Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sentimental - Page 2

  • Ann Cooper, La Longue route du bonheur

    La mention de la collection Harlequin sur un blog littéraire fait toujours sourire. C'est un tort. Les tirages de cet éditeur canadien font pâlir d'envie nombre d'écrivains. Sans doute les intrigues sont-elles très stéréotypées mais elles fonctionnent et tiennent en haleine des millions de lectrices (et pas seulement des lectrices d'ailleurs d'après les études qui ont été réalisées). J'ai retrouvé un article publié dans le Figaro: 200.000.000 d'exemplaires dont 12.000.000 en France, écoulés chaque année, 550 titres publiés en France chaque année. 1.000 auteurs pour alimenter cette machine infernale. Les critiques s'arrêtent souvent là, aux chiffres je veux dire. Ils oublient le rêve et le divertissement que cetet collection apporte.
    Ce n'est pas a première fois que je l'évoque. Puisant dans l'ensemble des tropes de l'imaginaire exotique, Harlequin se nourrit de Mayas, Aztèques, Incas, jungle amazonienne délivrant un exotique en carton pâte mais qui entraîne le lecteur qui veut bien s'y laisser prendre.

    Ann Cooper nous emmène avec La Longue route du bonheur chez les Indiens Takuma dont le territoire est menacé par la construction d'une route. On en apprend très peu sur les Améridiens et, évidemment, l'amour triomphe. A ceux qui décochent un vague sourire amusé, je renvoie au premier paragraphe de ce billet ;) (bon, j'avoue, je souris avec eux tout de même :-)  mais je persiste à croire que ce type de littérature dévalorisée mérite qu'on l'étudie car, si l'aspect littéraire peut être mis en question, c'est un phénomène social qui permet l'accès à et la pratique de la lecture).

    cooper la longue route du bonheur001.jpg

    Ann Cooper, La Longue route du bonheur (VO: Maclean's Woman),
    Collection Harlequin, n° 454, 1984

     

  • Collectif, Le Dico des héros

    Le treizième volume de la Bibliothèque Rouge, éditée par Les Moutons électriques éditeur, vient de paraître: Le Dico des Héros.
    Au menu de ce beau livre, 430 notices héroïques de A comme Jean-Baptiste Adamsberg à Z comme Zorro.

    La présentation de l'éditeur:
    La « bibliothèque rouge » fête son treizième opus sous la forme d'un dictionnaire encyclopédique des personnages du roman policier, du roman historique, de la littérature populaire, de l'érotique et de la jeunesse. Graphisme de Sébastien Hayez, préface de Johan Heliot. Si vous voulez connaître les prénoms des filles du docteur Marsh, la date de naissance de Tarzan, la couleur du roadster de Nancy Drew, le vrai nom de D’Artagnan et de Zorro, le prénom de Jeeves et de l’inspecteur Morse, ou bien encore l’adresse exacte d’Hercule Poirot, ce livre est pour vous. 430 notices héroïques y attendent votre curiosité.

    Avec la collaboration de 38 passionnés et spécialistes : Vivian Amalric, François Angelier, Isabelle Ballester, Étienne Barillier, Jacques Baudou, Cristoforo Biondi, David Calvo, David Camus, Fabrice Colin, Raphaël Colson, Olivier Davenas, Laurent Doublet, Philippe Ethuin, Marc Février, Gwen Garnier-Duguy, Philippe Gindre, Manuel Hirtz, Patrick Imbert, Frédéric Jaccaud, Bernard Joubert, Roland Lacourbe, Jean-Marc Lofficier, Philippe Lombard, Nicolas Lozzi, Marc Madouraud, Patrick Marcel, Xavier Mauméjean, Mireille Meyer, Harry Morgan, Gaëlle Nohant, Laurent Queyssi, Jean-Jacques Régnier, Jean-Luc Rivera, André-François Ruaud, Simon Sanahujas, Jean-Jacques Schléret, Nicolas Trespallé, Éric Vial.

    Les Précolombiens ne sont pas totalement absents: on apprendra que
    - The Avenger (le vengeur Dick Benson) a cherché du caoutchouc en Amérique du Sud et que "le trésor aztèque de Nellie [Gray] sert de réserve de fonds pour Justice Inc."
    - Luc Dassaut
    a découvert une cité inca cachée au coeur de l'Amazonie et des ruines mayas au Niabragua.
    - Doc Savage
    "dispose de réserves financières illimitées, sous la forme d'un trésor caché dans une vallée perdue d'Amérique Centrale".

     

    dico des héros.jpg

    Collectif, Le Dico des héros,
    Bibliothèque Rouge, n° 13,
    Les Moutons électriques, 2009.

  • Les Peuples du Soleil vous recommandent

    Aventures:

    Roman d'aventures
    Collection d'aventures

    Littérature populaire:

    Le Rocambole (revue)
    Editions Encrage
    Forum Littérature populaire

     

    Science-fiction:

    BDFI
    nooSFere
    Uchronia, the Alternate History List
    Les Moutons Electriques, éditeur

  • Le Rocambole 43/44

    Je l'annonçais il y a quelques jours, le n°43/44 consacré à Jules Lermina est sorti.

    Au sommaire:

    Editoral
    Vie de l’association

    Dossier : Jules Lermina
    — Résurrections de Lermina, par Jérôme Solal & Eric Vauthier
    — Jules Lermina (1839-1915), par Elsa de Lavergne
    — Jules Lermina écrit à son avocat, par Jean-Luc Buard
    — Jules Lermina, par Pierre & Paul [Léon Vanier]
    — Déménagements, par Jules Lermina
    — Dictionnaire de la France contemporaine (1885), par Thierry Chevrier
    — Jules Lermina critique de J.‑K. Huysmans, par Francesca Guglielmi
    — Entre utopie et réalité : aventures humaines selon Jules Lermina dans le Journal des voyages, par Marie Palewska
    — Lermina à la suite de Dumas, par Daniel Compère
    La Bataille de Strasbourg de Jules Lermina et le Péril jaune, par Charles Moreau et J.-L. Buard
    Le Crime d’Amiens, par Alfu
    — La subversion par le poncif : L’Effrayante aventure de Jules Lermina, par Vittorio Frigerio
    — Laminer l’impossible : Lermina occultiste, par Jérôme Solal
    — Jules Lermina styliste : un audacieux conservateur !, par Jean-Paul Colin
    La Deux fois morte, une femme sous influence, par Laurence Decroocq
    — Les « histoires à faire peur » de Jules Lermina, par Eric Vauthier
    — Jules Lermina, défenseur du droit d’auteur, par Marie-Pierre Rootering
    — Essai d’inventaire des œuvres de Jules Lermina, par J.-L. Buard, suivi de : Jules Lermina en Italie, par Roberto Pirani
    — L. Boulanger, éditeur de Jules Lermina, par J.-L. Buard

    Chroniques
    — Le Front populaire
    — Achats, ventes, échanges…

    Les Contes du Rocambole
    — La Vengeance d’une araignée, par Jules Lermina (1861)
    Le Doigt de la morte, par Joe Trézel (1869)

    rocambole 43 44001.jpg

    Pour le commander cliquez ici

  • Offrez des "Rocambole"!

    Deux numéros du Rocambole pour finir cette année populaire en beauté !

    Le numéro 43/44 (numéro double) est consacré à Jules Lermina. L’auteur est tombé dans l’oubli (plus sûrement que Ponson du Terrail - sauvé par son personnage Rocambole). Pourtant son œuvre est importante, en témoigne les 80 (oui quatre-vingt!) pages de la bibliographie (dont l’auteur, Jean-Luc Buard, indique qu’elle n’est pas exhaustive !).
    Je reviendrai dans les prochains jours sur cet auteur en évoquant l’une de ses oeuvres.

    rocambole 43 44001.jpg

     

    Le numéro 45 est quant à lui consacré au roman policier belge. La production d’outre-Quiévrain est en effet fort importante. Mentionnons simplement Harry Dickson… Signalons aussi un article fort intéressant consacré au père de Nestor Burma, Léo Malet.

    rocambole 45001.jpg

     

    On peut se procurer les numéros de la revue sur site de la revue. Un très beau de cadeau pour Noël!

     

  • Le Rayon populaire (Librairie) (2)

    Je parlais il y a quelques jours de la nouvelle version de la librairie Le Rayon populaire (qui constitue la section "populaire" de la libraire de Jérôme Serme).
    J'ai reçu aujourd'hui pas moins de 14 titres commandés à cette librairie. 14 fictions se déroulant en Amérique du Sud arrivés d'un seul coup, c'est l'Amérique! Et tout le sud du continent, du Mexique à la Patagonie, est couvert.

    Bien emballés, vite livrés, tout est parfait donc!

    La plupart sont des fascicules (une forme que j'apprécie particulièrement, et pas seulement parce que c'est moins encombrant que les grands volumes!). Les illustrations des couvertures sont le plus souvent fort marquantes.
    Du grain à moudre donc pour ce blog!

  • Le rayon populaire (librairie)

    Jérôme Serme m'informe:

    Le site
    Le Rayon populaire

    est de nouveau en ligne !



    Nous apprenons de source sûre que cette librairie dédiée à la littérature populaire, policière et de l'imaginaire, a rouvert ses portes virtuelles.
    La nouvelle version du site, outre une nouvelle interface, propose un moteur de recherche permettant de fouiner facilement dans le catalogue (même pour ceux disposant d'une connexion par modem 56 k Very Happy ), et un système de panier pour les commandes.

    Actuellement, un peu plus de 2000 titres sont disponibles, auxquels viendront s'ajouter chaque semaine des nouveautés.

    J'espère que vous me ferez l'honneur d'une petite visite : http://www.le-rayon-populaire.com

     

    Evidemment je ne peux que vous inciter à suivre le conseil et à parcourir ces rayons populaires sur lesquels on trouve nombre de trésors!