Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

science fiction - Page 3

  • [Uchronie] Maya Kaathryn Bohnhoff, "O, Pioneer"

    L'uchronie est une réécriture de l'Histoire, celle d'un temps qui aurait pu être mais qui ne fut pas. Cette histoire alternative utilise parfois les Peuples du Soleil. Je vous propose une série de billets sur des oeuvres non traduites en français. Toues ces billets seront courts, basés sur les archives du site Uchronia.

    Commençons avec la nouvelle de Maya Kaathryn Bohnhoff, "O, Pioneer". En 1276 des Chinois fuyant la prise de Hangzhou par les Mongols traversent le Pacifique. Deux ans plus tard, quand Christophe Colomb arrive à Hispaniola, on lui parle d'une riche terre au nord. Evidemment les évènements ne sont pas ceux que l'on connaît.  

    paradox 8.jpgLa nouvelle est parue dans Paradox,The Magazine of Historical and Speculative Fiction en 2005 et a été nominée dans la catégorie Meilleure nouvelle d'histoire alternative aux Sidewise Award.

    Paradox a publié 13 numéros entre le printemps 2003 et le printemps 2009. La parution a cessé depuis.

     

    Voir les autres billets consacrés à des uchronies

     

  • Joseph-Louis Sanciaume, Les Derniers hommes sur la Lune [Summer Star Wars]

     

    summer star wars.jpgJoseph-Louis Sanciaume est surtout connu pour ses romans d’aventures et policiers. Les Derniers hommes sur la Lune (clin d’œil au roman d’HG Wells : Les Premiers hommes sur la Lune) est l’un de ses rares romans relevant de la conjecture rationnelle. Initialement paru dans Mickey (n) 357 à 377) en 1941-1942, la publication américaine n’était pas interdite en France. La parution n’a cessé que du 16 juin 1940 à septembre 1940 puis à partir du 2 juillet 1944 (pour ne reparaître qu’en 1952). Si le site officiel du Journal de Mickey donne pour intertitre à la partie consacrée à la Seconde Guerre Mondiale « Le Journal de Mickey fait de la résistance », il omet d’indiquer que l’ordonnance du 6 mai 1944 a interdit toutes les publications ayant continué à paraître sous le régime de Vichy…

    Les Derniers hommes sur la Lune n’a pas été publié en volume avant 1998 et encore avec un tirage limité à 250 exemplaires par les éditions Apex.

     

    Lire la suite

  • André Mas, Les Allemands sur Vénus [summer star wars]

    summer star wars.jpgAndré Mas. Voilà un nom qui ne doit pas dire grand-chose à grand monde. Il eut pourtant son moment de célébrité quand il proposa l’idée avec Drouet d’une fronde pour propulser un engin dans l’espace. Il est d’ailleurs cité dans divers ouvrages traitant de l’histoire de l’astronautique, comme « L’Astronautique » d'Alexandre Ananoff.

    « Lorsque les inconvénients du canon furent établis, en particulier le problème de l’accélération du départ, certains auteurs et savants eurent l’idée d’atteindre de manière graduelle la vitesse de libération, à l’aide d’une accélération supportable mais continue. Plusieurs solutions virent le jour. Mas et Drouet utilisèrent une roue de 80 mètres de diamètre amenée à une vitesse de rotation de 65 tours par seconde. Ce qui donne une vitesse tangentielle de 16000 mètres par seconde. A ce moment, il suffisait de lâcher un projectile qui irait droit dans l’espace. Les chercheurs avaient même calculé la puissance du moteur nécessaire: 200 chevaux (env. 150 kW, à comparer au 110 000 000 kW que développait Saturne 5 !). Un tel projet faisait l’impasse sur la résistance de l’atmosphère, qui aurait empêché tout départ de la cabine. Mais bien avant, la construction de la roue aurait donné des cauchemars au meilleur des ingénieurs mécanicien, la force centrifuge disloquant le bel ouvrage avant que la vitesse requise ne soit atteinte. D’autre part, en supposant ces difficultés résolues, cela ne changeait rien pour les passagers, qui seraient morts de toute façon, écrasés par la force centrifuge. »

    Lire la suite

  • [Art] Eduardo Villacis, 1492: Les Aztèques ont conquis l'Europe!

    Je me suis longtemps demandé si les artistes et auteurs d'Amérique du Sud utilisant ou écrivant de la science-fiction puisaient dans l'imaginaire précolombien.

    La lecture du dossier Amérique latine du n°7 de Galaxies Science-Fiction ne m'a pas donné beaucoup de pistes mais m'a permis de découvrir un artiste: Eduardo Villacis. Né à Quito (en Equateur), Eduardo Villacis travaille dans les domaines de la peinture, de la bande dessinée,  de l'illustration et de l'animation en 3D.

    Il a créé un univers uchronique dans lequel les Aztèques ont conquis l'Europe (le motif est aussi utilisé par Valérie Mangin et Francisco Ruizgé pour leur série de bande dessinée Luxley). Ce bouleversement des perspectives permet à l'artsite de peindre des toiles intitulées par exemple Construction of Pyramids Over Rome.

    Lire la suite

  • Geante Rouge n° 15

    geante rouge logo.jpgLe numéro 15 de Géante Rouge vient de paraître. Il s'agit d'un numéro un peu spécial à la fois numéro souvenir pour les participants à la 36e convention nationale française de science-fiction qui s'est tenue à Bellaing (Nord) du 20 au 23 août 2009 et numéro faisant partie de l'abonnement "normal". Au sommaire, le programme du la convention, la présentation des participants et des invités, l'organisation, quelques pages sur la SF arabe et plusieurs nouvelles ayant pour thème commun la terraformation. Comme toujours avec ce fanzine un numéro de fort bon niveau.

    On peut se procurer les numéros parus ou s'abonner sur le site de Géante Rouge.

    geante rouge 15.jpg
  • Les Moutons Electriques ont cinq ans

    moutons electriques.jpgBon anniversaire !
    Les Moutons Electriques, éditeur, ont cinq ans: interview audio à écouter ici
    .

  • Les Moutons Electriques : Le catalogue 2009-2010

    Les Moutons Electriques, éditeur, ont cinq ans. Je suis leur actualité en qualité de lecteur (surtout), d'auteur (ben oui, je ne fais pas que bloguer ici dans la vie) et associé (mais alors là ça devient infinitésimal).
    Le catalogue 2009-2010 vient de paraître: il est tout beau! On peut le télécharger ICI.
    Au sommaire les collections, les revues et les ouvrages disponibles. Ma collection préférée reste sans nul doute La Bibliothèque Rouge mais on trouvera plaisir à lire les numéros de Fiction, les essais (j'ai beaucoup apprécié Orphée aux étoiles, les voyages de Poul Andersonpar Jean-Louis Brèque et Solutions non satisfaisantes, une anatomie de Robert A. Heinlein par Ugo Bellagamba et Eric Picholle), les livres rangés sur les rayons de la Bibliothèque Voltaïque ou de la Bibliothèque des miroirs (avec le désormais fameux Space Opera). Bien sûr, on prendra aussi une bonne dose de romans et recueils de nouvelles. Et je ne vous dis pas tout!

    On peut retrouver toute l'actualité des Moutons Electriques et une bibliothèque virtuelle comptant désormais 31 épisodes sur le site officiel.

    catalogue moutons electriques.jpg