Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fantasy - Page 2

  • La rentrée littéraire des petits éditeurs

    Communiqué de CDS Editions (imaginaires d'ici et d'ailleurs):

    "La rentrée littéraire des petits éditeurs, pour sa deuxième année, se tiendra une fois encore aux Buttes-Chaumont.
    CDS éditions y sera présent, bien sûr ainsi que Actusf, Mille Saisons, Altal, Griffe d'encre, Malpertuis et Katamaran Editions.
    A propos de CDS éditions, d'ailleurs, nous vous avons concocté un petit journal informatif téléchargeable très bientôt sur notre site, et dispo  "sur papier" samedi prochain. Vous y découvrirez deux mini-interviews (l'une de Lucie Chenu, l'autre de Jijicé), ainsi que les thèmes et couvertures de nos ouvrages à venir!"


    Le rendez-vous :
    Samedi 19 septembre
    Bar le Rosa Bonheur de 14 à 18h.
    Parc des Buttes Chaumont
    2, allée de la Cascade
    75019 Paris

    Affiche02-2.jpg
  • Henry Lion Oldie, La Voie de l'épée (trilogie)

    La science fiction soviétique, et maintenant russe ou même plus largement d’Europe de l’est, fait partie des marges géographiques des littératures de l’imaginaire. Quand on pense à quelques pays dont la production est importante viennent à l’esprit les Etats-Unis (la liste serait bien trop longue), la Grande Bretagne (avec Arthur Clarke, Brian Aldiss, Ian Watson, Stephen Baxter, etc., etc.), la France (petite pointe de chauvinisme) ou même l’Allemagne (la plus grande série de SF de tous les temps Perry Rodhan, Marcus Hammerschmitt,…).
    La Russie ou l’URSS a pourtant une production science-fictionnelle propre. Les Editions en langue étrangère de Moscou ont par le passé donné accès à cette part de l’imaginaire. De plus, plusieurs anthologies furent consacrées à ce domaine par Jacques Bergier pour Marabout Science-fiction ou par Leonid Heller pour Le Livre d’or de la science-fiction soviétique (éditions Presses Pocket). La science-fiction slave contemporaine reste pourtant méconnue en France car peu traduite.
    L’explosion de l’URSS n’a pas éteint l’inspiration des auteurs et les éditions Keruss viennent de terminer la traduction des trois volumes de La Voie de l’épée de d’Henri Lion Oldie (pseudonyme collectif de Dmitri. E. Gromov et Oleg S. Ladyjenski). La récente parution de cette trilogie (2007 pour le premier volume, 2008 pour les deux autres) offre donc la possibilité d’approcher une littérature qui mérite d’être découverte (par moi en premier lieu car finalement je m’aperçois de mon inculture dans ce domaine).
    Ayant gagné l’ensemble lors d’un concours, il me revient donc de donner mon avis sur cette œuvre. Je ne suis pas particulièrement porté sur la Fantasy (c’est moins que l’on puisse dire, je reste poli). Pourtant, j’ai été fort agréablement surpris. On est à des lieues des stéréotypes mille fois rebattus que l’on trouve habituellement dans ce genre. Bien sûr un empire est menacé par des hordes de barbares (et là c’est un peu cliché) mais le traitement diffère de la plupart des séries (et là c’est agréable).

    L’intrigue nous plonge dans les arcanes de l’émirat de Kabir (l’empire russe fut aussi oriental et cet Orient rêvé n’est pas exactement le même que celui de l’Occident). Les auteurs semblent prendre un malin plaisir à nous livrer des noms plus compliqués les uns que les autres (Shèshez Abu-Salim,…). Cet exotisme est fort plaisant une fois que l’on a plongé dans l’œuvre. Hommes et armes possèdent une âme (on s’en doutait un peu pour les premiers, c’est plus rares pour les secondes) et chacun pense dominer l’autre.
    C’est au départ un monde pacifique mais il est menacé : des meurtres ont lieu (sacrilège !) et Chen Ankor est chargé de l’enquête, pour cela il lui faut apprendre à tuer. Quelque chose du thriller donc. Les auteurs avancent : « thriller philosophique ». Chen Ankor doit se marier mais des événements (forcément imprévus) l’en empêchent. Phase sentimentale. Les sociétés secrètes ne sont pas oubliées. Il lui faut aussi défendre le monde (civilisé) contre les nomades (barbares). Phase épopée. Et les barbares agissent-ils vraiment par eux-mêmes ? Phase réflexion. Tout se mêle sans s’emmêler.

    Le lecteur est emporté loin, dans un imaginaire qui lui parle. Forcément. Et l’on est loin, très loin de la Fantasy habituelle trop marquée par les tropes anglo-saxons. L’œuvre est dense, les chevauchées et les batailles superbes, ce pourrait donc (juste) être de la Fantasy bien écrite. Pourtant la slavitude (rien à voir avec le fétichisme de l’esclavage, mais c’est l’attitude slave) des auteurs ne doit pas être pour rien dans les développements philosophiques et psychologiques qui nous font réfléchir sur la violence dans la société. Peut-on vivre sans violence ?

    Sur le site Russkaya Fantastika, consacré à la littérature fantastique et de science fiction russe, on peut lire une interview des auteurs.

    oldie voie de l'épée 1.gif
    oldie voie de l'épée 2.gif
    oldie voie de l'épée 3.gif

    Henry Lion Oldie, La Voie de l'épée (trilogie),
    volume 1: Kabir, 2007;
    volume 2: Meilan, 2008;
    volume 3: Shoulma, 2008,
    Editions Keruss (Québec). Traduction de Pavel Zakharov

  • 8e salon de l'Imaginaire de Nogent sur Oise (2)

    salon_imaginaire_2009.jpg

    Le salon de Nogent-sur-Oise est devenu un événement important dans le paysage des littératures de l'Imaginaire. Plusieurs pointures seront présentent comme Xavier Mauméjean, PJ Hérault, Philippe Heurtel, Philippe Ward ou encore Philippe Curval.

    Parmi les auteurs chroniqués sur ce blog: Corinne Guitteaud, Stephan Lewis et Claire Panier-Alix.

    Corinne Guitteaud, qui fait partie des auteurs mis à l'honneur pour cette 8e édition, présentera notamment La Trilogie Atlante (éditions Voy'[el]):

    guitteaud aquatica.JPG

     

    Stephan LEWIS sera quant à lui présent au stand de son éditeur : les Editions EDILIVRE- APARIS pour présenter et dédicacer son dernier roman (en cours de parution), Les Enfants des étoiles :

    lewis les enfants des etoiles 2.jpg

    Claire Panier-Alix proposera Les Songes de Tulà:

    panier-alix tula.jpg

    Je connais deux des trois auteurs. Ce sont les deux femmes écrivains (mais c'est un pur hasard bien sûr ^__^).

    Lors de ma dernière rencontre avec Corinne Guitteaud, ce fut une charmante journée mêlant activité professionnelle et repas sympathique (et discussion à bâtons rompus sur des tas de sujets plus ou moins littéraires). Elle n'a pas encore publié (enfin je crois, je n'ai pas tout lu d'elle) de fictions mettant en scène des Précolombiens mais sait-on jamais? !!!

    Pour Claire Panier-Alix, la rencontre eut lieu au dernier salon de l'imaginaire de Sèvres en décembre 2008. Nous avons discuté, trop peu, des Songes de Tulà. Elle m'a expliqué beaucoup de choses sur son livre, je lui ai posé quelques questions, trop peu. Ce n'est pas seulement parce qu'elle dédicaçait à tour de bras, c'est aussi parce qu'à Sèvres il y a de très nombreux auteurs, pas mal de connaissances qui fréquentent ce salon et que le temps est compté. J'espère que nous pourrons échanger quelques mots supplémentaires à Nogent. Notre rencontre fut émaillée d'une surprenante coïncidence (pas du tout surprenante d'ailleurs à la réflexion mais sur le moment, un détail m'avait totalement échappé) avec la visite sur le stand de Claire de Xavier Mauméjean avec qui j'ai travaillé sur quelques volumes de la Bibliothèque Rouge aux éditons Les Moutons Electriques. Si Claire lit ces lignes, peut-être comprendra-t-elle (peut-être pas d'ailleurs, mais m'enfin, moi je me comprends ^__^).

    En revanche pour Stephan Lewis, ce sera une première. Je n'ai pas encore eu le plaisir de le voir "en vrai". Quelques contacts par messagerie électronique (maintenant que cela fonctionne) et une furieuse envie de lire ses ouvrages.

  • 8e salon de l'Imaginaire de Nogent sur Oise

    Le 8e salon de l'Imaginaire de Nogent sur Oise organisé par la librairie La Tête Ailleurs se déroulera le samedi 7 février 2009.
    Au cours de la semaine, plusieurs animations sont prévues:

    ATELIER « DECOUVERTE DE LA LANGUE ELFIQUE »
    Samedi 7 février, 16h Pôle multimédia
    Par édouard KLOCZKO, traducteur, linguiste et auteur de « L’encyclopédie des elfes dans l’oeuvre de Tolkien ».
    Durée 1h. Pour les plus de 14 ans.


    SPECTACLE
    « PETITE CONFERENCE ELFIQUE »
    Mercredi 4 février, 11h et 15h
    Samedi 7 février, 11h, 14h30 et 17h
    Spectacle proposé par la compagnie Théatr’hall pour découvrir l’exposition de marionnettes « Conte fantastique ».
    Durée : 45 min. Tout public.

    EXPOSITION « CONTE FANTASTIQUE »
    Du mardi 3 au samedi 7 février
    Exposition de marionnettes mettant en scène les figures emblématiques du royaume de féerie.

    nogent sur oise comp.jpg
  • Simon Sanahujas, Conan le barbare

    Il y a quelques mois, j'ai eu le plaisir de participer à la relecture du onzième volume de la collection La Bibliothèque Rouge éditée par Les Moutons Electriques. J'écris "le plaisir" alors qu'au départ j'avais une certaine appréhension car je ne suis guère amateur de Fantasy (préférant la conjecture rationnelle, le roman d'aventures,...  tout ce genre de choses dans lesquelles la magie n'a que peu de place). Je dois avouer que ce fut fort agréable. J'y ai beaucoup appris sur un univers qui m'était un peu étranger. Voir maintenant le volume terminé, avec sa belle couverture en couleurs par Michel Koch et Daylon (les épreuves étaient sans couverture), ce beau papier et cette énivrante odeur de neuf... Vivement le prochain! (justement les amateurs de policier se régaleront du Nombreuses Vies de Nero Wolfe (le privé new-yorkais) signé André François Ruaud.

    sanahujas nombreuses vies de conan.jpg

    Ecrit par Simon Sanahujas, dont le nom de famille n'est pas inconnu des amateurs d'illustrations, ce Les Nombreuses Vies de Conan est un nouveau beau volume. Abondamment illustré (hé, hé je n'y suis pas pour rien même si ma contribution fut modeste), il propose une biographie du héros créé par Howard, une chronologie du célèbre barbare, une histoire des royaumes thuriens et hyperboriens, une bibliographie exhaustive de Conan. On trouve aussi la bibliographie des pastiches, parodies et reprises de Conan, une impressionnante liste des rivaux du barbare (accompagnée de notules présentant chacun-e des héros-héroïnes des âges barbares), des articles sur les autres héros créés par Howard (comme Krull). Et ce n'est pas tout, plusieurs essais sur les aléas éditoriaux de la saga, sur les inspirations celtiques de l'auteur, sur le code moral de Conan,... complètent le volume. Et comme Conan est un mythe qui ne meurt pas, Laurent Kloetzer propose une nouvelle-hommage: "Le Chant du krall de la chèvre".

    On peut se procurer les ouvrages de la collection La Bibliothèque Rouge chez les libraires (d'ici un petit mois) et aussi directement auprès de l'éditeur (dès maintenant) via son site internet: http://www.moutons-electriques.com/

  • Kage Baker, Coyote Céleste

    4e de couverture:
    "1699. En pleine jungle maya, Mendoza et son mentor Joseph se reposent à Nouveau Monde Un, le centre de vacances de luxe pour les agents immortels de la Dr Zeus Incorporated, cette organisation secrète du XXIVème siècle qui s'est donné pour but de sauver les espèces et les oeuvres d'art condamnées à disparaître. Joseph, qui navigua avec les Phéniciens, fut un homme politique athénien, ou encore un prêtre espagnol de l'Inquisition, reçoit une nouvelle mission : sauver de la destruction la tribu précolombienne des Chumash, avant l'arrivée des colonisateurs. Pour cela, il lui faut convaincre tout un village de s'installer dans le futur... Or, si l'organisation sociale des Chumash est précisément ce qui a intéressé Dr Zeus, elle ne va pas lui faciliter la tâche.

         Kage Baker est née à Hollywood en 1952. Aujourd'hui, elle vit toujours en Californie, à Pismo Beach, dans un cottage qui, à son désespoir, n'est pas « hanté par un fougueux capitaine de vaisseau ». Elle fut artiste, actrice, professeur d'anglais et se livra durant de longues années à des recherches historiques, sur la période élisabéthaine notamment, avant de se consacrer à l'écriture."
    747582540.jpg

      Kage Baker, Coyote Céleste (Sky Coyote, 1999),
    collection Fantasy, n°62, Rivages, 2002
    réédition: Pocket, collection science-fiction, n° 5819, 2005.