Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fantastique

  • Jordan Weisman et Mel Odom, Prophétie tome 1, Le Maître du jeu

    On ne s'étonnera pas que la prédiction maya d'une fin du monde en décembre 2012 exacerbe l'imagination et alimente une déferlante de titres sur lesquels les éditeurs se sont jetés. Plusieurs ont déjà été présentés.
    Voici maintenant le premier tome d'une série destinée à la jeunesse, Prophétie, avec ce Maître du jeu dont voici la quatrième de couverture:

    La nuit de son treizième anniversaire, Nathan est tiré du sommeil par un étrange cliquetis. Guidé par le bruit, il se rend dans la chambre de son père et trouve, dans une vieille valise, une photo, un carnet et une boîte qui appartenaient sans doute à sa mère, décédée à sa naissance. La boîte contient un jeu maya très ancien. Nathan découvre bientôt qu'il s'agit d'un cadeau du dieu maya de la création. Remettant le sort de l'humanité en question, celui-ci propose au garçon un défi : Si Nathan parvient à le battre au Jeu, la fin du monde, prévue en décembre 2012, n'aura pas lieu. Un défi d'autant plus terrifiant que, pour espérer remporter la partie, il faudrait déjà que Nathan connaisse les règles du jeu... Un récit haletant, à mi-chemin entre livre d'avenure et roman policier, porté par un personnage principal attachant. Un vrai roman d'initiation.

    Prophétie T.1, Le Maître du Jeu par Weisman

    Jordan Weisman et Mel Odom, Prophétie tome 1, Le Maître du jeu,
    Bayard Jeunesse, 2011

  • Jean Ray, "Josuah Güllick, prêteur sur gages"

    ray les contes du whisky champs elysées.jpgJean Raymond Marie de Kremer (08/07/1887 - 17/09/1964) est plus connu sous le pseudonyme de Jean Ray. Il a aussi signé sous de nombreux autres pseudonymes: Abrosius, Acker, Newton Baralong, B. Bachelor, Alix R. Bantam, Leslie Bram-Westlock, Gérard Bryne, Philip Clayson Jr, Martin J. Cross, Alphonse Denouwe, Eustache Gill-Banks, Lizzie Hattle, Telka-G. Haigh, W. Morton Haigh, Larssen Hegel, Warton Hepburns, Benjamin Herscher, Fritz Ichauson, Sidney Irving, W. W. Kolman, Lower Ritchard, John S. Meril, Marius Motin, Matt O’Monroy, Beryl Orths, William Preston, Werner Price, John M. Ray, John R. Ray, King Ray, Harold D. Raynes, Walt Reeves, Axel Reiss, Baldwin Ross-Marden, Alice Sauton, John Sailor, Sedgemoor, Richard Sherman-Wheel, Harry V. Smiles, J. White Stewart, R. M. Temple, S. Tombs, Reginald Turner, J. Terrence Vannes, Gustave Vigoureux, Harry D. Whale, Philip Waters Jr, Ethel M. Wright, Albin D. Young... On dénombre pas moins de 9300 contes et nouvelles et 5000 reportages, chroniques, critiques et textes divers plus des recueils, des romans,...

    Maître de l'école fantastique belge, il aurait aussi été navigateur, trafiquant d'armes, aventurier, pirate, ... Une vie bien remplie en somme.

    Son texte "Joshua Güllick, prêteur sur gages" recueilli dans Les Contes du Whisky (son premier recueil édité en 1925) a une destinée particulière car c'est l'un des quatre textes de Jean Ray publiés dans la revue américaine Weird Tales (un pulp de l'époque classique, voir point bibliographique en fin de notice).

    ray les contes du whisky.jpgJoshua Güllick est un prêteur sur gages particulièrement avare et dur avec sa clientèle. Dans sa sombre et étroite boutique, le destin de ses clients n'est guère brillant. Il est régulièrement maudit par celles et ceux qui passent le seuil de son antre. Un jour, un homme revenu du Mexique, ruiné par un de ces nombreux changements de gouvernement dont l'Amérique latine est le théâtre, lui demande une faveur: permettre que sa soeur meurt avec au cou une chaînette et une petite croix, déposée contre un prêt, comme leur mère et leur grand-mère avant elle. Joshua Güllick est intraitable et demande deux livres et quatorze shillings. L'homme n'a pas cette somme mais l'un de ses doigts est orné d'une bague qui suscite la convoitise du prêteur sur gages. L'homme cède mais prévient Joshua Güllick que cette bague, qu'il a lui même reçue d'un Indien, si elle est mal acquise ... Le prêteur ne veut rien entendre - ni même écouter la voix de sa conscience qui tente de le retenir - et la bague d'origine aztèque se retrouve à son annulaire droit. Sa main se met alors à agir seule, vengeant tous les pauvres gens floués par Joshua Güllick en jetant au feu les billets à échéance, brûlant les livres de comptes. Sa main gauche essaie bien de couper la main ensorcelée mais en vain. A une heure tardive, alors que les créances ont toutes été consumées, la main droite rédige le testament de Joshua Güllick, délivrant tous ses débiteurs. Il se révolte, les deux mains luttent et la main gauche finie arrachée. Résigné, le prêteur sur gages laisse sa main restante saisir le colt qui monte lentement vers la tempe.

    WeirdTale- J.Flanders 04 35.jpgLa nouvelle a été adaptée en 1964, quelques mois avant la mort de l'auteur, en spectacle chorégraphique sous le titre La bague (création mondiale Création mondiale: 10 janvier 1964, Théâtre Royal de la Monnaie (Bruxelles), chorégraphie : Milko Sparemblek, musique : Serge Kaufmann, programme présenté par Jean Ray en personne).

    Notice bibliographique:

    "Joshua Güllick, prêteur sur gages" , in Les Contes du Whisky, Renaissance du livre, 1925.
    Plusieurs rééditions (j'ai utilisé l'édition Le Masque Fantastique de 1980, illustration n°2).

    Le texte a été traduit sous le titre "Aztec Ring" dans Weirds Tales d'avril 1935 (illustration n° 3).

    Pour en savoir plus:
    la critique de Jacques Van Herp publié dans Fiction n°150 ( mai 1966)
    un site très complet sur Jean Ray 

    Illustration n°1: Editions Atalante (Bruxelles), 1946

    Je remercie tout particulièrement Jean-Yves de m'avoir signalé "Aztec Ring" et de m'avoir guidé dans mes recherches pour retrouver le titre français.

  • Vampire diaries, loups garous et Aztèques

    Diverses séries produites pour la télévision utilise les mythologies précolombiennes. On se souvient d' X-files (Aux Frontières du Réel) par exemple dans laquelle les Mayas apparaissent plusieurs fois.

    Le 23 septembre a été diffusé aux Etats-Unis le troisième épisode de la deuxième saison de Vampire Diaries (Journal d'un Vampire, d'après les romans de LJ Smith) qui a pour titre "Bad Moon Rising".

    On y apprend par exemple que « Elena [un des personnages principaux de la série] finit par découvrir que les Lockwook sont certainement des loups garous, issus d’une ancienne malédiction Aztèque, que leur proies favorites sont les vampires, et que selon la légende une morsure de loup garou pouvait tuer un vampire. »

    Eh beh! (source: vampire-diaries.fr )

  • Freddy Martin & Thomas Mosdi, Les Fugitifs, Serpenters 1

    La série Serpenters compte deux épisodes. Le premier est paru en 2001 et le second en 2002. Les auteurs, Freddy Martin au dessin et Thomas Mosdi pour le scénario, développent un univers sombre qui doit à la civilisation aztèque et à l’univers lovecraftien.

    Dans le premier tome, Les Fugitifs, on découvre un monde est entièrement soumis à la civilisation aztèque. Rituels sanglants, peuples soumis, pourvoir écrasant, humanité réduite en esclavage, l’avenir n’est guère brillant.

    Lire la suite

  • Bilan 2009 des publications dans le domaine des littératures de l'imaginaire

    En 2009, plus de 1300 livres relevant des littératures de l'imaginaire ont été publiés.
    Milady a publié plus de 10% du total (et je n'en ai pas lu un seul)!

    Parmi ces 1300 et quelques, beaucoup de nouveautés car il n'y a eu "que" 180 rééditions.

    La Fantasy représente la plus grande part de la production de romans originaux (adultes et jeunesse) publiés en 2009: 285 pour la Fantasy, 219 pour le fantastique et 193 pour la science-fiction.

    On retrouvera le bilan complet sur BDFI.

    En fait ce genre de bilan est un peu décourageant car on se dit qu'il sera difficile de tout lire (même si on s'en tient à un seul genre).

    Il y a pourtant des solutions radicales pour résoudre le problème:

    bradbury farenheit 451.jpg

    Euh humour hein bien sûr!

  • Anthologie, Les Derniers jours d'Edgar Poe

    Les Editions Glyphe publient dans la collection Imaginaires une anthologie qui a pour titre Les Derniers jours d'Edgar Poe. Quand on lit le sommaire, on se dit que c'est du lourd! Je reproduis l'intégralité de leur annonce, vous pourrez ainsi commander directement l'ouvrage.

    Les derniers jours d'Edgar Poe
    Les derniers jours d'Edgar Poe

    Anthologiste : Richard Comballot
    NOUVELLES, 2009
    ISBN 978-2-35285-066-3
    386 pages
    Référence : Img.011
    Prix public : 21,00 euros

    Commande sur site (5 % de réduction + frais de port)
    23,92 €

    Des écrivains prestigieux et audacieux, qui bousculent les codes tout en rendant hommage au Maître du fantastique classique.

    ·         Jean-Pierre Andrevon, peintre, chanteur, chroniqueur à L'Écran fantastique. Ses livres de SF ou de fantastique, pour adultes ou pour enfants, sont des incontournables : Gandahar et Le Travail du furet ont été portés à l"écran. Grand Prix de l’Imaginaire pour La Fée et le Géomètre et pour Sukran, prix Julia Velanger pour Le Monde enfin, prix Masterton pour Le Village qui dort…) Chez Glyphe : Tous ces pas vers l’enfer, dont quelques textes viennent d’être repris en audio-livre (Quelques pas vers l’enfer, Livrior)

    ·         Jérôme Noirez (Féeries pour les Ténèbres, nominée aux prix Imaginale 2005, au prix Merlin 2006 et au Grand Prix de l’Imaginaire 2006 ; Leçons du monde fluctuant, prix Bob Morane 2008 ; Fleurs de dragons ; Le Chemin des ombres ; Le Diapason des mots et des misères…)

    ·         Catherine Dufour (prix Merlin pour Blanche-Neige et les lance-missiles, premier volume de son cycle de fantasy Quand les Dieux buvaient ; prix Rosny Aîné, prix du Lundi, prix Bob Morane et Grand Prix de l’Imaginaire pour Le Goût de l’Immortalité, Grand Prix de l’Imaginaire pour « L’Immaculée Conception »)

    ·         Xavier Mauméjean (prix Gérardmer / Fantastic’Arts pour Les Mémoires de l’homme-éléphant ; prix Bob Morane pour La Ligue des Héros : prix Rosny-Aîné pour La Vénus anatomique ; prix Aslan pour Lilliputia). Grand Prix de l'Imaginaire pour Bloodsilver (coécrit avec Johan  Heliot sous le pseudonyme de Wayne Barrow). Prix Rosny Aîné pour Lilliputia.

    ·         Claude Mamier, écrivain, traducteur et globe-trotter, est l’auteur de nombreuses nouvelles de fantasy dont plusieurs ont été réunies dans Récits des coins d’ombre. De son récent voyage autour du monde de 1000 jours et 1001 nuits, il a ramené de nombreux contes et nouvelles publiées dans Les Contes du Vagabond et, tout récemment chez Glyphe, Le Bar de Partout.

    ·         Jess Kaan, auteur de fantastique (Dérobade), de science-fiction (Réfractaire), et anthologiste (La Route) vient de publier son premier roman de fantasy pour la jeunesse, Investigations avec un Triton, dans le même univers et avec le même héros que « L’Affaire des elfes vérolés » qui lui avait valu le prix Merlin.

    ·         Daniel Walther a été deux fois lauréat du Grand Prix de la Science-Fiction Française : en 1976 pour son anthologie Les Soleils noirs d’Arcadie et en 1980 pour son roman L’Épouvante). Il a dirigé Le Club du Livre d’Anticipation (éd. OPTA)

    ·         Préface de Georges-Olivier Châteaureynaud (La Faculté des songes, prix Renaudot en 1982, Grand Prix de l’Imaginaire en 1988 (Le Combat d’Odiri), 1996 (Quiconque) et 2009 (L’Autre Rive)

     

     

    Sommaire complet :

     

    Préface de Georges-Olivier Châteaureynaud

    Jess Kaan : « Dégradé »

    Jacques Mucchielli : « « And the tattling of many tongues » »

    Daniel Walther : « Un verre d’amontillado »

    Fabienne Leloup : « Les valises d’avril contiennent Eurêka »

    Léo Henry : « Quand j’ai voulu ôter le masque, il collait à mon visage »

    Jean-Pierre Andrevon : « Sur les ailes du corbeau »

    Claude Mamier : « Les Dernières Braises qui s’éteignent »

    Tony Mark : « Les Amours de Ligeia et Morella »

    Pierre Stolze : « Le Dernier Tombeau d’Edgar Poe »

    Michel Lamart : « Extraordinaires révélations sur la mort de Poe »

    Xavier Mauméjean : « Les Écorchés du Boulevard »

    Christian Léourier : « Quelques notes à propos du décès d’Edgar Allan Poe, poète américain »

    Alain Dartevelle : « L’Ombre du doute »

    Timothée Rey : « Toasts »

    Yael Assia : « Maneki-Neko »

    Jérôme Noirez : « Great Balls of Darkness »

    Catherine Dufour : « Confession d’un mort »

    Jean-Pierre Vernay : « Les Étranges Passions de M. Edgar Allan Poe telles que racontées par M. Charles Baudelaire »

    Jacques Barbéri : « Opération Hippocampe »

    Christian Vilà : « Les Derniers Jours d’Edgar Poe »

    Illustration de couverture : Fabien Fernandez.

     


    Imprimer le BON DE COMMANDE



    Editions Glyphe
    85 avenue Ledru-Rollin. 75012 Paris
    Tél. 01 53 33 06 23
    Fax 01 53 33 06 24
    eric.martini@glyphe.com

     

  • Sondage L'Imaginaire et vous

    actusf.jpgCommuniqué:

    "Actusf organise un grand sondage autour de l’Imaginaire, le premier depuis longtemps pour découvrir qui se cache derrière les lecteurs de science fiction, de fantastique et de fantasy.

    Que lisez-vous ? Comment lisez-vous ? Quels sont vos auteurs favoris ?

    Ce sont quelques-unes des questions de ce petit sondage qui prend cinq minutes à remplir. L’occasion aussi de faire le point avec vous sur Actusf, alors que notre site fêtera en mars prochain ses 10 ans ! "

    Pour participer: cliquez ICI.