Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

film - Page 2

  • Liste de films à tendance uchronique [Winter Time Travel]

    winter time travel.jpgPour répondre à une demande de A.C. de Haenne dans le cadre d'une participation au Winter Time Travel organisé par Lhisbei, voici une petite liste de films dans lesquels apparaissent des uchronies. La première partie contient des uchronies qui modifient l'Histoire (avec un grand H), la seconde propose des uchronies personnelles.

    Voici une liste (plus complète que celle figurant sur Wikipedia):

    Lire la suite

  • [Film] Tarzan et la Déesse Verte

    tarzan green goddess.gifDans son ouvrage sobrement intitulé TarzanFrancis Lacassin, infatigable "réhabilitateur" d'arts jugés jusqu'à lui comme mineurs (bande dessinée, littérature populaire,...), présente une filmographiecomptant pas moins de 42 références (le livre date de 1971). Aux côtés des classiques avec Johnny Weissmuller (qui ne sont, loin s'en faut, les plus fidèles adaptations des oeuvres de Edgar Rice Burroughs) on trouve quelques curiosités mettant en scène des peuples précolombiens, eh oui!

    Lire la suite

  • [Cinéma] Angel Mario Huerta, Seres: Genesis

     

    seres_genesis_big.jpgGrâce à jean-Yves, j'ai pu prendre connaissance de l'existence du film Seres : Genesis.
    Un article de SciFi Universe nous apprend notamment:

    L'histoire tourne autour d'une équipe d'investigateurs dirigée par Mariel(Alejandra Barros) qui se rendent sur le site d'un accident causé par un OVNI et qui découvrent sur les lieux une étrange jeune fille semblant détenir de terrifiants secrets. Basé sur une bande dessinée éditée chez Huma Comics, ce film est le premier d'une trilogie.

     

    Quel rapport avec les Précolombiens?

     

     

    Lire la suite

  • J.Lee Thompson, Les Rois du Soleil

     

    film kings of the sun affiche originale.jpg

    Le cinéma hollywodien a mis en scène de nombreuses époques historiques, péplums, western ou films de cape et d’épée sont légions. En revanche, l’imaginaire précolombien d’avant la conquête est bien moins souvent traité. On peut s’en étonner car en définitive les Précolombiens aztèques, mayas ou incas développèrent de grandes civilisations et l’on ne rencontre pratiquement que des Indiens du nord. Si les reconstitutions pharaoniques ressortissant de égyptomonanie sont abondantes, les représentations des pyramides méso et sud-américaines sont bien plus rares.
    Signalons donc Les Rois du Soleil de J. Lee Thompson. Le film, distribué par United Artists, est sorti en 1963 aux Etats-Unis (la même année en France). Il a été réédité en DVD en 2008. Le scénario est de Eliott Arnold et James R. Webb. Parmi les acteurs relevons les noms de Yul Brynner, Georges Chakiris (celui de West Side Story), Shirley Anne Field ou encore Richard Basehart.

     

    film kings of the sun 2008.jpg

     

    Le texte de la jaquette : Venus du nord, Hunac Ceel et ses barbares envahissent les territoires des Mayas au Mexique. Le roi est tué et Balam, son fils, lui succède. Contraint de fuir, Balam réquisitionne tous les bateaux disponibles d'un village de pêcheurs et entraîne son peuple vers la mer. Les fugitifs traversent le Golfe du Mexique et abordent une terre inconnue sur la côte des futurs États-Unis. Les Mayas reconstruisent une ville et une pyramide au sommet de laquelle devront avoir lieu les sacrifices humains qui leur permettent d'obtenir la clémence des Dieux. Aigle Noir, chef d'une tribu d'Indiens qui vit à proximité, est fait prisonnier après s'être battu et avoir été blessé par Balam. Il est soigné et destiné à être le premier humain sacrifié au sommet du nouveau temple.

    Aigle Noir sera sauvé et pourra entrer compétition avec Balam pour les beaux yeux de la princesse maya Ixchel. Finalement les Indiens du Nord aideront les Mayas à se défendre contre un terrible envahisseur: belle leçon de tolérance et de rapprochement des peuples.

     

    thompson les rois du soleil.jpg

     

    On rapprochera aisément Les Rois du Soleil de la série Mayas de Georges Ramaïoli

    .

  • Jerry Hopper, Le Secret des Incas

    J’ai déjà évoqué le film de Jerry Hopper Le Secret des Incas à travers sa novelisation publiée en 1955 sous la plume de Gilbert Daumont.

    Un site (en anglais) est consacré à ce film.


    Voici l’affiche éditée pour la sortie américaine du film en 1954:

    secret-of-the-incas.jpg


    On reconnaît Charlton Heston et la délicieuse Yma Sumac (au premier plan).

    Résumé du film:

    "Le Pérou. Harry Steele, ex-pilote de guerre, fait visiter aux touristes Cuzco, l'ancienne capitale des Incas, attendant une opportunité qui lui permettra de retrouver leur trésor. Elena, une jeune réfugiée roumaine sans papiers se confie à Harry qui prend contact avec le consul roumain, pour profiter de sa venue et s'envoler avec Elena dans l'avion diplomatique. Il atteint ainsi les ruines du temple où est enfoui le trésor, lieu déjà investi par une mission archéologique dirigée par Moorehead..."

    Le film est sorti en France accompagné de cette affiche :

    film le secret des incas français.jpg

     

  • Robert Holdstock, La Forêt d'émeraude

    En 1985, était projetté le film La Forêt d'émeraude. Bien avant Sting, le cinéaste John Boorman montrait les ravages occasionnés par la déforestation en Amazonie. Les "Invisibles", ces Indiens ayant un mode de vie ancestral, sont sur le point de disparaître... 
    La novélisation est confiée à Robert Holdstock, auteur de Fantasy qui obtint en 1985 le British Science Fiction Award et le World Fantasy Award pour le premier volume du cycle de La Forêt de Mythagos. Je sais que c'est de la fantasy mais bon tant pis j'en parle quand même ;-) .
    En 2003, La Forêt d'émeraude fut rééditée chez Mnemos.

    4e de couverture: Bill Markham est venu superviser la construction d'un gigantesque barrage en Amazonie, avec sa femme et ses deux enfants.
    Quelque temps après son arrivée, c'est le drame : au cours d'une promenade dans la forêt vierge, son jeune fils Tommy disparaît.
    Contre toute logique, Markham refuse de croire à sa mort et se lance, année après année, dans de longues recherches.
    Dix ans plus tard, il trouve une piste, fragile, mais réelle... Qui le jette tout droit dans les griffes d'une tribu cannibale.
    Sauvé grâce à l'intervention d'une jeune Indien blond, il réalisera peu à peu que son fils Tommy est devenu cet Indien qu'il ne comprend plus, irrémédiablement changé par la forêt d'émeraude.

    holdstock la foret d'emeraude.jpg