Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ohl

  • Paul Ohl, Soleil noir

    Je ne connais pas ce livre publié au Canada mais je suis preneur de toute information.

    La présentation de l'éditeur:
    Il y a 500 ans, l’arrivée des Européens dans le Nouveau Monde fut l’occasion d’un génocide qui se poursuit toujours. Soleil noir : Le Roman de la Conquête raconte la tragédie d’un pays, le Pérou, qui est aussi celle d’un continent, l’Amérique. L’écrivain Paul Ohl retrace la découverte et la destruction de l’Empire inca par les Espagnols, Francisco Pizarro en tête, 10 ans après celles des Aztèques par Cortés au Mexique. Mais plus qu’un roman historique, voici une fresque sur le Pérou d’aujourd’hui, qui survit à peine à son terrible héritage.

    Vadim Herzog, le héros, est un aventurier moderne, grand voyageur et trafiquant au service du plus offrant. À la demande d’un mystérieux collectionneur, il entreprend un périple en Espagne, puis au Pérou et en Bolivie. Ce milliardaire douteux le presse de retrouver le masque mortuaire en or du dernier empereur inca, Atahualpa. Herzog reviendra transformé par la découverte d’un peuple et de ses souffrances. “Témoin d’une sauvagerie que sa raison refusait d’admettre, il fut néanmoins touché par la simplicité de ce peuple qui semblait sortir, chaque fois un peu plus, des entrailles de la montagne et qui payait son tribut en arrosant la terre de son sang. En même temps, il ressentit une autre curieuse sensation : celle de la purification. Était-ce la vertu de l’altitude ? Il commençait à croire que le premier dieu n’était pas l’Inca, ni la coca, ni l’or, l’argent ou l’étain ; c’était l’air absolument pur des Andes.”

    Richement documenté, Soleil noir est une œuvre dense, rythmée, où les pilleurs de tombes dament le pion aux archéologues, où la religion des Indiens côtoie le terrorisme révolutionnaire du Sentier Lumineux, dans des paysages de montagnes, de vallées, de cités surpeuplées et de forteresses de pierre d’une force inouïe. Il s’ajoute aux précédents best-sellers de Paul Ohl, Katana : Le roman du Japon et Drakkar : Le roman des Vikings. Aussi associé au monde sportif québécois, l’auteur s’est engagé, par ses essais, dans la défense des droits des athlètes. --Raymond Bertin

     

    Je n'ai que deux tout petits scans récupérés sur Internet:

    ohl soleil noir.jpg
    ohl soleil noir poche.jpg

     

    Paul Ohl, Soleil noir - le roman de la conquête,
    Montréal : Éditions Québec/Amérique,
    Collection 2 continents. Série Best-sellers, 1991