Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Maya - Page 4

  • Alexandre Moix, A la poursuite du Chupacabra

    moix chucacabra.jpgTout le monde se met à lire des fictions mettant en scène des peuples précolombiens!
    C'est le tour d'Anudar qui nous livre sa chronique du troisième tome de la série d'Alexandre Moix Les Cryptides avec A la poursuite du Chupacabra dont l'action se déroule au Mexique et qui voit l'intervention des Mayas.

    Lire la chronique d'Anudar

  • [Uchronie] Andrei Shchupov, Privet s togo sveta

    Quatrième billet de cette série consacrée à des oeuvres uchroniques non traduites en français. Tous ces billets sont courts, basés sur les archives du site Uchronia.

    Nous voici cette fois du côté de la science-fiction russe avec "Privet s togo sveta" d'Andrei Shchupov. Je n'ai pas trouvé d'informations sur l'excellent site russkaya fantastika consacré "à la promotion en France de la littérature russe appartenant aux genres du Fantastique et de la Science Fiction".

    Pour le résumé de l'oeuvre, la collecte d'informations est plutôt réduite:

    Des commandos du futur poursuivent un criminel voyageant dans le temps et qui organise l'invasion de l'Europe par les Aztèques et les Mayas.

    Le synopsis fait penser à la série de bande dessinée Luxley de Valérie Mangin et Frédérico Ruizgé.

    Le texte a été publié chez Eksmo en 1996.

     

     

     

  • [Série Télé] Castle : La Malédiction de la momie

    Les copains de blogage sont souvent plus attentifs aux nouveautés que moi. Grand-Sachem-la-brocante m'a signalé que le premier épisode deCastle diffusé lundi 21 septembre avait pour thème les peuples du soleil, sous la forme d'une momie maya. Je n'ai pris connaissance de son message qu'après la fin de l'épisode. Heureusement, Isil m'a donné un lien vers les rediffusions on ze web de France 2. Du coup, grâce à ces deux lecteurs, j'ai pu visionner La Malédiction de la momie.

    Lire la suite

  • Boixcar, A la sombra de los Mayas

    Grâce au Prof. TNJ du forum PIMPF (conacré aux BD petits formats), je peux vous donner à voir cette couverture d'une BD espagnole paru dans les années 1950.

    a la sombra de los mayas.jpg

    Lire la suite

  • Science et Vie Junior Hors-série n°83: les peuples du soleil

    science et vie junior HS 83 les Peuples du Soleil.jpgScience et Vie Junior propose en plein été un numéro dédié aux Peuples du Soleil. Non, ce blog n'a pas encore atteint une notoriété suffisante pour occuper un numéro complet de revue de vulgarisation pour la jeunesse ^___^ Il s'agit bien sûr d'un hors série consacré aux Mayas, Aztèques et Incas.

    Lire la suite

  • Georges Ramaïoli, Grand-Père des eaux (Mayas 4)

    C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai reçu de la part de Georges Ramaïoli le tome 4 de sa série Mayas accompagné d’une belle dédicace qui ferait le bonheur de Grand-Sachem-la-brocante (je la publierai au début du mois d'août).

    Mayas narre en 5 tomes (quatre parus, le cinquième devrait paraître l’an prochain selon ce que m’a écrit Georges Ramaïoli) l’histoire de la tribu du Dauphin Blanc contrainte de quitter le Yucatan et qui se retrouve après une tempête sur les côtes de la Lousiane. Des liens se nouent avec les Indiens d’Amérique du Nord, liens d’amitié, commerciaux, amoureux mais rivalités et jalousie apparaissent aussi.

     

    Lire la suite

  • xxx, Slim de l'ouest, Les Malles vides de Picwik

    don z album 12 1.jpgLa sérendipité vous vous souvenez ? non ? eh bien, jetez un coup d’œil ici.

    Me voici donc face à un album de Don Z. Mais qu’est ce donc que Don Z ? Il s’agit d’une série de bandes dessinées petit format (celles qui étaient vendues dans les kiosques, les gares,…) publiée entre avril 1968 et décembre 1979 par les éditions Jeunesse et vacances comme Jingo ou Atoll. Don Z est une sorte de clone de Zorro.

    Certes mais là on a du mal à trouver un rapport avec des peuples précolombiens. Détrompez-vous !

    A l’intérieur de l’album nous trouvons trois numéros (34, 35 et 36) reliés ensemble (un moyen pour l’éditeur de se débarrasser des invendus et pour le lecteur d’en avoir plus pour moins cher, chaque numéro coûte 3 francs à l’époque et la reliure des trois ne coûte que 7 francs). Feuilletons. Tiens, et c’est cela la sérendipité, une histoire (ce que l’on appelle le « rédactionnel » dans ces petites BD) : Les Malles vides de Picwik. Qui pourrait imaginer qu’un récit mettant en scène des peuples du soleil puisse se trouver sous la couverture de l’album ou bien même du numéro 35 de la série ?

    Lire la suite