Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conquistadors

  • Claudine Roland & Didier Grosjean, Moi, Moctezuma

    Il y a quelques temps, j'ai chroniqué La Sorcière et le conquistador de Claudine Roland & Didier Grosjean. Aujourd'hui, je suis tombé sur une interview de l'illustrateur Jean-Michel Payet parlant notamment de Moi, Moctézuma des mêmes auteurs:

    ---------------------------------------------------

    Nourrissez-vous un intérêt particulier pour l'empire Aztèque ?

    JM.P : Illustrer la vie de Moctezuma (Moi, Moctezuma de Didier Grosjean et Claudine Roland- Casterman - 1990) m'avait vraiment passionné. J'avais lu à l'époque beaucoup d'ouvrages sur le sujet et on écrit avec ce qu'on possède comme traces. Moctezuma était une histoire formidable, je suis d'ailleurs étonné qu'il n'y ait jamais eu de films sur cette conquête. L'arrivée de Cortes à Mexico, une ville construite sur l'eau, aurait fait un film fabuleux !
    Moi, Moctezuma a été écrit par deux auteurs, Didier Grosjean et Claudine Roland, qui sont devenus des amis et dans Questions pour un crapaud, je leur glisse un petit clin d'œil : Jock parle des prénoms des professeurs (le professeur Sanchez s'appelle Moctezuma) et quand il apprend que la prof de maths s'appelle Claudine, il la trouve tout de suite plus sympathique.
    Je désirais également proposer un peu d'exotisme, faire allusion à une région et une époque de l'histoire du Mexique que les lecteurs ne connaissent pas vraiment. Qui est le dernier empereur Aztèque ? On parle beaucoup de Moctezuma, mais ensuite, il y a eu Cuauthémoc. Tous ces noms sont jolis à utiliser dans la littérature. De plus les Aztèques ont inventé un mot dont on se sert tous les jours, le mot "chocolat" : c'était tchocolatl. On ne peut pas leur en vouloir d'avoir inventé un mot comme cela !

    Sources: http://www.crdp.ac-creteil.fr/telemaque/auteurs/jean-michel-payet.htm/

    ---------------------------------------------------

    Ce qui est amusant lors de ces recherches ce sont les résultats parfois étonnants. Je me suis par exemple aperçu que Jean-Michel Payet utilisait la même plate-forme de blogging que moi (le blog de Jean-Michel Payet) ou qu'il n'était pas facile de trouver une image de Moi Moctezuma exploitable sur le net.

     

  • Francis Pisani, Huracan Coeur-du-Ciel

    Il y a quelques temps, j'avais indiqué l'existence de l'ouvrage de Francis Pisani intitulé Huracan Coeur-du-Ciel. Je ne l'ai toujours pas lu mais j'en suis (l'heureux?) propriétaire depuis cet après-midi.
    La présentation est ICI.

  • Claude Clément & Daniela Cytryn, Au Pays de la prison d'or

     

    Au pays de la prison d’or

    Présentation de l'éditeur:

    Au pays de la prison d'or
    «Toi, tu ne sais que prendre à la terre alors que moi, je l'enrichis !»

    Au temps des conquistadors, deux peuples mayas cohabitaient en paix au pied de deux puissants volcans. L'un cultivait les richesses de la terre, l'autre confectionnait des bijoux ornés de pierres précieuses et colorées. Un amour interdit et l'arrivée des Espagnols firent tout basculer.

    Cette légende maya est ancrée dans l'histoire du Guatemala. Elle évoque la conquête d'un empire et la naissance d'un pays. À l'arrivée des Espagnols, vers 1520, les dissensions entre les différentes ethnies mayas facilitèrent la colonisation. On raconte qu'au pied du volcan Tolimán, le Cerro de Oro - la Prison d'or -, renferme toujours d'inestimables trésors.

    Auteur de nombreux romans, contes, comptines et albums pour la jeunesse, Claude Clément anime également des ateliers d'écriture et dirige une compagnie de spectacles, «Auteurs en scène». Elle se déplace beaucoup dans les salons. Claude Clément vit dans l'Aveyron (12).

    L'illustrateur : De nationalité brésilienne, Daniela Cytryn vit en France depuis 7 ans. Étudiante à l'École des Beaux Arts a Salvador de Bahia, puis à l'ENSAD (Arts Déco de Paris), elle vient d'obtenir son diplôme. Le Pays de la prison d'or est son premier album publié. Daniela Cytryn vit à Paris .
     

  • Marie Chemorin, Tumac, fils du soleil

    Publié dans la collection Passé Composé en 1992 (encore un livre épuisé!), Tumac, fils du soleil est signé Marie Chemorin a qui l'on doit aussi un Moi, Moctezuma. Les illustrations sont de Jean-Michel Payet.

    Tumac, destiné à nourrir les dieux de son sang, réchappe du sacrifice huamin et est envoyé en Espagne. Il devient le voyant de la Cour. Roman pour la jeunesse se déroulant au moment de la Conquête espagnole, l'originalité réside ici dans une vision inversée: ce ne sont pas les Européens qui découvrent le Nouveau Monde mais des enfants aztèques qui découvrent un nouveau monde bien étrange à leurs yeux.

     

    559337032.jpg

    Marie Chemorin, Tumac, fils du soleil,
    Collection Passé Composé, n° 10, Editions Casterman, 1992.
    Illustrations de Jean-Michel Payet.

     

     

  • Claudine Roland & Didier Grosjean, La sorcière et le conquistador

    4e de couverture: 

    «histoires d’Histoire», ou quand l’histoire se met à vivre… au XVIe siècle.

    15 février 1519 : l’empereur aztèque Moctezuma apprend que des hommes blancs viennent d’aborder la côte mexicaine sur des « montagnes flottantes ».

    Le jeune Aztèque Tlacotzin est le témoin de la tragique et sanglante épopée qui mène l’Espagnol Cortès et sa petite troupe de soldats jusqu’à Technotitlan-Mexico, la capitale de l’empire. Une épopée rendue possible grâce à la trahison de sa propre sœur, la sorcière Malitzin.

    Déchiré entre son amour pour son peuple, et son attachement à sa grande sœur, il assiste au choc des deux cultures, à l’écroulement de toutes les certitudes. Il se rend alors compte qu’il est le seul à pouvoir empêcher la Fin du Monde, que le tout puissant Moctezuma attend avec résignation. Mais n’est-ce pas une trop lourde tâche pour un si jeune garçon ?

    Mon avis:
    Une nouvelle fois nous sommes face à ce moment intense qu'est la rencontre entre Aztèques et Espagnols. Un monde s'écroule, un autre naît.
    Notons une belle illustration de sacrifice humain page 159.
    Les deux auteurs ont signé dans la même collection Moi, Moctezuma en 1989.

    Claudine Roland, Didier Grosjean, La sorcière et le conquistador,
    coll. histoires d’Histoire, n° 13, éditions Hatier, 1991
    Illustrations de François Davot