Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jane austen

  • Isabelle Ballester, Les Nombreux mondes de Jane Austen

    nombreux mondes jane auster.jpgL’Angleterre voit se lever le XIXe siècle. Son empire colonial s’étend au gré des batailles du bout du monde, des conflits où s’affrontent sans merci toutes les puissances européennes. Les Indes, les Caraïbes, l’Océanie, l’Afrique : toutes les terres sont bonnes à prendre. Et à exploiter. Puissance économique mais également puissance militaire, le Royaume-Uni lance sa redoutable Navy à l’assaut des forces napoléoniennes et les déciment au terme d’une guerre de vingt ans. Quitte à s’en trouver exsangue. Sur le sol de la mère patrie, l’heure est à la Régence. Les bonnes manières sont érigées au rang de philosophie de vie, la composition des classes sociales se métamorphose lentement, l’architecture et la mode engendrent les prémices du visage contemporain de l’Angleterre.

    Steventon voit se lever le XIXe siècle. Cette petite paroisse du Hampshire vient de donner le jour à son écrivain le plus célèbre : Jane Austen. Narratrice au talent épigrammatique, tante attentive, vieille fille, femme de lettres, couturière émérite : ses visages sont aussi divers que les mondes à l’intersection desquels elle danse avec grâce et engouement, et dont elle livrera des portraits à la fois caustiques et délicats.

    « Une maîtresse d’émotions beaucoup plus profondes que celles qui apparaissent à la surface. Elle nous stimule à remédier à ce qui est absent. » — Virginia Woolf

    Abondamment illustré par des documents d’époque, ce livre de référence présente la vie de Jane Austen et de sa famille, mais aussi la biographie croisée des principaux protagonistes de son œuvre — Elizabeth Bennet, Fitzwilliam Darcy, Anne Elliot, les sœurs Dashwood, la famille Bertram ou Emma Woodhouse : comme s’ils avaient existé, plus vrais que nature, ils sont les exemples de cette Régence virevoltante et mondaine. Avec une chronologie détaillée des politiques anglaise et française de la fin du XVIIIe s. jusqu’au milieu du XIXe s., des articles sur les classes sociales et l’étiquette, la Saison londonienne ou les villes à la mode, ainsi qu’un hommage de John Kessel aux univers de Jane Austen et de Frankenstein (prix Nebula 2009).

    L'ouvrage sortira le 23 octobre. On peut déjà le commander sur le site des Moutons Electriques