Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

litterature populaire - Page 4

  • [Editeur] Le Carnoplaste

    Il y a quelques jours je parlais des Editions Voy[el] dont s'occupe Corinne Guitteaud, auteure de science-fiction (elle m'excusera je l'espère ce raccourci générique), puis de la dernière production de Filaplomb. C'est au tour aujourd'hui d'un autre "petit éditeur" d'être mis à l'honneur: Le Carnoplaste.

     

    carnoplaste 2.jpg

    Le Carnoplaste est un éditeur associatif ainsi nommé en hommage au Mystérieux docteur Cornélius, "sculpteur de chair humaine", personnage de littérature populaire créé par Gustave Le Rouge.

    A son actif, depuis 2008, la parution de 6 fascicules du Roi des Détectives Harry Dickson - dont on peut admirer les couvertures ici : www.lecarnoplaste.fr - et acheter dans l'élan ici ou là, ainsi qu'indiqué en page "commande" dudit site.

    A venir : 20 autres fascicules du limier fameux, dont 4 avant fin 2009. Et le lancement de moult collections, dont celle du "Psychagogue" (écrits spirites) ; 16 fascicules contant les aventures de Lady Wicker (l'une des plus étranges criminelles de tous les temps) ; l'étonnante série "Cover to Cover" et ses amusantes Stéréotypies ; et enfin Hebna Calde, dont nous tairons la singularité...

    Au plaisir de vous compter parmi nos lecteurs enthousiastes.

    Cordialement.

    Le Carnoplaste.

     

    carnoplaste.jpg

     

  • Max d'Amplaing, Une exécution

    Max d'Amplaing a déjà été cité sur ce blog. Voici la couverture d'un autre fascicule qu'il a signé et dont l'histoire semble se dérouler dans une forêt d'Amérique du Sud.

     

    une exécution.jpg

     

  • Georges Vogt, La Madonne des Inkas

    Non, il n'y a pas de fôte dans le tire de ce billet du jour. INKAS est bien orthographié de cette manière sur la couverture de ce fascicule pour la jeunesse (que je ne possède toujours pas) signé Georges Vogt et paru dans la collection Junior (collection évoquée plusieurs fois sur ce blog) des éditions S.T.A.E.L. en 1948.
    Merci à Arzam du forum A Propos de Littérature Populaire pour la reproduction de la couverture!

     

    vogt la madonne des inkas.jpg

     

    Georges Vogt, La Madonne des Inkas,
    collection Junior, n°31, éditions STAEL, 1948

     

  • Jean de La Hire, Les Jivaros (série Le Roi des Scouts)

    Jean de la Hire est un auteur dont l'oeuvre est, en volume, très importante. Comme nombre des auteurs populaires, il toucha à tous les genres: roman d'aventures, anticipation, roman policier, roman sentimental,...
    Pour produire beaucoup, il se contentait parfois de recopier des passages d'oeuvres précédentes. Il utilsa de nombreux pseudonymes (d'ailleurs, Jean de La Hire en est déjà un).
    Dans ses séries avec des scouts (elles aussi nombreuses), retenons par exemple ce petit fascicule (extrait de la série Le Roi des Scouts - complète en 64 fascicules) Les Jivaros:

     

    la hire le roi des boys scouts.jpg

    Jean de La Hire, Les Jivaros, Le Roi des Scouts, n° 9, Editions Fayard, 1931-1932

  • Le Rocambole n° 46, Feuilletons & séries TV

    Le Rocambole n°46 vient de paraître!

    LE ROCAMBOLE n°46
    printemps 2009
    Feuilletons & séries TV


    Un vol. broché, 14×20, 176 pages
    ISBN : 978-2-912349-41-5
    Prix public : 14.00 €


    Les séries télévisées sont-elles les héritières du roman-feuilleton ? Telle est la question que pose le dossier de ce numéro 46.
    On ne peut ignorer que la télévision s’est nourrie du roman populaire, adaptant pour le petit écran les grands romans et les plus fameux personnages : Rocambole, puis Arsène Lupin, les Trois Mousquetaires, le Bossu, Michel Strogoff, Chéri Bibi, Rouletabille, Nestor Burma, etc., sans oublier Maigret ! Ces adaptations ont déjà fait l’objet d’études par ailleurs et nous n’avons pas l’intention d’y revenir. Ce qui nous intéresse plutôt, c’est la manière dont une certaine écriture télévisuelle reprend les procédés du feuilleton dont le principe du « à suivre » et le retour d’un personnage récurrent auquel le téléspectateur s’attache.
    Les textes de ce dossier sont en grande partie issus de la journée que nous avons organisée le 29 novembre 2008, en collaboration avec la Maison de la Culture d’Amiens, et où ont été examinées les séries policières, les grands feuilletons de mystère, les séries inquiétantes, les personnages féminins, etc. Nos lecteurs y retrouveront aussi la retranscription de la discussion entre Nicolas Kieffer, l’un des scénaristes de Boulevard du palais, et Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, metteur en scène et scénariste du Chevalier Bayard et de Pitch story.

    Au sommaire:
    Editoral
    Vie de l’association

    Dossier : Feuilletons & séries TV
    — Séries et feuilletons à la télévision française, par Daniel Compère
    — Fondues au noir : les séries fantastiques !, par Isabelle Casta
    — Les grands feuilletons de mystères, par Marc Georges
    — L’évolution du personnage féminin dans les séries télés, par Hosseïn Tengour
    — L’évolution des structures narratives dans les séries américaines, par Jacques Baudou
    Dallas : célèbre rez-de-chaussée du petit écran, par Alfu
    — Cape et télé. Le feuilleton historique à la télévision française, par Jean-Jacques Schleret
    — Scénaristes de séries télévisées : table ronde avec Nicolas Kieffer et Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

    Varia
    — Les révélations de Rocambole, par Jean-Paul Gomel, Paul J. Hauswald et Claude Herbulot
    — Eugène Sue et la Notice sur Claude Genoux, par Jacques Papin & Jean-Pierre Galvan
    — Fantômas, un feuilleton théorique (5), par Colas Duflo

    Chroniques
    — Le Front populaire
    — Courrier des lecteurs
    — La Revue des autographes

    Les Contes du Rocambole
    Cellule 121 bis, par William Cobb (1872)
    Miriam, par William Cobb (1872)

     

    rocambole n° 46.jpg

     

  • Carlos d'Eschevannes, La Dernière des Mayas

    le livre est illustré de "dessins de Marthe Lein-Pardonneau d'après les documents de l'art maya"

    Eschevannes.Carlos d'.La Dernière des Mayas.Collection ″Pour le lettré″.6.aux éditions d'art Radot.1927.251 pages

     

    la dernière maya.jpg
  • J. El Macho, Les Parias de l'Amazone

    Suite du livre Le Rancho sanglant (collection Les Chevaliers de l’Aventure, première série, n° 41), Les Parias de l’Amazone est le récit de la poursuite de José Morales, individu peu recommandable ( « un criminel métis », c’est dire)qui a enlevé sa propre fille Olivia Morales, femme de Paul Sergent.

    Paul fait du cabotage le long de la côte pacifique des Amériques Centrale et du Sud. Il se retrouve au Pérou puis s’enfonce dans l’Amazonie pour y exercer la profession de recogedor (récolteur de caoutchouc). Il doit affronter tous les dangers de la jungle (serpents et autres bêtes sauvages, …) et le terrible Morales. Il finira bien évidemment par retrouver Olivia.

    Les Indiens ont un rôle très secondaire, se contentant de porter les ballots des aventuriers… Pas de société secrète, pas de cité cachée, même pas de méchants antropophages!

    el macho les parias de l'amazonie001.jpg

     

    J. El Macho, Les Parias de l’Amazonie,
    collection Les Chevaliers de l’Aventure, nouvelle série, n° 18,
    Editions Tallandier, 1932