Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gustave aimard

  • Gustave Aimard, L'Araucan (illustration)

    Il y a peu, je participais à un petit débat sur la qualité de l'oeuvre de Gustave Aimard, qui me semble l'égal de Karl May, mais je me trompe peut-être (en fait non, les Teutons sont des vauriens comme tend à le prouver Woluka L'intrépide :) ).
    Cirroco, collègue de BDFI, de A Propos de Littérature Populaire, d'échanges (oui, oui j'y pense, c'est parti même d'ailleurs :) ),... me signale cette belle illustration dont on pourra goûter la redoutable authenticité (garantie véritable) quant aux costumes des personnages représentés. On remarquera sans mal qu'il s'agit évidemment de Mapuches (peuple occupant le centre du Chili et le versant opposé de la Cordillère des Andes en Argentine). Les Araucans (ainsi que l'on dénommait les Mapuches jusqu'aux années 1950) présentent la particularité de n'avoir été soumis ni par les Incas, ni par les Conquistadors. Ils ne furent défaits qu'en 1883 par les autorités chiliennes au cours d'une campagne connue sous le nom de "pacification de l'Araucanie". Des formes de résistance à l'autorité chilienne existe encore de nos jours, on peut lire à ce sujet l'article Opposition pacifique des Mapuches chiliens paru en février 2006 dans le Monde Diplomatique.

    Revenons-en à nos moutons pardon Araucans:

    aimard, l'araucan.jpg

    On hésite un peu entre Clovis (mais avec des plumes) et les Précolombiens (mais avec des jambières à l'antique)...

    Illustration "extraite du frontispice de L'Araucan de Gustave Aimard, éditions Alexandre Cadot, non daté mais qui serait de 1864 d'après la BNF. Elle semble signée F. Thénard.et Belin" (c) Cirroco pour la citation.