Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

buenos ayres

  • L'Amérique du Sud dans Le Petit Français illustré 1890

    petit écolier001.jpgComme je l'indiquais il y a quelques jours en signalant un entrefilet consacré à la grippe, j'ai dépouillé l'année 1890 de Le Petit Français illustré, journal des écoliers et des écolières, publié par Armand Colin & Cie. Destiné aux écoliers et écolières de la fin du XIXe siècle, le ton est férocement anti-allemand et aussi anti-britannique (l'Entente cordiale entre la France et le Royaume-Unine sera signée qu'en 1904, les historiens savent cela). Espérant glaner quelque mention de peuples précolombiens, j'ai été déçu: la récolte a été très maigre. Sur les 630 pages environ qui constituent la collection des numéros 45 à 96, je n'ai pu extraire qu'un représentant des habitants d'Amérique du Sud et encore ne s'agit-il que d'un nandou (dans une série d'articles qui court sur plusieurs numéros consacrée à l'autruche et aux autres grands oiseaux in numéro 89):

     

    petit français amérique du sud001.jpg

     

    Il y a bien cette courte question géographique dans la page Variétés du n° 91 (22 novembre 1890): Quel est le marin français qui a découvert le Brésil, et en quelle année?*

    Les mentions les plus longues de la partie sud du continent américain se trouvent dans le feuilleton Voyage du matelot Jean-Paul en Australie (anonyme: signé H. de V. ). Le jeune Jean-Paul, à peine revenu de la France d'Amérique (malheureusement l'épisode se trouve dans le tome I, année 1889 et je ne le possède pas, peut-être y-a-t'il mention des possessions françaises aux Antilles et en Amérique du Sud) s'embarque pour l'Australie. Pour cela, il doit doubler le Cap Horn. Après la traversée de l'Océan Atlantique, il arrive dans la baie de Rio de Janeiro, cabote le long de la côte argentine, fait relache à Buenos-Ayres et longe la Terre de Feu. Quelques gravures témoignent de ce périple.

    Une du numéro 62 (3 mai 1890):

     

    petit français amérique du sud002.jpg

    Détail de l'image, vue de Buenos-Ayres:

     

    petit français amérique du sud004.jpg

    La Terre de Feu, Ile du roi George:

     

    petit français amérique du sud003.jpg

    Pour finir un petit clin d'oeil à Grand-Sachem-la-brocante avec cette gravure illustrant le feuilleton Les Frères d'armes qui nous narre les exploits de deux Français participant à la guerre d'Indépendance des Etats-Unis contre la Grande Bretagne et dans lequel apparaissent quelques Indiens du Nord. Les fourbes Anglais (sujets de la perfide Albion) utilisent des Indiens (dont la tribu n'est pas mentionnée) pour s'emparer de nos deux héros pendant leur sommeil. En présence d'un capitaine anglais, M. d'Aubrac ne peut que protester:
    "- C'est un guet-apens, Monsieur! Vos alliés les Indiens doivent leurs succès à la trahison."


    Au final, le plus intéressant est une fantaisie intitulée Jadis chez Aujourd'hui qui n'a rien à voir avec les peuples précolombiens et dont je parlerai sur le forum de BDFI.

    petit français jadis chez aujourd'hui001.jpg

     


    * réponse dans le numéro 92: Le Brésil fut découvert suivant la tradition la plus répandue par un Dieppois, Paulmier de Gonneville, en janvier 1504.
    Cependant si l'on en croit une autre tradition qui semble appuyée d'assez bonnes preuves, le Brésil aurait été découvert dès 1488 par un autre Dieppois, Jean Cousin, qui aurait ainsi vu l'Amérique quatre avant Christophe Colomb.

     

    PS genre private joke et excuses tout ça tout ça: des liens, bordel, des liens car j'ai omis de signaler que mes essais de publication sur le Post.fr m'ont été inspiré par Nicolas J.