Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman historique

  • Les Méchants sont parmi nous !

    Le Centre Rocambole organise deux journées d'études autour du thème des méchants dans le roman et la culture populaires. Traîtres, espions, méchants, bourreaux, criminels, psychopathes et autres dangereux personnages se donnent rendez-vous à Amiens les 8 et 9 avril 2011.

    Lire la suite

  • Chez TAKA, Mercredi c'est lecture (précolombienne)

    TAKA, qui tient le blog Le Chaudron de Taka, a remporté le concours

    puma qui sommeille.jpg

     Puma qui sommeille en juin dernier.

    Elle a publié aujourd'hui sa chronique du livre de Joachim Sebastiano Valdez et rendu un avis très positif. C'est à lire ICI !

  • Librairie Mompracem / Le Rayon Populaire

    falcoz le soleil du monde.jpgJ'évoque régulièrement Le Rayon Populaire, rayon de la librairie de Jérôme Serme. Après un déménagement et un emménagement (ben oui, normal après avoir déménagé), Le Rayon populaire reprend ses activités avec pas mal de nouveautés. Certaines sont peut-être déjà en cours de livraison vers chez moi (comme ce Soleil du Monde d'André Falcoz - illustration ci-contre).

    Signalons qu'au passage la librairie Jérôme Serme est devenue la Librairie Mompracem. Ce clin d'oeil mérite d'être expliqué (tout le monde n'est pas un lecteur de romans populaires anciens).

    Lire la suite

  • Robert Bolt, Mission

    affiche film mission.jpgLes missionaires catholiques créèrent en 1531 la première "réduction" (Reducciones de Indios) pour les peuples aztèques. Il s'agit de protéger les Indiens. Les plus célèbres réductions sont organisées par les Jésuites en Amérique du Sud, notamment au Paraguay. Les escalvagistes portugais et espagnoles s'y opposèrent mais pendant plusieurs siècles les Jésuites réussirent à maintenir un véritable état. L'état jésuite du Paraguay fut le plus solide et se maintint de 1609 à 1768. Voltaire l'évoque dans Candide. Quelques autres fictions rélatent cet épisode historique comme Mission de Robert Bolt.

    Lire la suite

  • Eric Vuillard reçoit un prix littéraire pour Conquistadors

    prix de l'inaperçu.jpgSi la plupart des prix a tendance à récompenser des poids lourds de l'édition, des ouvrages qui ont rempli les colonnes des journaux et magazines, dont les auteurs ont multiplié les passages à la télévision, le prix de l'inaperçu prend l'exact contrepied. Il récompense un livre qui n'a pas bénéficier d'une couverture médiatique étendue ( 3 critiques maximum), qui a été peu vendu ( 1.000 exemplaires maximum) mais qui a des qualités littéraires dignes de reconnaissance.

    Cette année, c'est le roman d'Eric Vuillard Conquistadors (Editions Léo Scheer, 2009) qui a remporté le prix dans la catégorie Littérature française (il y a aussi un prix Littérature étrangère, enlevé parBi Feiyu pour La Plaine) le 25 mai 2010. C'est donc une fiction mettant en scène des peuples précolombiens qui est récompensée!

    Lire la suite

  • Colin Falconer, Aztec

    Dans Aztec, Colin Falconer adopte une stratégie pour ce qui concerne le personnel romanesque tout à fait intéressante du fait des possibilités qu’elle ouvre.

    falconer aztec édition espagnole.jpgNous ne parlerons pas ici de réalité historique ou d’interprétation historiographique mais simplement du système des personnages (en fait, de toute manière, en définitive, parce que – rayez la mention inutile – je ne crois pas à l’objectivité des romanciers – ni des historiens d’ailleurs).

    Plusieurs couples de personnages prennent vie dans Aztec, chaque membre du personnage romanesque représentant une vision du monde et/ou un système de valeur.

    Lire la suite

  • Arrivage du jour (Mais où va-t-il chercher tout cela - 3 )

    Dans la catégorie: Mais où va-t-il chercher tout ça? voici une autre source d'approvisionnement: les bouquinistes.

    J'en connais plusieurs parce que je les fréquente régulièrement, parce que je les rencontre sur les brocantes, parce que je passe du temps avec eux, parce que je bois le café avec eux, parce que certains deviennent des amis, parce qu'ils participent aux mêmes forums de discussion que moi, parce qu'ils écrivent eux aussi des articles dans les mêmes revues ou dictionnaires que moi, eh bien ils finissent par connaître mes marottes et savent ce qui me ferait plaisir (et générer quelques revenus pour eux ;-) ).

    Aujourd'hui, j'ai reçu un petit colis de Jérôme Serme, ci-devant tenancier du Rayon Populaire. Au menu, cinq ouvrages ressortissant de la littérature populaire qui vont alimenter mon temps de lecture jusqu'à la fin de la semaine.

    Lire la suite