Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mon roman d'aventures

  • Mon Roman d'Aventures, éditions Ferenczi

    Une petite collection (462 numéros tout de même) que j'apprécie (et pas seulement parce que plusieurs numéros mettent en scène des peuples précolombiens ;) Mon Roman d'aventures éditée par Ferenczi fait l'objet d'une recension des fascicules relevant des littératures de l'imaginaire sur le site BDFI. On peut consulter cet indispensable outil pour tous les amateurs de science-fiction ancienne en cliquant ICI.

    On peut trouver des fascicules de cette collection sur le site Delcampe:

     

  • Michel Darry, La Malédiction des Andes

    Si la couverture montre un bel exemple de courage indien (et l'on apprend dans le fascicule que la méthode présente l'avantage d'être économe en balles de revolver), le moment le plus intense est sans nul doute la découverte dans une vallée perdue de la Cordillère des Andes d'une cité inca cachée.

    1493690046.jpg

    Michel Darry, La Malédiction des Andes,
    Mon Roman d'aventures, n° 168,
    Editions Ferenczi, 1951

  • Florent Manuel, Les Mystérieux stylets

    Joyeux mélange de policier et d’aventures que l’histoire de ce petit fascicule publié par Ferenczi se déroule au Brésil. On y trouve un Indien nommé Hascatemoz (le malheureux est victime d’un mystérieux stylet dès les premières pages).

    C’est à peu près tout pour ce qui nous intéresse. Etrange mystère de chambre close en vérité : la porte de la chambre semble inaccessible et « la fenêtre était grande ouverte, mais les volets métalliques étaient se trouvaient hermétiquement clos » (p. 5). Pourtant, à la fin du fascicule, on apprend de la bouche du docteur Morieta, chef d’un groupe de bandits voulant mettre la main sur des caisses de diamants, que « le stylets étaient projetés de loin par des sarbacanes perfectionnées. Mes hommes étaient cachés à plus de cinquante mètres de distance !... » (p. 32).

     

    Florent Manuel, Les Mystérieux stylets,
    Mon Roman d’aventures n°103, Editions J. Ferenczi & fils, 1949

  • Max-André Dazergues, L’Enfer vert

    Un des nombreux fascicules publiés par Ferenczi dans l'une des ses collections de romans d'aventures. 

    Trois jeunes gens sont victimes d'un accident d'avion au dessus de l'Amazonie. Pietro Suarez saute en parachute. Maxence Daltony et Dolorès Mango « atterissent » au sommet des arbres. Ils doivent combattre tous les dangers de la jungle (fourmis rouges, anaconda, crocodiles,...). Ils rencontrent Domingo Curtill, journaliste perdu dans l'Amazonie, qu’une attaque d’abeilles friandes des cheveux humains a rendu chauve, et qui recueilli Pietro Suarez blessé. Tous sortiront indemnes de l'aventure.

    Les guides indiens de Domingo Curtill sont cités mais ils sont déjà morts. Il est aussi fait mention, à plusieurs reprises, d’une tribu amazonienne, les Adorateurs du jaguar.

    - Et ces Indiens sont cruels ? [s’enquiert Dolorès]
    - Pas tous [répond Maxence]. Arriérés plutôt. Une peuplade curieuse que j’ai rencontrée est celle des Adorateurs du Jaguar… J’étais même parvenu à saisir leur dialogue.
    - Les Adorateurs du Jaguar ?... -
    Oui. Le jaguar noir, plus sanguinaire que l’autre est vénéré par certaines tribus, qui le considèrent comme un des génies de la forêt. Il faut se garder de les contrarier sur ce point… (p. 12).

    Pourtant il faut se rendre à l’évidence : « les Adorateurs du Jaguar sont bien loin de nous, à plus de trois cents kilomètres [dit Domingo Curtill]. Ils hantent les marais et, surtout, les bras de fleuves qui serpentent sous le couvert de la forêt vierge et où nage le jaguar noir. D’ailleurs les Adorateurs du Jaguar ne sont pas à craindre. Nous ne les verrons jamais. » (p. 24). Du reste, le lecteur non plus.  

     

    Max-André Dazergues, L’Enfer vert,
    Mon Roman d’aventures, n° 317, Editions Ferenczi, 1954

  • Albert Bonneau, Le Fléau de la Pampa

    "Le sauvage corps-à-corps se poursuivait avec acharnement sans croissant, quand, par malheur, en voulant se dégager de l’étreinte de son adversaire qu’il sentait faiblir, le danois glissa le long de la pente… Un hurlement de terreur lui échappa, le roc se désagrégeait sous lui, il roula le long de la déclivité abrupte et déchiquetée, puis il s’en fut s’écraser, tout pantelant et tout sanglant contre les rochers qui se dressaient au fond du ravin… " 

    Quand on lit ces lignes dans un fascicule publié par Ferenczi et intitulé Le Fléau de la Pampa, on se prend à rêver d’une uchronie dans laquelle des Vikings seraient en plein combat contre des Guaranis, des Araucauns ou des Patagons. Pas du tout, le Fléau de la Pampa est un puma géant, le danois le fidèle (et malheureux) compagnon du chasseur Adilecio (qui sera sauvé par Maria) et ce n’est qu’un récit de chasse qui se conclut par un mariage…

     

    Albert Bonneau, Le Fléau de la Pampa,
    Mon roman d’aventures, n° 211,
    Editions Ferenczi, 1952.

  • Mon Roman d'aventures

    Les éditions Ferenczi publièrent de nombreuses collections de fascicules ressortissant de différents domaines (sentimental, policier, aventure,...). Parmi ces collections, se détachent, pour ce qui nous concerne, Mon Roman d'aventures qui connut pas moins de 427 numéros (série hebdomadaire, je vous laisse faire le calcul :-) ).

    Certains de ces fascicules mettent en scène les grandes civilisations d'Amérique du Sud. Parfois la documentation est comment dire... défaillante. Rites aztéco-mayo-incaïques joyeusement mêlés, scènes délirantes de découvertes tout aussi délirantes, pseudo-pouvoirs,... Tout y est... pour le plus grand plaisir du lecteur.

    Un exemple (d'autres viendront fatalement, je suis très attaché à ces séries d'aventures publiées par Ferenczi et je les collectionne):

    f637189580bfae1d1d939ae882966f59.jpg

    Max-André Dazergues, Le Solarium de la mort, Mon Roman d'aventures n°388, éditions Ferenczi, Illustration R. Houy (enfin à ce qu'il paraît car ce n'est pas signé). Un petit résumé de cette aventure extraordinaire: Au Pérou, les descendants et gardiens des temples incas se vengent de deux hommes blancs qui ont tué l'un d'eux. Rites survivants, cultes cachés et transmission des secrets des derniers Incas sont donc au menu.

     

    NB: Le forum www.bdfi.net est toujours d'un intérêt supérieur pour tous les amateurs de SF!

     

    2f69ee91a797db42c52e0ff2acfc838b.jpg