Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jennings

  • Gary Jennings, Rage aztèque

    jennings azteca 1.jpgGary Jennings eut beaucoup de succès avec Azteca. Deux autres complètent la trilogie: L'Automne aztèque se situe une vingtaine d'années plus tard puis Sang aztèque.
    Un autre roman de Gary Jennings a pour théâtre le Mexique: Rage Aztèque. Cette fois, la période est plus récente pourtant les Aztèques n'ont pas disparu. Il semble, du fait de la présence d'un co-auteur (Junius Podrug) que le livre ne soit pas totalement de la main de Gary Jennings. Etonnament, il n'y a pas de fiche sur le wikipedia français. On apprend sur le wiki anglo-saxon que Gary Jennings vécu 12 ans au Mexique. Décédé en 1999, l'auteur continue à publier après sa mort! C'est le cas pour Rage Aztèque (première publication en 2006) et pour sa suite Aztec Fire (publié en VO en 2008, ne semble aps encore disponible en français).
    D'aucuns se sont émus de la violence et des nombreuses scènes où le sexe est roi. Certes mais il n'en reste pas moins que les oeuvres de Gary Jennings sont agréables à lire même si elles n'évitent pas les clichés (ah la reconstruction de l'histoire par la fiction reste un éternel débat).

     

    La présentation de l'éditeur:

    "Dans le Mexique de 1808, théâtre d'un Empire aztèque foulé aux pieds par trois cents ans de présence espagnole, Don Juan de Zavala est un hidalgo séduisant et son adresse à l'épée n'a d'égale que son habileté équestre et sa passion pour les femmes.
    Pourtant, l'homme est un gredin dévoyé qui a tous les charmes du caballero. La capiteuse Isabella pourrait bien l'apprendre à ses dépens. Mais le destin peut être tragique et quand il est sur le point d'entrer en possession de l'héritage de son oncle, Don Juan se trouve accusé par le mourant d'être d'origine aztèque illégitime, et sa vie bascule. Alors que, pour des raisons obscures, on l'inculpe de son assassinat, un secret surgi du passé mystérieux de Zavala vient menacer la couronne d'Espagne.
    Don Juan comprend qu'il doit fuir. Sur la route de Veracruz, il rencontre Carlos, fripon aussi charmeur qu'érudit, et s'enfonce avec lui dans la jungle perdue des Mayas, infestée de serpents et de crocodiles. Après la mort tragique de son compagnon, Zavala, caché sous l'identité de son ami, gagne l'Espagne, décidé à élucider le sombre mystère qui le menace. Entre les guerres napoléoniennes, secouée et déchirée par les soubresauts féroces de la rébellion contre les soldats de l'Empire, cette Espagne-là est loin d'être paisible.
    Elle offre pourtant à Don Juan les plaisirs de la splendide Barcelone, et ce magnifique exutoire qu'est la résistance. Lorsqu'il revient au pays, Don Juan est déterminé à reconquérir son héritage. Mais les ruines de l'Empire aztèque grondent et se réveillent. Nous sommes en 1810. La révolte éclate, menée par un prêtre guerrier, le Padre Hidalgo. Don Juan de Zavala embrasse alors la cause révolutionnaire et unit sa destinée à celle des insurgés.
    Galvanisé par le courage et l'insolence de Marina, une jeune Aztèque aux courbes affolantes, il va plonger, avec cette Rage aztèque qui est au fond le vrai sens de sa vie, dans le soulèvement qui aboutit à l'indépendance du Mexique en 1821. Roman de l'impitoyable revanche d'un Empire outragé, celui des Aztèques, sur la morgue décadente de l'Espagne moribonde du Grand Siècle, cet ouvrage remuant, violent, féroce et éminemment érotique des derniers temps de la Nouvelle-Espagne et du monde aztèque, est l'ultime volet d'une saga célébrée et traduite dans le monde entier."

    jennings rage azteque.gif

    Gary Jennings, Rage aztèque,
    Collection Nuage Rouge, Editions du Rocher, 2007