Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

populaire

  • Jean Ray, On a tué Mr Parkinson

    Il y a quelques temps, je parlais de Jean Ray, auteur fantastique (dans tous les sens du terme) et "auteur" de nombreux épisodes d'Harry Dickson.
    J'ajoute à la liste des épisodes dans lesquels il est question de peuples précolombiens: On a tué Mr Parkinson. J'y reviendrai... (à suivre, comme dans tout bon roman populaire qui se respecte ^___^ )

    917338130.jpg

    Jean Ray, On a tué Mr Parkinson (Harry Dickson, n°175), Plusieurs rééditions

  • Roger Salardenne, Jack le petit sans famille

    Sous un titre mélodramatique à souhait, Roger Salardenne nous conte les fabuleuses aventures de Jack, le petit sans famille.
    Le 11e fascicule de cette série semble se dérouler en Amazonie au Brésil. Comme souvent, rien en ressemble plus à un Peau Rouge du Sud qu'un Peau Rouge du Nord! On y trouve notamment des indiens Coyakuèques et Tchihuicans. Une rapide recherche sur la toile ne m'a pas permis d'identifier ces deux tribus.
    Merci à Arzam, contributeur du forum A Propos de Littérature Populaire.

    1957704600.jpg

    Roger Salardenne, Jack le petit sans famille, n°11,
    Editions ? , 1953/1954.

     

  • Jacqueline Varenne, L'Homme des Andes

    Fascicule édité par la S.E.B.F. en 1945, L'Homme des Andes met en scène Christoph le fils du "dernier descendant des grands Incas, ces empereurs que quelques aventuriers venus d'Espagne ont pu chasser grâce à leurs armes à feu" (p. 7). Une civilisation cachée est mentionnée: "Ils s'étaient réfugiés avec ce qui restait de leurs trésors dans les Andes, dans une citadelle perdue dans les monts. Le secret fut bien gardé. Jamais l'étranger ne les trouva, malgré ses recherches. Il voulait l'or... C'est là, au pied d'un pic rocheux, au bord d'un lac glacial, que mes ancêtres ont vécu, misérable au milieu de leurs trésors, attendant le moment où ils pourraient reprendre leur pays, s'abêtissant dans leur désespoir, vivant dans des conditions déplorables, disparaissant peu à peu." (p. 7)

    ad69f9784bdc95b910cf7ce468290fd4.jpg