon populaire.jpg
  • Continents Perdus et des Civilisations Fantastiques

    Lu sur le blog du Répertoire de la Science-fiction (RSF Blog)(et hop un lien pour le prochain Wikio ;) ), cet appel à textes:

    Les Editions de l’Oeil du Sphinx (EODS), sous le pilotage de Richard D. Nolane, lancent un appel à textes en vue de réaliser une anthologie de nouvelles sur le thème des Continents Perdus et des Civilisations Fantastiques.

    Cette opération est soutenue par l’association l’Oeil du Sphinx (AODS) et les librairies Atelier Empreinte (Rennes-le-Château et Rennes-les-Bains).

    - Le thème : L’Atlantide, l’Ile de Pâques, Mu, Glozel, les Extraterrestres dans l’Antiquité, les cartes des Anciens Rois des Mers, Stonehenge, etc. Tout ce qui vous a fait fantasmer à la lecture de Robert Charroux, Rider Haggard, Jimmy Guieu, Erich von Däniken, Jacques Bergier, Charles Hapgood, Denis Saurat, Colin Wilson, Graham Hancock et tant d’autres explorateurs du Passé Fantastique !

    - L’esprit : rédiger une fiction (pas un essai : nous sommes dans le domaine de l’imaginaire !) relevant d’un genre laissé au choix de l’auteur : policier, historique, science fiction, fantastique, etc. L’action peut évidemment soit se dérouler au temps de la civilisation concernée, soit aujourd’hui, soit à tout autre période historique. La seule contrainte est que le thème de l’anthologie constitue le centre de l’intrigue et non un de ses aspects annexes.

    - La forme : un texte sous format word ou rtf (8.000 mots/50.000 caractères + espaces environ pour un maximum recommandé, mais on ne refusera pas un bon texte plus long... !)

    - Date limite de soumission : 30 septembre 2010.

    - Conditions : Chaque auteur retenu recevra trois exemplaires de l’ouvrage en guise de rémunération, avec la possibilité de se procurer d’autres exemplaires auprès de l’éditeur avec une réduction de 40%, port inclus. Par ailleurs, l’Atelier Empreinte remettra un prix spécial à trois des contributions. Ce prix spécial Atelier Empreinte prendra la forme de chèques cadeaux d’une valeur de 100 € chacun permettant aux lauréats de retirer des ouvrages en librairie.

    - Contrat : La maison d’édition conservera l’exclusivité des textes durant une année, fin de mois, à compter de la date d’impression mentionnée en fin de volume, sauf en cas de réédition dans cet intervalle, auquel cas les auteurs seront avertis des nouvelles conditions. Passé ce délai (au cours duquel la législation standard en vigueur sur les droits d’auteur sera appliquée), les auteurs recouvreront la totalité de leurs droits sur leur texte, à commencer par l’entière liberté de les faire reparaître ailleurs à la condition unique de mentionner la première publication par L’œil du Sphinx. Enfin, une fois son texte parti à la composition pour l’imprimerie, il ne sera plus possible à l’auteur de le retirer du volume, ceci pour des raisons techniques évidentes. Soumettre un texte signifie donc accepter les clauses qui précèdent et ce paragraphe de l’Appel à textes vaut contrat. Mais ne jamais perdre de vue que cette entreprise est avant tout guidée par le plaisir littéraire et non les règles de l’édition commerciale qui n’aurait jamais accepté de se lancer dans un tel projet…

    Les textes sont à envoyer de préférence sous forme de fichier électronique à Richard D. Nolane à l’adresse suivante : gordon_pacha[at]hotmail.com.
    un envoi par courrier est aussi possible. Plus de renseignement sur Millénaire, le blog de Richard D. Nolane.

  • Des nouvelles des Moutons Electriques

    Ci-dessous, l'éditorial de juillet 2009 du site des Moutons Electriques. Bonne lecture!

    Éditorial — Juillet 2009

    Au moment de rédiger ces lignes, l’équipe des Moutons se prépare à se rendre au salon de Dijon : le festival L'Écrit de la fée, qui va compter parmi les invités rien moins que neuf petits moutons électriques — Ugo Bellagamba, Julien Bétan, David Calvo, Raphaël Colson, Jérôme Goffette, Jean-Philippe Jaworski, Nicolas Le Breton, Jonas Lenn et André-François Ruaud. Une jolie manière de célébrer le cinquième anniversaire des Moutons électriques, n'est-ce pas ? Car les Moutons ont cinq ans ce mois-ci, eh oui. Le festival se déroulera les samedi 4 et dimanche 5 juillet 2009, IUT de Dijon, Campus universitaire. Conférences, lectures, dédicaces, expositions... Venez donc nous rencontrer.

    Cinq ans, déjà. Notre sixième été. Pour fêter cela, et outre quelques ajouts sur le site, l’idée nous est venue il y a quelques mois de concocter une anthologie spéciale, un petit bijou à tirage limité, simplement pour le plaisir : Glissements. Avec neuf gentils auteurs, une belle jaquette créée par Sébastien Hayez, et une mise en page intérieure un peu arty-arty… Elle est là, elle est arrivée — après un menu retard, provoqué par une « erreur d’aiguillage » du transporteur. Il n’en reste déjà plus beaucoup d’exemplaires disponibles, en vérité je vous le dis.

    Et puis, comme nous avons la passion des beaux livres, un nouvel hardcover se profile déjà pour l'automne : l'édition définitive de la trilogie Poupée aux yeux morts par Roland C. Wagner, en un unique gros volume, dans le texte définitif établi par l’auteur — la souscription est ouverte.

    Nos autres actualités de cet été ? Tancrède bien sûr, par Ugo Bellagamba. Un roman prenant et touchant, à la foi solaire et douloureux, une uchronie à l'évolution subtile depuis le cadre historique de la Première Croisade jusqu'à une toute autre histoire... Du bruit et de la fureur, mais aussi des dilemmes moraux, des décors superbes, une « histoire secrète » aussi riche qu’intrigante...

    Enfin, l’été c'est aussi le Yellow Submarine nouveau, Jeu est un autre. Maintenant repris par Nicolas Lozzi, YS propose pour son 134e numéro (eh oui, excusez du peu) un joli dossier sur le ludique et la science-fiction : on y lira des articles d'auteurs tels que Jean-Philippe Jaworski, Fabrice Colin et David Calvo, un entretien avec Alain Damasio, mais aussi des papiers de spécialistes ou de passionnés du jeu comme Rémi Sussan, Sébastien Genvo, Raphaël Colson, Julien Annart et Philippe Ros ; le tout sous une superbe couverture du photographe Patrick Imbert. Il est particulièrement satisfaisant de voir une aussi vieille aventure se poursuivre ainsi, dans la passion et l'érudition.

    Bonnes lectures,

    André-François Ruaud, directeur littéraire, le 2 juillet 2009

  • Les Moutons Electriques : Le catalogue 2009-2010

    Les Moutons Electriques, éditeur, ont cinq ans. Je suis leur actualité en qualité de lecteur (surtout), d'auteur (ben oui, je ne fais pas que bloguer ici dans la vie) et associé (mais alors là ça devient infinitésimal).
    Le catalogue 2009-2010 vient de paraître: il est tout beau! On peut le télécharger ICI.
    Au sommaire les collections, les revues et les ouvrages disponibles. Ma collection préférée reste sans nul doute La Bibliothèque Rouge mais on trouvera plaisir à lire les numéros de Fiction, les essais (j'ai beaucoup apprécié Orphée aux étoiles, les voyages de Poul Andersonpar Jean-Louis Brèque et Solutions non satisfaisantes, une anatomie de Robert A. Heinlein par Ugo Bellagamba et Eric Picholle), les livres rangés sur les rayons de la Bibliothèque Voltaïque ou de la Bibliothèque des miroirs (avec le désormais fameux Space Opera). Bien sûr, on prendra aussi une bonne dose de romans et recueils de nouvelles. Et je ne vous dis pas tout!

    On peut retrouver toute l'actualité des Moutons Electriques et une bibliothèque virtuelle comptant désormais 31 épisodes sur le site officiel.

    catalogue moutons electriques.jpg