Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Incas

  • Animations sur le thème des Incas au château de Sainte-Suzanne (Mayenne)

    Le Chateau de Sainte-Suzanne (situé en Mayenne) se met à l'heure inca à partir du 15 juillet 2011. Au programme :

     

    Exposition « Qhapaq Ñan, à la recherche de la grande route inca »    

    Textes et photographies de Megan Son et Laurent Granier

    À partir du vendredi 15 juillet (rez-de-chaussée de la bergerie)

    Entrée libre

    Pendant 18 mois, sur plus de 6 000 kilomètres, Megan Son et Laurent Granier sont partis arpenter et documenter le Qhapaq Ñan, la « Route Royale » en langue quechua, cette route monumentale et légendaire, candidate à la liste du patrimoine de l’UNESCO. Ils sont les premiers à avoir suivi l’intégralité de ce joyau du patrimoine mondial caché au cœur de la cordillère des Andes 

     

     

    Atelier «  Qhapaq Ñan, à la recherche de la grande route inca »    

    Les 16, 17, 23, 24, 30 et 31 juillet à 16h  (5 €)

    Animé par Aurélie Derreumaux, auteur du roman Lya au temps des Incas (voir ma chronique), cet atelier propose aux enfants de plonger dans l’univers des incas. Lecture-conte du roman, activités manuelles (confection de masques, couronnes et kipus incas) sont au programme de cet après-midi ludique.

     

    Un événement qui semble tout à fait sympathique! 

    Toutes les informations pratiques sur le site du CIAP et dans la lettre d'information de Juillet 2011.

    derremaux lya au temps des Incas.jpg

  • Le Temple du Soleil, un incontournable de la BD?

    Olivier Delcroix qui tient le blog BD du Figaro (AAAAaaaargh!, c'est le nom du blog, pas une opinion personnelle ;-) ), propose régulièrement des chroniques sur le Figaro.fr (et aussi dans l'édition papier). Le 2 mai 2011, il présente trente BD selon lui incontournables. La première est Le Temple du Soleil, quatorzième album de la série Les Aventures de Tintin.J'aimerais bien lire la préo-originale publiée 1946-1948 dans Le Journal de Tintin car il s'agit d'un album redessiné dans lequel certaines scènes ont été supprimées (une dizaine de planches en moins dans la version album).

    herge le temple du soleil.jpg

    Signalons qu'Olivier Delcroix classe une autre oeuvre qui a pour cadre l'Amérique du Sud dans sa bibliothèque idéale: Le Nid des Marsupilamis de Franquin dont l'intrigue se déroule en Palombie, pays bien connu des amateurs de pays de fiction.

    Retrouvez l'intégralité du choix d'Olivier Delcroix ICI.

  • National Geographic: Les hautes ambitions

    La revue National Geographic consacre très régulièrement des articles aux Peuples du Soleil. En novembre la couverture présentait le dossier Cruel et fragile empire aztèque, en avril 2011, c'est au tour des Incas d'être à l'honneur.

    La présentation de l'éditeur:

    Hautes ambitions incas

    Entre le XIIIe et le XIVe siècle, des souverains très puissants ont édifié le plus grand empire précolombien du Nouveau Monde. Comment ? Des archéologues découvrent de nouveaux indices. Texte de Heather Pringle , photographies de Robert Clark

     

    incas, national geographic, inca

     National Geographic, n° 139 , avril 2011.

  • [Dimanche poétique] Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes (2)

    Il y a un certain temps, j'avais présenté la troisième partie de l'opéra ballet Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau. En fouillant dans l'immense fonds proposé par Gallica, je suis tombé sur la  partition manuscrite datant de 1736 du livret hébergé sur le site de la Bibliothèque Municipale de Toulouse. En voici quelques feuilles:

    Lire la suite

  • [jeux] Loterie et Eldorado : comment gagner, les secrets révélés !

    fdj eldorado 2.PNGEldorado est un nouveau jeu lancé par la Française des Jeux. Ce n'est pas la première fois que l'ancienne Loterie Nationale recourt à l'imaginaire précolombien pour vendre des billets. J'ai déjà évoqué la série Cités Disparues datant de 1965.

    Lancé le 23 mars 2011 [1], Eldorado s'appuie sur le mythe fort célèbre de la cité d'or située quelque part en Amérique du sud. Le dessin retenu nous montre une végétation du genre jungle d'où émergent des pyramides étincelantes d'or. Le nom du jeu surmonte une tête stylisée qui ressemble aux masques mortuaires incas.

    Eldorado est disponible exclusivement sur Internet. les mises sont de 0,5 ; 1 et 2 euro(s). On peut au maximum remporter 20.000 euros (pour une mise de 2 euros). Le règlement nous apprend que le grand gagnant est forcément ... la Française des Jeux.

     

    Petites statistiques:

    Il y a 900.000 unités de jeux à 0,5 euro.
    Parmi ces 900.000 unités, on peut remporter l'un des 151.157 lots pour un montant total de 315.000 euros. Les 900.000 unités sont vendues pour un total de 450.000 euros. 135.000 euros donc pour la FDJ pour chaque unité de jeux... Le gros lot (unique) des unités à 0,5 euro s'élève à 5.000 euros (pour une probabilité de 1/900.000). Le joueur a une probabilité de gagner dans 16,17% des mises. Donc 83,83% de "chance" de ne pas gagner. Les probabilités sont les mêmes pour les autres mises.

    L'Eldorado n'est pas pour tout le monde!

     

    fdj eldorado 1.PNG

    [1] Le jeu est en réalité une réédition car il existait précédemment sous le même nom (il me semble depuis 2003 mais je ne suis pas un spécialiste).

  • Maurice Limat, Capitaine Antarès

    limat capitaine antares album n 2.jpgQuand on regarde l'image de la couverture de cette reliure rassemblant plusieurs fascicules de la série Capitaine Antarès, on aperçoit bien sûr un courageux Corsaire portant rapière à garde italienne et hachette et se lançant courageusement à l'abordage. Un doute point: qu'est-ce que ce capitaine Antarès vient faire sur le Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens? 

    Les lecteurs qui ont une bonne mémoire se souviendront peut-être que le capitaine Antarès a déjà évoqué dans ces pages et que Maurice Limat a souvent les honneurs des Peuples du Soleil.

    De nos jours, quand on pense reliure, on pense à une mise en ordre de fascicules ou de textes divers. Point du tout ici. Les Editions Nicéa recycle des invendus et propose un lecteur dans l'ordre d'apparition: 

    11. L'Enigme des Guyanes
    15. L'Empereur des Aztèques
    16. La Cité d'émeraude
    17. La vengeance des fétiches
    18. La Mission des enfants perdus

    On retrouve les thèmes des civilisations cachées et survivantes. L'originalité ici est de trouver des Aztèques dans la Cordillère des Andes, ces Aztèques ont fui la barbarie espagnole. Un phénomène identique se trouvait dans une étrange aventure publiée dans la série Espionnage de la Série Noire: Incognito pour ailleurs de Francis Ryck (que je croyais avoir chroniqué mais que je n'ai pas retrouvé sur le blog) dans lequel des Mayas vivent en petit comité (ils sont 400) au temps de la guerre froide dans un monde souterrain situé dans la Cordillère.

    L'épisode 11 est donc suivi des quatre derniers épisodes de la série mais il manque au lecteur dans cet album n°2 la soudure entre les deux et nous voici embarqués de la Guyane au Mexique! 

    Nous avons déjà chroniqué le 12e épisode intitulé Les Amazones du Grand Fleuve

  • Katie Chase, La Princesse Chaska et le trésor de la Cité d'or

     

    chase la princesse chaska et le trésor de la cité d'or.jpgDans la lignée du Bus Magique et de la Cabane Magique, les éditions Bayard publie une série ayant pour titre le Château magique.

    La jeune Cléa découvre dans chaque épisode un objet dans le château de sa grand-tante Clarisse et se retrouve propulsée par la magie dans différentes époques où elle rencontre des princesses des quatre coins du globe.

    Dans le 12ème volume, grâce à une sorte de collier (appelé torque [1] dans le livre) la voici plongée dans l'époque des Incas.

     

    Lire la suite