Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cinéma - Page 2

  • [web] Planète SF

    Par l'intermédiaire du blog du Traqueur Stellaire , je viens de découvrir Planète SF (non le bouton ne fonctionne pas, je sais pourquoi mais cliquez sur Planète SF et ça fonctionnera).

    Si j'ai bien compris, il s'agit d'un blog collaboratif vers lequel les amateurs des littératures de l'imaginaire et de ses dérivés (cinéma, BD,...) peuvent envoyer leur flux RSS.

    Guillaume44 (dit Le Traqueur Stellaire) présente cela mieux que moi:

    planete sf.jpg"Je viens de rejoindre un nouveau portail de sites de science-fiction et de fantasy, tout récemment lancé : Planète SF. Lancé par Emmanuel de Biblioman(u), ce portail a pour objectif de recenser et d’archiver les chroniques des différents blogs et sites francophones partageant le même attrait pour la « culture de l’imaginaire ».

    Planète SF centralise donc différentes ressources sur la SF, le fantastique et la fantasy. Que ce soit en littérature, au cinéma, dans les domaines artistiques ou encore ludiques, vous y trouverez donc une sélection d’articles écrits par les membres du réseau. Ce portail vous propose donc de consulter les différents articles partagés par ses membres,. Vous pourrez ainsi y découvrir de nouveaux blogueurs, consulter les derniers billets envoyés, ou pourquoi pas comparer les critiques de chaque sur une œuvre particulière !

    Le réseau, très prometteur, est encore jeune. La peinture est fraîche sur les anneaux de la géante rouge, notre logo ! Mais je suis ravi de porter haut les couleurs de cette toute jeune communauté qui ne demande qu’a s’épanouir… N’hésitez pas à nous rendre visite ! ;)"

    Toutes les initiatives dans ce domaine méritant d'être promues, eh bien voilà c'est fait :)

    Sinon pour le bouton, le ouèbmestre est prié de mettre à jour pour qu'il fonctionne sur ce blog (et puis il y a quelques erreurs orthographiques à corriger aussi).

     

     

    planete_sf.JPG

     

  • J.Lee Thompson, Les Rois du Soleil

     

    film kings of the sun affiche originale.jpg

    Le cinéma hollywodien a mis en scène de nombreuses époques historiques, péplums, western ou films de cape et d’épée sont légions. En revanche, l’imaginaire précolombien d’avant la conquête est bien moins souvent traité. On peut s’en étonner car en définitive les Précolombiens aztèques, mayas ou incas développèrent de grandes civilisations et l’on ne rencontre pratiquement que des Indiens du nord. Si les reconstitutions pharaoniques ressortissant de égyptomonanie sont abondantes, les représentations des pyramides méso et sud-américaines sont bien plus rares.
    Signalons donc Les Rois du Soleil de J. Lee Thompson. Le film, distribué par United Artists, est sorti en 1963 aux Etats-Unis (la même année en France). Il a été réédité en DVD en 2008. Le scénario est de Eliott Arnold et James R. Webb. Parmi les acteurs relevons les noms de Yul Brynner, Georges Chakiris (celui de West Side Story), Shirley Anne Field ou encore Richard Basehart.

     

    film kings of the sun 2008.jpg

     

    Le texte de la jaquette : Venus du nord, Hunac Ceel et ses barbares envahissent les territoires des Mayas au Mexique. Le roi est tué et Balam, son fils, lui succède. Contraint de fuir, Balam réquisitionne tous les bateaux disponibles d'un village de pêcheurs et entraîne son peuple vers la mer. Les fugitifs traversent le Golfe du Mexique et abordent une terre inconnue sur la côte des futurs États-Unis. Les Mayas reconstruisent une ville et une pyramide au sommet de laquelle devront avoir lieu les sacrifices humains qui leur permettent d'obtenir la clémence des Dieux. Aigle Noir, chef d'une tribu d'Indiens qui vit à proximité, est fait prisonnier après s'être battu et avoir été blessé par Balam. Il est soigné et destiné à être le premier humain sacrifié au sommet du nouveau temple.

    Aigle Noir sera sauvé et pourra entrer compétition avec Balam pour les beaux yeux de la princesse maya Ixchel. Finalement les Indiens du Nord aideront les Mayas à se défendre contre un terrible envahisseur: belle leçon de tolérance et de rapprochement des peuples.

     

    thompson les rois du soleil.jpg

     

    On rapprochera aisément Les Rois du Soleil de la série Mayas de Georges Ramaïoli

    .

  • Jerry Hopper, Le Secret des Incas

    J’ai déjà évoqué le film de Jerry Hopper Le Secret des Incas à travers sa novelisation publiée en 1955 sous la plume de Gilbert Daumont.

    Un site (en anglais) est consacré à ce film.


    Voici l’affiche éditée pour la sortie américaine du film en 1954:

    secret-of-the-incas.jpg


    On reconnaît Charlton Heston et la délicieuse Yma Sumac (au premier plan).

    Résumé du film:

    "Le Pérou. Harry Steele, ex-pilote de guerre, fait visiter aux touristes Cuzco, l'ancienne capitale des Incas, attendant une opportunité qui lui permettra de retrouver leur trésor. Elena, une jeune réfugiée roumaine sans papiers se confie à Harry qui prend contact avec le consul roumain, pour profiter de sa venue et s'envoler avec Elena dans l'avion diplomatique. Il atteint ainsi les ruines du temple où est enfoui le trésor, lieu déjà investi par une mission archéologique dirigée par Moorehead..."

    Le film est sorti en France accompagné de cette affiche :

    film le secret des incas français.jpg

     

  • Karl Doro, Le Dernier Inca

    Je n'en sais pas plus sur ce court métrage (5 minutes) que ce que j'ai pu lire sur la Grande Toile:

    Le dernier Inca
    Réalisation : Karl Dorol
    (Guadeloupe)
    France / 2009 / 5’ / Tourné à la Guadeloupe

    Synopsis: Un artefact maudit, vestige de la dernière civilisation Inca, passe de mains en mains, et tue tous ceux qui entrent en contact avec lui.

    Le film a été réalisé dans le cadre le l'opération One Short - One movie en Outre-mer qui a eu lieu en février 2009 et a été diffusé sur France O en mai et juillet 2009.

    Il sera diffusé pendant le 9ème Festival du film insulaire de l'île de Groix qui aura lieu du 19 au 23 août 2009 (site officiel du festival).

  • Raphael Portillo, La Malédiction de la momie aztèque

    Je parlais hier de La Momie aztèque de Rafaelo Portillo qui sortit sur les écrans en 1957. La même année le second opus de la trilogie mexicaine La Malédiction de la momie aztèque continue à exploiter le filon avec les mêmes acteurs: Ramon Gay, Rosa Arenas, Crox Alvarado, Luis Aceves Castaneda,... Cette trilogie permet à certains de surnommer Rafaelo Portillo "le Ed Wood mariachi".

    C'est encore, encore plus même, une série B. La momie Popoca veut récupérer son trésor. Et, c'est l'une des originalités du film, une sorte de super-héros catcheur mexicain sans super-pouvoirs apparaît pour lutter contre le maléfique docteur Chauve-souris (qui n'est pas Batman, on l'aura compris).

    Résumé:

    "Le Dr Almada et sa fiancée Flora sont en danger. Un pilleur de tombeaux, dont ils avaient permis l'arrestation, s'est évadé de prison et tente de mettre la main sur un trésor aztèque..."

     

    portillo la malédiction de la momie aztèque.jpg

     

  • Rafael Portillo, La Momie aztèque

    En 1957, paraissait sur les écrans mexicains La Momie Aztèque de Rafael Portillo. Deux autres films avec la momie aztèque seront tournés en 1957 et 1958.

    Synopsis: Le Dr Almada, scientifique réputé, présente sa dernière avancée à un congrès de médecins. Selon ses théories fumeuses, l'hypnose permettrait de remonter le temps et de retrouver ses vies passées. Le docteur se heurte à l'incrédulité de son auditoire et se voit contraint de donner des preuves de ce qu'il avance. En se portant volontaire, sa fiancée Flora, se retrouve plongée aux temps des Aztèques. Malheureusement, une vieille malédiction va se réveiller. De plus, un mystérieux individu masqué, nommé la chauve-souris, espionne les travaux du docteur afin de s'emparer du trésor des Aztèques.

    momie azteque.jpg