Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le masque

  • Kathleen Moore Knight, Sinistre écho

    Il n'est parfois pas évidemment de déceler une inspiration précolombienne avec des titres comme Sinistre écho par exemple.
    Ce roman de Kathleen Moore Knight publié en 1956 en France dans la collection Le Masque nous intéresse pourtant. Il ne s'agit pas d'un polar historique comme ceux qui existent dans la collection Grands Détectives (éditions 10/18), pourtant, si l'on en croit Amazon, le sous-titre de la version orginale (1949) est éloquent:  Dying echo: Adventure and death in the ancient Maya cities of Yucatan.

    Jérôme Serme, qui tient la librairie Le Rayon Populaire , m'a signalé ce titre avec ce petit résumé: Roman policier se déroulant dans les milieux archéologiques et d'artefacts à collectionner, près de Chichen Itza, "ville morte des Mayas".

    La couverture de l'ouvrage n'a strictement aucun intérêt, tous les couvertures du Masque se ressemblant, mais je vous la mets quand même:

     

    knight sinistre écho.jpg

     

    Kathleen Moore Knight, Sinistre écho
    (VO:
    Dying echo, 1949)
    ,
    Le Masque, n°533, 1956

  • Robert Mac Leod, La Vengeance des Aztèques

    Le livre La Vengeance des Aztèques de Robert Mac Leod met en scène Cal Harper, narrateur et voleur de chevaux (même s'il se défend de cette seconde attribution, qui, pour ne pas être dénoncé, est contraint de suivre Frank Baldwin et Ada. Frank Baldwin se présente:
    " - Je suis assistant du conservateur d'un musée de Chicago. Je dirige une expédition dans l'état de Nayarit. La plupart des archéologues et anthropologues acceptent l'idée reçue que la domination aztèque n'est jamais allée plus avant à l'ouest. Moi je prouverai le contraire."
    Cal Harper a cette réponse typique d'un cow boy:
    "- Et après? Tout cela s'est passé il y a des milliers d'années, non?" (p. 13)

    La 4e de couverture:

    Cal Harper était un cow boy, un dresseur de chevaux et... un voleur ! Mais il venait de trouver son maître en la ;personne de la séduisante Ada Baldwin. Elle était bien décidée à s'emparer à tout prix du trésor des Huichols, et ne reculerait devant aucun crime pour arriver à ses fins,
    Cal sera son guide à travers la mystérieuse jungle de Mazatlan au cours d'un voyage plein d'aventures durant lequel il devra se mesurer aux animaux sauvages, aux guérilleros de Zapata, aux indiens Huichols assoiffés de sang et,surtout , au plus dangereux des adversaires : une femme belle, perfide et prête à tout.
    Mais, les dieux veillent…

    Mon exemplaire présente une originalité  (sans doute partagée par beaucoup d'autres d'ailleurs): si sur la couverture le mot "Aztèques" est correctement orthographié, il n'en va pas de même sur le dos où l'on peut lire: "Astèques".

    mac leod la vengeance des aztèques.jpg

    Robert mac Leod, La Vengeance des Aztèques,
    Le Masque Western, n° 187, 
    Librairie des Champs Elysées, 1976