Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jungle

  • Des Playmobils précolombiens

    L’univers Playmobil aztéco-maya-inca est beaucoup moins développé que celui des frères du nord (chez qui on peut voir un gentil papoose ou une tribu sur le sentier de la guerre).
    A la fin des années 1990 et au début des années 2000, la firme créée par Hans Beck, papa des petits bonshommes qui nous laisse orphelins car Nous sommes tous des Playmobiles, proposa une série Aventures dans la jungle.

    En avant les histoires !

    Un groupe d’aventuriers

    aventures dans la jungle 3018.jpg

    bien équipé,

    aventures dans la jungle 3086.jpg

    ambitionne de découvrir la vérité sur la disparition du colonel Percy Harrison Fawcett (même si le mystère a été résolu dans Visa pour l’Outre-temps). Possédant une carte ancienne,

    aventures dans la jungle 3087.jpg

    les aventuriers s’enfoncent dans la jungle.
    Ils doivent traverser des ponts de lianes,

    aventures dans la jungle 3016.jpg


    naviguer dans les rapides,

    aventures dans la jungle 3042.jpg


    affronter des bêtes sauvages (sans doute échappées du zoo tout proche, parce que des gorilles en Amazonie…)

    aventures dans la jungle 3039.jpg


    pour découvrir une grotte

    aventures dans la jungle 3017.jpg


    dans laquelle ils déchiffrent des pétroglyphes qui leur indiquent l’emplacement du temple perdu !

     

    aventures dans la jungle 3015.jpg

    Retrouveront-ils les traces du Colonel Fawcett?

  • Ann Cooper, La Longue route du bonheur

    La mention de la collection Harlequin sur un blog littéraire fait toujours sourire. C'est un tort. Les tirages de cet éditeur canadien font pâlir d'envie nombre d'écrivains. Sans doute les intrigues sont-elles très stéréotypées mais elles fonctionnent et tiennent en haleine des millions de lectrices (et pas seulement des lectrices d'ailleurs d'après les études qui ont été réalisées). J'ai retrouvé un article publié dans le Figaro: 200.000.000 d'exemplaires dont 12.000.000 en France, écoulés chaque année, 550 titres publiés en France chaque année. 1.000 auteurs pour alimenter cette machine infernale. Les critiques s'arrêtent souvent là, aux chiffres je veux dire. Ils oublient le rêve et le divertissement que cetet collection apporte.
    Ce n'est pas a première fois que je l'évoque. Puisant dans l'ensemble des tropes de l'imaginaire exotique, Harlequin se nourrit de Mayas, Aztèques, Incas, jungle amazonienne délivrant un exotique en carton pâte mais qui entraîne le lecteur qui veut bien s'y laisser prendre.

    Ann Cooper nous emmène avec La Longue route du bonheur chez les Indiens Takuma dont le territoire est menacé par la construction d'une route. On en apprend très peu sur les Améridiens et, évidemment, l'amour triomphe. A ceux qui décochent un vague sourire amusé, je renvoie au premier paragraphe de ce billet ;) (bon, j'avoue, je souris avec eux tout de même :-)  mais je persiste à croire que ce type de littérature dévalorisée mérite qu'on l'étudie car, si l'aspect littéraire peut être mis en question, c'est un phénomène social qui permet l'accès à et la pratique de la lecture).

    cooper la longue route du bonheur001.jpg

    Ann Cooper, La Longue route du bonheur (VO: Maclean's Woman),
    Collection Harlequin, n° 454, 1984

     

  • Ils sont partout!

    Une belle statue (inquiétante sans doute, mais précieuse surtout!) trouvée sur un emballage de Kidiboo (illustrateur non crédité).658a11b736ce67f59609d260bd4428f1.jpg