Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

azteca

  • [jeu video] Azteca

    azteca.jpg

     

    L'éditeur présente ainsi ce jeu:

    Levez le voile sur les grands mystères Aztèques en mettant à contribution votre esprit logique et votre sens de l’observation. Saurez-vous reconstituer les mots sacrés ?

    azteca 2.jpgDans Azteca, chaque pièce en touche 6 autres (exception faite de celles situées en coins ou bords de tableau). En bouger une, c’est en bouger 3 ensemble : fixée à deux autres pièces accolées, il suffit de cliquer sur l’ensemble pour le faire tourner dans le sens des aiguilles d’une montre. Voilà toute l’originalité de ce match game qui, bien que simple à comprendre, vous confrontera à bien des défis !
    Alignez les pièces par trois de même couleur ou plus pour les faire exploser, libérez celles surmontées de lettres pour reconstituer le mot mystère, tirez profit des bonus, et déjouez les pièges vous faisant obstacle : Azteca, c’est 150 niveaux diaboliques à résoudre avant que le temps qui vous est alloué ne s’écoule !

    Azteca fait partie de ces petits jeux videos auxquels on devient accroc ou qui énervent rapidement (il ne me semble pas y avoir de juste milieu). Le jeu utilise (un peu) l'imaginaire aztèque mais les aspects civilisationnels sont forcément très faibles.

    On peut télécharger une version démo de ce petit jeu d'arcade ou bien, si on est vraiment passionné, faire l'acquisition des 150 niveaux. Pour cela, votre moteur de recherche préféré sera votre ami!

     

    azteca 1.jpg
  • Gary Jennings, Azteca

    Un roman dont l'action se déroule au moment de la conquête du Mexique par les Espagnols, cela n'a rien d'original. Pourtant Gary Jennings nous offre ici une fresque (en plusieurs volumes) plutôt intéressante. Il s'agit d'une rencontre entre deux mondes racontée (à la demande de Charles Quint) par un vieil Aztèque. Toute la civilisation aztèque se trouve réunie là. L'Aztèque, Mixtli Nuage noir, a eu la bonne idée d'être commerçant et donc de sillonner la Méso-Amérique et d'être vieux, ce qui lui permet de racontre une soixantaine d'années d'histoire.

    Les aspects très avancés de la civilisation aztèque (calendrier, urbanisme,...) comme les plus sombres (les incontournables sacrifices humains) sont fort bien décrits mais aussi expliqués. L'érudition de l'auteur n'écrase pas le récit. Rien non plus n'est épargné au lecteur: pédophilie, sacrifices massifs, sexe,... mais c'est aussi une condition pour mieux connaître une civilisation si éloignée (et si proche) de la nôtre. Splendeur et barbarie d'un peuple.

    Un roman historique qui fait partie des incontournables pour les amateurs de récits de fiction mettant en scène des Précolombiens.

     Gary Jennings, Azteca, Le Livre de Poche