Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aventures - Page 4

  • Mondes Noirs, librairie spécialisée en Mauvais Genres

    La Librairie Ancienne Mondes Noirs vient de publier son premier catalogue. Au menu des 150 pages, plus de 2.600 références dans les genres policier, espionnage et aventure. Un second catalogue orienté science-fiction, fantastique et roman populaire est prévu pour le second trimestre 2009.
    On peut télécharger le catalogue ICI.Le fichier pèse 660 Mo, le temps de téléchargement peut-être long (environ 10-15 mn en haut débit). On peut aussi le demander directement au libraire à cette adresse pour un envoi en pdf.

    mondes noirs.jpg

     

  • Geronimo Stilton, Voyage dans le temps tome 2

    Il y a quelques jours, j'évoquais la série pour les (très) jeunes lecteurs Geronimo Stilton. Un second titre retient l'attention: Le Voyage dans le temps, tome 2, Les Romains, les Mayas, Le Roi-Soleil.

    4e de couverture:
    "La nouvelle machine du professeur Volt emmène la famille Stilton dans un second voyage dans le temps. L’aiguille s’arrête tout d’abord sur la Rome antique. Mais après quelques aventures dans les thermes et une course de chars dans le Cirque Maximus, c’est dans la forêt du Yucatan, en pleine époque Mayas, que Géronimo atterrit. Là-bas il découvre la Cité Sacrée, le temple de l’écriture secrète, le calendrier maya et le puits de sacrifices !
    Un dernier tour dans la machine à remonter le temps le conduit à Versailles, à la cour du Roi Soleil, où, à travers le palais des glaces, il participe à une enquête pour retrouver le médaillon royal.

    Un gros volume de trois aventures dans le temps destiné à passionner les lecteurs : trois époques à découvrir grâce à une documentation riche et détaillée. Pour découvrir l’histoire en s’amusant, rien de mieux que remonter le temps avec Geronimo."

    A partir de 9 ans.

     

    geronimo stilton.jpg

     

    Géronimo Stilton, Le Voyage dans le temps, tome 2, Les Romains, les Mayas, Le Roi-Soleil,
    Albin Michel Jeunesse, 2008

  • Paul Mystère, Les Fugitifs de l'Amazone

    Paul Mystère est le pseudonyme de Paul Bérato (1915-1989) plus connu sous l'identité d’Yves Dermèze. Cet auteur a écrit de très nombreuses œuvres, touchant à tous les genres de la littérature populaire. Michel Jeury, important auteur de science-fiction a souvent raconté que sa vocation lui vint de la collection Coq Hardi, notamment des fascicules signés Yves Dermèze et Paul Mystère. On peut lire une interview de Michel Jeury sur le site Quarante Deux.

    Les Fugitifs de l'Amazone est un roman de jungle somme toute classique. Paul Mystère y développe un certain nombre de tropes de la littérature populaire comme la substitution d'identité. L'ensemble est agréable à lire et très accessible (il s'agit d'une collection pour la jeunesse).

    Simon Dorain a été recruté par d'infâmes coquins qui souhaitent s'emparer du trésor du maître de l'Amazone. Par une extraordinaire coïncidence, Simon est le sosie du maître de l'Amazone. Une aventure rocambolesque commence!

    La suite a pour titre Le Maître de l'Amazone. Elle est parue dans la même collection sous le numéro 4.

    mystère les fugitifs de l'amazone001.jpg

    Paul Mystère, Les Fugitifs de l’Amazone,
    collection Coq hardi, n°3,
    Editions S.E.L.P.A., 1947

  • Collectif, Le Dico des héros

    Le treizième volume de la Bibliothèque Rouge, éditée par Les Moutons électriques éditeur, vient de paraître: Le Dico des Héros.
    Au menu de ce beau livre, 430 notices héroïques de A comme Jean-Baptiste Adamsberg à Z comme Zorro.

    La présentation de l'éditeur:
    La « bibliothèque rouge » fête son treizième opus sous la forme d'un dictionnaire encyclopédique des personnages du roman policier, du roman historique, de la littérature populaire, de l'érotique et de la jeunesse. Graphisme de Sébastien Hayez, préface de Johan Heliot. Si vous voulez connaître les prénoms des filles du docteur Marsh, la date de naissance de Tarzan, la couleur du roadster de Nancy Drew, le vrai nom de D’Artagnan et de Zorro, le prénom de Jeeves et de l’inspecteur Morse, ou bien encore l’adresse exacte d’Hercule Poirot, ce livre est pour vous. 430 notices héroïques y attendent votre curiosité.

    Avec la collaboration de 38 passionnés et spécialistes : Vivian Amalric, François Angelier, Isabelle Ballester, Étienne Barillier, Jacques Baudou, Cristoforo Biondi, David Calvo, David Camus, Fabrice Colin, Raphaël Colson, Olivier Davenas, Laurent Doublet, Philippe Ethuin, Marc Février, Gwen Garnier-Duguy, Philippe Gindre, Manuel Hirtz, Patrick Imbert, Frédéric Jaccaud, Bernard Joubert, Roland Lacourbe, Jean-Marc Lofficier, Philippe Lombard, Nicolas Lozzi, Marc Madouraud, Patrick Marcel, Xavier Mauméjean, Mireille Meyer, Harry Morgan, Gaëlle Nohant, Laurent Queyssi, Jean-Jacques Régnier, Jean-Luc Rivera, André-François Ruaud, Simon Sanahujas, Jean-Jacques Schléret, Nicolas Trespallé, Éric Vial.

    Les Précolombiens ne sont pas totalement absents: on apprendra que
    - The Avenger (le vengeur Dick Benson) a cherché du caoutchouc en Amérique du Sud et que "le trésor aztèque de Nellie [Gray] sert de réserve de fonds pour Justice Inc."
    - Luc Dassaut
    a découvert une cité inca cachée au coeur de l'Amazonie et des ruines mayas au Niabragua.
    - Doc Savage
    "dispose de réserves financières illimitées, sous la forme d'un trésor caché dans une vallée perdue d'Amérique Centrale".

     

    dico des héros.jpg

    Collectif, Le Dico des héros,
    Bibliothèque Rouge, n° 13,
    Les Moutons électriques, 2009.

  • J. El Macho, Les Parias de l'Amazone

    Suite du livre Le Rancho sanglant (collection Les Chevaliers de l’Aventure, première série, n° 41), Les Parias de l’Amazone est le récit de la poursuite de José Morales, individu peu recommandable ( « un criminel métis », c’est dire)qui a enlevé sa propre fille Olivia Morales, femme de Paul Sergent.

    Paul fait du cabotage le long de la côte pacifique des Amériques Centrale et du Sud. Il se retrouve au Pérou puis s’enfonce dans l’Amazonie pour y exercer la profession de recogedor (récolteur de caoutchouc). Il doit affronter tous les dangers de la jungle (serpents et autres bêtes sauvages, …) et le terrible Morales. Il finira bien évidemment par retrouver Olivia.

    Les Indiens ont un rôle très secondaire, se contentant de porter les ballots des aventuriers… Pas de société secrète, pas de cité cachée, même pas de méchants antropophages!

    el macho les parias de l'amazonie001.jpg

     

    J. El Macho, Les Parias de l’Amazonie,
    collection Les Chevaliers de l’Aventure, nouvelle série, n° 18,
    Editions Tallandier, 1932

  • Pierre Dennys, Le Papillon du Brésil

    Les éditions Tallandier ont été évoquées à de nombreuses reprises sur ce blog notamment avec la collection des Tallandier dits Bleus.

    Il ne s'agit pas dans Le Papillon du Brésil de nous entraîner sur les pas du célèbre bagnard Papillon mais pour un entomologiste (Emmanuel Godefroy) d'attraper un vrai papillon (du Brésil) - qui porte le joli nom de "Fulgor porte-lanterne"  -afin de prouver que les théories de son adversaire (allemand comme il se doit) sur la luminescence du papillon sont erronées.

    Une expédition est montée pour aller explorer l'Amazonie, plus précisemment le Matto-Grosso. Les savants ne manqueront pas de rencontrer quelqus tribus plus ou moins hostiles.

    Toute la première partie est occupée par le récit de la prépartion de l'expédition.
    La seconde partie est un classique récit de jungle avec faune et flore étonnantes.
    On trouve quelques beaux portraits d'Amérindiens et surtout une évocation sasissante des "barbares" Botocudos.

    La couverture n'a rien d'original. Evidemment pour les connaisseurs, elle rappelle que Tallandier utilisa des couvertures "passe-partout", mais, à l'attention de ceux qui ne sont pas des spécialistes de la littérature populaire des 1930, voici deux ouvrages différents avec cette même couverture:

    Tallandier.jpg

     

    dennys le papillon du brésil.jpg

    Pierre Dennys, Le Papillon du Brésil,
    Grandes Aventures, Voyages excentriques, n° 505,
    Edtions Tallandier, 1934.

  • Louis Boussenard, Les Robinsons de la Guyane

    Louis Boussenard (1847-1911) est presque tombé dans l'oubli. Certes Jean-Paul Sartre le cite dans Les Mots mais les oeuvres de Boussenard ne sont guère rééditées. Il connut pourtant son heure de gloire de la fin du XIXe aux années 1930. Il fut même surnommé le Rider Haggard français. Il nous intéresse particulièrement car plusieurs de ses ouvrages ont pour cadre l'Amérique du Sud. C'est le cas de Les Robinsons de la Guyane (3 volumes publiés en 1882). Il est parfois un peu difficile de s'y retrouver dans la bibliographie de l'auteur. On pourra lire la magistrale étude de Thierry Chevrier: Le Globe Trotteur de la Beauce, Louis Boussenard, Hors série numéro 3 des Cahiers pour la littérature populaire, 1997 qui comprend une bibliographie complète. En effet, des éditeurs comme Tallandier ont découpé ses oeuvres pour fournir plusieurs volumes (ce fut aussi le cas pour des auteurs comme Paul d'Ivoi).

    Ainsi  Les Robinsons de la Guyane comprennent-ils trois volumes:
    Les Robinsons de la Guyane : Le Tigre blanc (1882)
    Les Robinsons de la Guyane : Le Secret de l'or (1882)
    Les Robinsons de la Guyane : Les Mystères de la forêt vierge (1882)

    Les volumes 6,7,8 et 9 de la Bibliothèque des Grandes aventures (éditions Jules Tallandier) reprennent ce texte (en 4 volumes donc) sous les titres:
    6. Les Robinsons de la Guyane (15 novembre 1923)
    7. Le Secret de l’or (29 novembre 1923)
    8. Les Mystères de la forêt vierge (13 décembre 1923)
    9. Les Mystères de la Guyane (27 décembre 1923)
    L'ensemble est imposant, chaque volume comptant environ 220 pages (soit 880 pages environ)

    Les couvertures de H. Thiriet sont très évocatrices.
    Comme souvent la sauvagerie n'est pas forcément du côté que l'on croit. je me permets de citer ces quelques mots de Matthieu Letourneux sur son site consacré au roman d'aventures: " Car derrière la vision impérialiste, morale et didactique du monde, c'est toujours cette même fascination pour le Wild, cette sauvagerie ancrée en nous, que l'on devine dans les romans d'aventures. Boussenard est sans doute l'un des auteurs qui, par les excès d'un discours oscillant constamment entre vulgarisation pédagogique et goût pour une aventure violente, témoigne le mieux de cette ambiguïté profonde du genre."

    boussenard els robinsons de la guyane.jpg
    Louis Boussenard, Les Robinsons de la Guyane,
    Bibliothèque des Grandes Aventures, n° 6,
    Editions Jules Tallandier, 1923
    Illustration de H. Thiriet