Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aventures - Page 5

  • Maurice de Moulins, Le Chemin des squelettes

    Dans la célèbre collection des "Tallandier Bleus", qui eut plusieurs noms: Bibliothèque des Grandes aventures ou Grandes aventures et voyages excentriques, on trouve nombre de récits mettant en scène des Précolombiens ou leurs descendants. J'en ai déjà chroniqué quelques-uns. D'autres vont venir (en masse même).

    Voici, par exemple, Le Chemin des Squelettes de Maurice de Moulins, l'un des pseudonymes d'Albert Bonneau, l'auteur, notamment de la série western Catamount.
    Dans Le Chemin des Squelettes, les protagonistes sont à la recherche du trésor des Toltèques.

    Dans une cavité, dont l'existence a été dévoilée à nos héros par un cryptogramme, on trouve un squelette qui ressemble fort aux momies incas:

    " Le squelette semblait regarder en ricanant les nouveaux venus... De solides bandelettes de cuir, que le temps n'avait pas réussi à détruire, le maintenaitent recroquevill, les genoux à la hauteur du menton... De longs cheveux adhéraient encore à son crâne et venaient tomber sur ses épaules, tandis que quelques lambeaux de vêtements dissimulaient encore sa cage thoracique.
    Depuis combien de temps le mort était-il là? Il vivait sans doute quinze siècles auparavant quand les Toltèques avaient occupés toute cette partie septentrionale du Mexique... Peut-être avait-il été un grand guerrier ou un chef puissant pour que l'on apportât tant de soin à conserver sa dépouille mortelle..." ( p. 175)

     

    moulins le chemin des squelettes002.jpg

    Maurice de Moulins, Le Chemin des squelettes,
    Grandes Aventures, Voyages excentriques, n° 367,
    Editions Jules Tallandier, 1931.

     

     

  • Léon Lambry, Un Naufrage en Patagonie

     

    lambry un naufrage en patagonie001.jpg

     

    Léon Lambry, Un Naufrage en Patagonie,
    Collection Printemps, n°, Editions de Montsouris

  • Le rayon populaire (librairie)

    Jérôme Serme m'informe:

    Le site
    Le Rayon populaire

    est de nouveau en ligne !



    Nous apprenons de source sûre que cette librairie dédiée à la littérature populaire, policière et de l'imaginaire, a rouvert ses portes virtuelles.
    La nouvelle version du site, outre une nouvelle interface, propose un moteur de recherche permettant de fouiner facilement dans le catalogue (même pour ceux disposant d'une connexion par modem 56 k Very Happy ), et un système de panier pour les commandes.

    Actuellement, un peu plus de 2000 titres sont disponibles, auxquels viendront s'ajouter chaque semaine des nouveautés.

    J'espère que vous me ferez l'honneur d'une petite visite : http://www.le-rayon-populaire.com

     

    Evidemment je ne peux que vous inciter à suivre le conseil et à parcourir ces rayons populaires sur lesquels on trouve nombre de trésors!

  • Richard Dubelman, Les Aventures de Holly Hobbie

    En cours de lecture

    dubelman les aventures de holly hobbie001.jpg

    Richard Dubelman, Les Aventures de Holly Hobbie,
    M.A. Editions, 1980

  • Michel Dorlys, Forêt perfide et mer douce

    Le jeune Landais René Dubos, orphelin depuis peu, doit se résoudre à vendre la pinède familiale. Janouet Bordenave, son ami, lui rappelle le souvenir d’Emilio Diaz, cousin de la mer de René devenu le roi du caoutchouc au Brésil.
    Accompagnés de Dominica, jeune sœur de Janouet, les deux amis s’embarquent pour le Brésil afin d’y exercer leurs talents de sylviculteur auprès de l’oncle Diaz.
    Nos héros se retrouvent à Maranjo où l’oncle d’Amérique a surveillé des fouilles archéologiques. Le majordome apprend aux deux jeunes Français :
    « Au point de vue de la préhistoire, Marajo est une contrée très intéressante, paraît-il. Moi, je n’y connais pas grand-chose… Seulement, je regarde et j’écoute le senor [sic sans accentuation]. Il y a quelques années, il est allé camper sur les bords du lac Arary, et là il a trouvé des inscriptions, des idoles, des fétiches, des statuettes en terre cuite ou en pierre, des objets d’ornementation, des haches, des points en silex, enfin toutes sortes de débris du temps avant que les Portugais aient découvert le Brésil. Du reste, à Marajo, vous verrez son musée. Il en est très fier. Vous pourrez l’en féléciter en arrivant à Santa-Emilia où il a transporté aussi quelques pièces rares… » (p. 9)

    Alléché par la perspective de visiter cet extraordinaire musée, le lecteur poursuit le récit. Malheureusement, un bagnard évadé a usurpé l’identité d’Emilio Diaz et est plus sensible aux charmes de l’or et de la boisson qu’à l’art précolombien. Le reste est un récit amazonien classique avec bagnard repenti, méchant bagnard, parties de chasse, pépites d’or, serpents caïmans et autres pumas. Quelques indigènes apparaissent – surtout des métis d’ailleurs – mais n’ont qu’un rôle subalterne.

    Tout finit bien par le mariage entre René Dubos et Dominica Bordenave. L’heure est donc au bonheur et personne n’aura le loisir, l’envie ou l’idée de visiter le musée d’Emilio Diaz qui a retrouvé son identité.

     

    Michel Dorlys, Forêt perfide et mer douce,
    collection Printemps, n° 276,
    éditions de Montsouris, sans date,
    illustration de H. Ferran, 96 pages.

  • Philou, Pico chez les Aztèques

    Bien sûr, Nestlé a créé divers personnages pour illustrer ses produits pour enfants. Groquick reste l'horizon indépassable (Nesquick on en a une énOORRRme envie!) mais un autre personnage retiendra notre attention: Pico.
    Pico est le chien apparaissant sur les "Chocapic". En juillet 1993, un album publicitaire le mettant en scène paraît avec pour titre Pico chez les Aztèques. Il n'échappera à personne que le lien entre chocolat et Précolombien est des plus important.

    pico chez les azteques.jpg

     

     

  • Maurice Limat, L'Ile maudite

    Un charmant fascicule signé Maurice Limat publié dans la collection Tabou aux Editions Nicéa en 1944 nous montre Teddy Verano, un personnage récurrent de l'auteur, sur une île perdue, entouré (Teddy, pas l'île, hein ! l'île est entourée d'eau, c'est déjà pas mal ;) ) d'Indiens plus ou moins amicaux. Il y est aussi question d'or, de beaucoup d'or, d'un torrent d'or!

    limat l'ile maudite001.jpg

    Maurice Limat, L'Ile maudite, collection Tabou,
    Editions Nicéa, 1944