Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Shopping - Page 3

  • Galaxies science fiction n° 6 Jacques Barbéri

    Le dernier numéro de Galaxies science-fiction vient de paraître. Comme toujours, la livraison est riche: nouvelles, dossier, critiques,...
    Abonnez-vous, rabonnez-vous ! Consultez le site de Galaxies SF.

    Au sommaire:

    galaxies sf n° 6.jpg

    Le numéro met donc à l'honneur Jacques Barbéri. Bien sûr, ce n'est pas l'auteur le plus connu de la SF française. Né en 1954 (l'anecdote qui entoure l'histoire de sa naissance est assez surprenante, et... en fait non quand on a lu Barbéri), il publie ses premiers textes professionnels au milieu des années 1970. Il fait partie de ces quelques auteurs qui ont marqué l'histoire récente de la SF (d'accord pour moi récente signifie dans les années 1980, ancien dans les années 1880 ;) ). Son oeuvre science-fictionnelle est souvent exigeante et d'une noirceur réaliste (mais comment saisir la réalité? c'est dickien ça). Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site de l'auteur.

    La nouvelle d'André Ruellan (connu sous le pseudonyme de Kurt Steiner pour ces romans publiés aux éditions Fleuve Noir, collection Anticipation) portant le titre "Devoir d'achat" a été appréciée. Les glissements sémantiques de "revenus/salaires" vers "pouvoir d'achat" augurent peut-être d'une prochaine étape qui serait ce "Devoir d'achat". La sémantique est un moyen inodore, incolore, ... de manipuler les foules (toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé... vous connaissez la suite :) ).

    veiras histoire des sevarambes.jpgLes amateurs de textes anciens se régaleront avec la chronique de Denis Labbé consacrée à l'un des premiers livres écrits en anglais par un Français. Il s'agit de l'utopie de Denis Veiras Histoire des Sévarambes (The History of the Sevarites [...] by one Captain Siden) rééditée en 1994 par Encrage dans la collection Utopie .

    galaxies sf n° 6 couv.jpg

     

  • Nouveautés Octobre 2009 depuis l'Atelier du Carnoplaste

    carnoplaste 2.jpg

    En juin dernier dans un billet je parlais de l'éditeur associatif Le Carnoplaste qui s'est donné comme but d'éditer de nouvelles aventures aux héros d'hier. C'est avec plaisir que j'indique les nouveautés d'octobre 2009.

     

    carnoplaste.jpg


    Nouveautés Octobre 2009 depuis l'Atelier du Carnoplaste.

    Fascicule Harry Dickson No. 185
    Le Dieu inhabité
    Le Dieu inhabité s’ouvre sur l’assassinat d’un personnage bien connu des lecteurs de la série. Qui est le criminel ? Cette femme folle de rage (qui se dissimule dans le crâne d’un pauvre gosse) ? Cet artisan-prothésiste (qui n’aime pas la gabegie policière) ? Ce philantrope (qui amasse les pauvres comme marchandise dans son entrepôt) ? Ce policeman (à l’oreille factice) ? Ce médecin-légiste (qui pratique ses autopsies sur des vivants) ? Ce chinois (couvert de tatouages) ? Cet abbé (hypnotiseur) ? Ce professeur (qui égorgea ses laborantins) ? Ou ces étranges plumes, qui mèneront Harry Dickson... à la morgue...?
    Par Isidore Moedúns (strapasson) et Robert Darvel (gratte-papier)
    Format : 20 x 27 cm - 36 pages - Couverture quadri - Impression offset
    ISBN 978-2-35790-006-6 - Dépôt légal Octobre 2009 - © Le Carnoplaste 2009 – Tous droits réservés.

    Hebna Calde Scènes de Crime
    Livraison N° 1 des Archives du Détective Hebna Calde
    Contient Crimes avec : Fait étrange - Treize pas - Vampire-fantôme - Coquillage - Assassin - Lycanthrope - Deux femmes - Trois roses - Percheron - Rivière - Goule - Calotype - Mort - Longeron - Chapeau - Main - Harengs - Trois coups - Iules - Preuve - Epouvante - Postures - Navaja. (Ce sera tout pour cette livraison, merci).
    Ainsi que le Grand Feuilleton tiré de ces mêmes Archives
    Le rivage des Vampires
    Episode 1 : "Le village hypnotisé"
    20 x 27 cm - 40 pages - Couverture & illustrations intérieures Leo Raget - ISBN 978-2-35790-007-3
    Dépôt légal octobre 2009 - © Le Carnoplaste 2009 – Tous droits réservés.

    Hebna Calde Scènes de Crime
    Livraison N° 2 des Archives du Détective Hebna Calde
    Contient Crimes avec : Singe - Fakir - Lit & corbeaux - Machinerie - Osier & phosphore - Ectoplasmes - Siamoises & vertueux - Etrange putréfaction - Double-huit - Heure - Apport technique - Scaphandre - Pendaison – Morgue - Longitude act - Sicaire Bas-Normand – Anamorphose - Topknots - Stries obituaires - Parapluie - Lords Occultes. (Ce sera tout pour cette autre livraison, merci).
    Ainsi que la suite du Grand Feuilleton tiré de ces mêmes Archives
    Le rivage des Vampires
    Episode 2 : "Des histoires invraisemblables"
    20 x 27 cm - 40 pages - Couverture & illustrations intérieures Leo Raget - ISBN 978-2-35790-008-0
    Dépôt légal octobre 2009 - © Le Carnoplaste 2009 – Tous droits réservés.

    On peut admirer les couvertures ici : www.lecarnoplaste.fr - et acheter dans l'élan ici ou là, ainsi qu'indiqué en page "commande" dudit site.

  • Anthologie, Les Derniers jours d'Edgar Poe

    Les Editions Glyphe publient dans la collection Imaginaires une anthologie qui a pour titre Les Derniers jours d'Edgar Poe. Quand on lit le sommaire, on se dit que c'est du lourd! Je reproduis l'intégralité de leur annonce, vous pourrez ainsi commander directement l'ouvrage.

    Les derniers jours d'Edgar Poe
    Les derniers jours d'Edgar Poe

    Anthologiste : Richard Comballot
    NOUVELLES, 2009
    ISBN 978-2-35285-066-3
    386 pages
    Référence : Img.011
    Prix public : 21,00 euros

    Commande sur site (5 % de réduction + frais de port)
    23,92 €

    Des écrivains prestigieux et audacieux, qui bousculent les codes tout en rendant hommage au Maître du fantastique classique.

    ·         Jean-Pierre Andrevon, peintre, chanteur, chroniqueur à L'Écran fantastique. Ses livres de SF ou de fantastique, pour adultes ou pour enfants, sont des incontournables : Gandahar et Le Travail du furet ont été portés à l"écran. Grand Prix de l’Imaginaire pour La Fée et le Géomètre et pour Sukran, prix Julia Velanger pour Le Monde enfin, prix Masterton pour Le Village qui dort…) Chez Glyphe : Tous ces pas vers l’enfer, dont quelques textes viennent d’être repris en audio-livre (Quelques pas vers l’enfer, Livrior)

    ·         Jérôme Noirez (Féeries pour les Ténèbres, nominée aux prix Imaginale 2005, au prix Merlin 2006 et au Grand Prix de l’Imaginaire 2006 ; Leçons du monde fluctuant, prix Bob Morane 2008 ; Fleurs de dragons ; Le Chemin des ombres ; Le Diapason des mots et des misères…)

    ·         Catherine Dufour (prix Merlin pour Blanche-Neige et les lance-missiles, premier volume de son cycle de fantasy Quand les Dieux buvaient ; prix Rosny Aîné, prix du Lundi, prix Bob Morane et Grand Prix de l’Imaginaire pour Le Goût de l’Immortalité, Grand Prix de l’Imaginaire pour « L’Immaculée Conception »)

    ·         Xavier Mauméjean (prix Gérardmer / Fantastic’Arts pour Les Mémoires de l’homme-éléphant ; prix Bob Morane pour La Ligue des Héros : prix Rosny-Aîné pour La Vénus anatomique ; prix Aslan pour Lilliputia). Grand Prix de l'Imaginaire pour Bloodsilver (coécrit avec Johan  Heliot sous le pseudonyme de Wayne Barrow). Prix Rosny Aîné pour Lilliputia.

    ·         Claude Mamier, écrivain, traducteur et globe-trotter, est l’auteur de nombreuses nouvelles de fantasy dont plusieurs ont été réunies dans Récits des coins d’ombre. De son récent voyage autour du monde de 1000 jours et 1001 nuits, il a ramené de nombreux contes et nouvelles publiées dans Les Contes du Vagabond et, tout récemment chez Glyphe, Le Bar de Partout.

    ·         Jess Kaan, auteur de fantastique (Dérobade), de science-fiction (Réfractaire), et anthologiste (La Route) vient de publier son premier roman de fantasy pour la jeunesse, Investigations avec un Triton, dans le même univers et avec le même héros que « L’Affaire des elfes vérolés » qui lui avait valu le prix Merlin.

    ·         Daniel Walther a été deux fois lauréat du Grand Prix de la Science-Fiction Française : en 1976 pour son anthologie Les Soleils noirs d’Arcadie et en 1980 pour son roman L’Épouvante). Il a dirigé Le Club du Livre d’Anticipation (éd. OPTA)

    ·         Préface de Georges-Olivier Châteaureynaud (La Faculté des songes, prix Renaudot en 1982, Grand Prix de l’Imaginaire en 1988 (Le Combat d’Odiri), 1996 (Quiconque) et 2009 (L’Autre Rive)

     

     

    Sommaire complet :

     

    Préface de Georges-Olivier Châteaureynaud

    Jess Kaan : « Dégradé »

    Jacques Mucchielli : « « And the tattling of many tongues » »

    Daniel Walther : « Un verre d’amontillado »

    Fabienne Leloup : « Les valises d’avril contiennent Eurêka »

    Léo Henry : « Quand j’ai voulu ôter le masque, il collait à mon visage »

    Jean-Pierre Andrevon : « Sur les ailes du corbeau »

    Claude Mamier : « Les Dernières Braises qui s’éteignent »

    Tony Mark : « Les Amours de Ligeia et Morella »

    Pierre Stolze : « Le Dernier Tombeau d’Edgar Poe »

    Michel Lamart : « Extraordinaires révélations sur la mort de Poe »

    Xavier Mauméjean : « Les Écorchés du Boulevard »

    Christian Léourier : « Quelques notes à propos du décès d’Edgar Allan Poe, poète américain »

    Alain Dartevelle : « L’Ombre du doute »

    Timothée Rey : « Toasts »

    Yael Assia : « Maneki-Neko »

    Jérôme Noirez : « Great Balls of Darkness »

    Catherine Dufour : « Confession d’un mort »

    Jean-Pierre Vernay : « Les Étranges Passions de M. Edgar Allan Poe telles que racontées par M. Charles Baudelaire »

    Jacques Barbéri : « Opération Hippocampe »

    Christian Vilà : « Les Derniers Jours d’Edgar Poe »

    Illustration de couverture : Fabien Fernandez.

     


    Imprimer le BON DE COMMANDE



    Editions Glyphe
    85 avenue Ledru-Rollin. 75012 Paris
    Tél. 01 53 33 06 23
    Fax 01 53 33 06 24
    eric.martini@glyphe.com

     

  • Des nouvelles des Moutons Electriques (Novembre 2009)

    moutons.jpg

    Le directeur littéraire des Moutons Electriques nous informe:

    C'est traditionnel : les fins d'années des Moutons électriques sont plutôt réservées à notre Bibliothèque rouge (qui a dit que nous ne pensons pas à vos cadeaux de Noël, hein ?). Mais à première vue, on pourrait penser qu'il n'y a guère de rapport entre les trois volumes que nous publions cette fois : entre les monstres de Cthulhu, les héros XVIIIe de Jane Austen et la pensée magique de Harry Potter. Pourtant, notre collection poursuit l'exploration du monde de la fiction — et son étude de l'intérieur, en brossant les portraits des « grands hommes » de la littérature populaire comme s'ils avaient existé. Et ainsi, la Bibliothèque rouge écrit peu à peu une sorte d'histoire secrète du monde, prenant au matériau du roman policer, du roman historique et du fantastique. La Bibliothèque rouge souhaite montrer de cette manière, sous une forme à la fois érudite, astucieuse et réjouissante, comment l'imaginaire populaire nous parle de la réalité, de notre rapport à celle-ci, de la pertinence des « mauvais genres » de la littérature…

    Ce mois-ci, donc, après les Nombreuses vies de Cthulhu de Patrick Marcel, qui inaugurait le principe de volumes de la collection non plus seulement centrés sur un unique héros, mais explorant une œuvre ou une thématique entière, puis des Nombreux mondes de Jane Austen d'Isabelle Ballester (comprenant une très belle nouvelle de John Kessel, qui remporta tout récemment les prix Nebula et Shirley Jackson, tout en étant aussi nominée au prix Hugo, excusez du peu !), ce mois-ci enfin, voici venir le temps des Nombreuses vies de Harry Potter, de votre serviteur. Passionné de longue date par les littératures du merveilleux, j'ai décidé cette fois d'aborder le domaine de la fantasy pour la jeunesse, cet univers en expansion où l'on fréquente des écoles de magie, où l'on apprend l'art du vol en balai et celui des potions magiques...

    De la jeunesse du roi Arthur à celle de l'élève Potter, en passant par Isabelle, Tim Hunter, Johnny Maxwell, Narnia et j'en passe, autant d'apprentissages de la magie, autant de héros orphelins confrontés à un réel soudainement autre...

    Et des Autres, il en est également question dans le roman que nous sortons à la fin du mois : Regarde le soleil de James Patrick Kelly. Une oeuvre négligée par les éditeurs français jusqu'à présent, et qui nous a marqués par sa force, par sa beauté, par son propos alliant de manière très originale des préoccupations d'architecture à une civilisation extra-terrestre. Un roman véritablement passionnant, pour un sense of wonder peu commun.

    Enfin, repoussé d'un mois afin de suivre le perfectionnisme de l'auteur, arrivera en fin de mois notre nouveau tirage de luxe, soit l'édition définitive de la trilogie Poupée aux yeux morts par Roland C. Wagner, en un unique gros volume, dans le texte définitif.

    Bonnes lectures,

    André-François Ruaud, directeur littéraire, le 2 novembre 2009

  • Les catalogues du Rayon Populaire

    La librairie Le Rayon Populaire vous offre la possibilité de recevoir des catalogues à la demande en fonction de vos besoins ou envies.
    Que vous soyez amateur de science-fiction, de fascicules, de la collection Ditis La Chouette, de San Antonio (ou que sais-je encore!) Jérôme Serme peut éditer à la demande le catalogue de vos rêves par thème, collection, auteur, type d'ouvrages, genre,...

    Ces catalogues peuvent être transmis gratuitement par voie électronique (au format PDF) et imprimés par vos soins,ou être imprimés et envoyés par voie postale - moyennant des frais, l'édition papier entraînant des coût. Pour cela utilisez la page contact du site Le Rayon Populaire.

    le rayon populaire.jpg
  • La rentrée littéraire des petits éditeurs

    Communiqué de CDS Editions (imaginaires d'ici et d'ailleurs):

    "La rentrée littéraire des petits éditeurs, pour sa deuxième année, se tiendra une fois encore aux Buttes-Chaumont.
    CDS éditions y sera présent, bien sûr ainsi que Actusf, Mille Saisons, Altal, Griffe d'encre, Malpertuis et Katamaran Editions.
    A propos de CDS éditions, d'ailleurs, nous vous avons concocté un petit journal informatif téléchargeable très bientôt sur notre site, et dispo  "sur papier" samedi prochain. Vous y découvrirez deux mini-interviews (l'une de Lucie Chenu, l'autre de Jijicé), ainsi que les thèmes et couvertures de nos ouvrages à venir!"


    Le rendez-vous :
    Samedi 19 septembre
    Bar le Rosa Bonheur de 14 à 18h.
    Parc des Buttes Chaumont
    2, allée de la Cascade
    75019 Paris

    Affiche02-2.jpg
  • Selection littérature jeunesse chez Lisez Jeunesse

    L'imaginaire précolombien? Parfois on tombe dedans petit. Ce fut sans doute mon cas. Bien sûr Les Mystérieuses Cités d’Or qui furent déclinées en quelques livres comme Le Secret d’Esteban jouèrent un rôle important dans la naissance de ma *névrose* précolombienne mais je me souviens aussi très bien des albums rouges abondamment illustrés de la collection La Vie privée des Hommes (éditions Hachette). Un des volumes, illustré par Pierre Joubert, avait pour titre: Au temps des Mayas, des Aztèques et des Incas. Ce titre est toujours édité (enfin me semble-t-il) mais le bleu a supplanté le rouge de mon enfance (je sens que certains pourraient faire des commentaires sur cette transformation chromatique).

    Version rouge:

    joubert la vie privée des hommes au temps des mayas, azteques et incas 1.jpg

    Version bleue:

     

    joubert la vie privée des hommes au temps des mayas, azteques et incas 2.jpg

     

    La librairie en ligne Lisez Jeunesse propose plusieurs titres pour la jeunesse (disponible eux, pas comme les trois quarts des ouvrages que je chronique sur ce blog) ressortissant de l'imaginaire précolombien. Les ouvrages sont de qualité et montrent une image plutôt authentique des civilisations maya, aztèque et inca (pas comme les trois quarts des ouvrages que je chronique sur ce blog*).

    Pour faire découvrir les Mayas à vos enfants: voir la sélection Lisez Jeunesse

    Pour faire découvrir les Aztèques à vos enfants: voir la sélection Lisez Jeunesse

    Pour faire découvrir les Incas à vos enfants: voir la sélection Lisez Jeunesse

    schumacher small is beautiful.jpg

    Pourquoi acheter sur des librairies comme Lisez jeunesse alors qu'il y a de grands sites comme Amazon, la Fnac ou Alapage?

    Parce que les grandes enseignes ne peuvent offrir à leurs clients un contact direct avec des libraires passionnés. Franchement, vous ne vous sentez pas plus humains chez votre boulanger de quartier que lors de votre passage en caisse à l'hypermarché de la zone commerciale nord (ou sur ou est ou ouest à votre convenance)? De même que je n'achète les productions des Moutons Electriques ou d’Encrage qu'en direct (n'oublions pas les productions de Filaplomb), je préfère les sites de libraires ou de bouquinistes à taille humaine comme Librys ou Livrokaz.

     

    * Tiens me semble avoir déjà écrit cela quelque part ;-)