Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

roman policier

  • Chez TAKA, Mercredi c'est lecture (précolombienne)

    TAKA, qui tient le blog Le Chaudron de Taka, a remporté le concours

    puma qui sommeille.jpg

     Puma qui sommeille en juin dernier.

    Elle a publié aujourd'hui sa chronique du livre de Joachim Sebastiano Valdez et rendu un avis très positif. C'est à lire ICI !

  • Kathleen Moore Knight, Sinistre écho

    Il n'est parfois pas évidemment de déceler une inspiration précolombienne avec des titres comme Sinistre écho par exemple.
    Ce roman de Kathleen Moore Knight publié en 1956 en France dans la collection Le Masque nous intéresse pourtant. Il ne s'agit pas d'un polar historique comme ceux qui existent dans la collection Grands Détectives (éditions 10/18), pourtant, si l'on en croit Amazon, le sous-titre de la version orginale (1949) est éloquent:  Dying echo: Adventure and death in the ancient Maya cities of Yucatan.

    Jérôme Serme, qui tient la librairie Le Rayon Populaire , m'a signalé ce titre avec ce petit résumé: Roman policier se déroulant dans les milieux archéologiques et d'artefacts à collectionner, près de Chichen Itza, "ville morte des Mayas".

    La couverture de l'ouvrage n'a strictement aucun intérêt, tous les couvertures du Masque se ressemblant, mais je vous la mets quand même:

     

    knight sinistre écho.jpg

     

    Kathleen Moore Knight, Sinistre écho
    (VO:
    Dying echo, 1949)
    ,
    Le Masque, n°533, 1956

  • Michael Cordy, La Source

    L'idée de source est souvent présente dans les fictions qui mettent en scène des peuples précolombiens. On se souvient peut-être de la source de jouvence de Laurent Breton dans la nouvelle Coke.

    La présentation de l'éditeur:

    Au coeur des secrets du manuscrit Voynich, un formidable récit ésotérique, des ombres du Vatican aux temples perdus de l'Empire inca.
    1912 Wilfrid Voynich fait l'acquisition dans un collège jésuite d'un mystérieux ouvrage, au texte codé et aux illustrations singulières. Depuis lors, nombre de cryptologues et d'experts ont tenté de percer le désormais célèbre code Voynich et d'en découvrir l'auteur.
    2008 Vatican. Le père Torino, un haut dignitaire jésuite, trouve dans les archives de l'Inquisition les actes d'un obscur procès en hérésie de 1560, celui d'un prêtre ayant accompagné les conquistadors espagnols dans leur conquête de l'Empire inca. Peu de temps avant son exécution, ses geôliers avaient fait une étrange découverte dans sa cellule, un manuscrit écrit dans une langue cryptée, relatant sa découverte en Amérique du Sud d'un incroyable secret menaçant les fondements même de l'Église. Le manuscrit Voynich ?
    C'est sur les traces de ce secret, dissimulé en Amazonie dans des vestiges de l'ancienne civilisation inca, que vont se lancer au péril de leur vie le père Torino et Pete Ross, le mari d'une universitaire ayant peut-être percé les secrets du code Voynich.
    Avec ce thriller passionnant, Michael Cordy conjugue à merveille roman d'aventures, ésotérisme, histoire des civilisations disparues et nous offre l'analyse captivante d'une des plus grandes énigmes de notre temps, celle du manuscrit Voynich.

    cordy la source.jpg


    Michael Cordy, La Source (Traduit par Diniz Galhos),
    Collection Ailleurs, Editions Le Cherche Midi, 2009

  • Clara Miccinelli & Carlo Animato, Nerofumo

    Une petite recherche sur Google m'a permis de découvrir un titre que je ne connaissais pas encore: Nerofumo de Clara Miccinelli & Carlo Animato. Le livre est da'bord paru en Italie avant d'être traduit en France et édité aux éditions Métailié en 2007.

    Correction: Vous avez lu hier:

    A lire la 4e de couverture, on sent une certaine influence Da-vinci-codienne.

    [EDIT: Carlo Animato me signale dans un commentaire que le livre a été écrit en 2003 - la même année que le da Vinci Code. Il semble donc que ce soit l'éditeur qui ait mis en avant cette impression. Evidemment c'est vendeur mais cela peut aussi être trompeur. Je m'y suis laissé prendre. pas de clonage du Da Vinci Code donc, comme ce fut le cas pour de nombreux ouvrages publiés. Ca me donne encore un peu plus envie de le lire!]

    Les avis lu ici ou là me donne certes l'envie de le lire mais sans doute un peu plus tard. Disons qu'il reste pour l'instant sur dans ma PAA (il y a la PAL: pile à lire, la PAE, pile à écrire et la PAA, pile à acheter, expression pour laquelle je dépose un Copyright ;) ).

    4e de couverture:
    En 1618 à Màlaga, l'inquisiteur Juan de Mariana rencontre un étrange Péruvien assis sur la tombe de Blas Valera, le jésuite métis poursuivi par la vindicte de l'inflexible Aquaviva, général de la Compagnie de Jésus. Au même moment à Rome le successeur d'Aquaviva reçoit "une lettre de l'enfer" écrite par Valera, mort depuis vingt ans... Tout document relatif à Valera a disparu des archives de la Compagnie de Jésus. L'inquisiteur et son étrange compagnon vont chercher à connaître la vérité. Quels secrets détenait Valera ? Ils se trouvent confrontés à un double mystère : celui de la disparition organisée des écrits et témoignages de Valera, et celui de sa lutte pour faire connaître la vérité de la Légende Noire de la conquête de l'Empire des Incas dont il a été victime en tant que métis. Roman policier historique, ce texte est en réalité un "docufiction" né de la découverte par Clara Miccinelli en 1998, au hasard d'un héritage familial, d'une série de documents inédits sur la conquête du Pérou.

     

    miccinelli nerofumo.jpg

    Clara Miccinelli & Carlo Animato, Nerofumo,
    Editions Métailié, 2007.

  • Donald Westlake, Aztèques dansants

    Un ouvrage un peu limite pour ce blog mais il y est question d'Aztèque, plus précisément d'une statuette aztèque. Une fois encore les trésors des Précolombiens suscitent la convoitise.

    La 4e de couverture:
    Jerry Manelli est un escroc. Spécialiste de l'arnaque, de la combine et de l'entourloupe. Et voilà que Jerry Manelli court aux quatre coins de New York et de sa banlieue, sur la piste d'un prêtre. Un prêtre d'un genre très particulier. Un prêtre vieux de mille ans, qui mesure soixante centimètres, laid et difforme, un prêtre aztèque dansant. Il est en or massif, ses yeux sont deux émeraudes, et il vaut un million de dollars.

     

    westalke azteques dansants.jpg

    Donald Westlake, Aztèques dansants, Rivage noir, 1997

  • Mondes Noirs, librairie spécialisée en Mauvais Genres

    La Librairie Ancienne Mondes Noirs vient de publier son premier catalogue. Au menu des 150 pages, plus de 2.600 références dans les genres policier, espionnage et aventure. Un second catalogue orienté science-fiction, fantastique et roman populaire est prévu pour le second trimestre 2009.
    On peut télécharger le catalogue ICI.Le fichier pèse 660 Mo, le temps de téléchargement peut-être long (environ 10-15 mn en haut débit). On peut aussi le demander directement au libraire à cette adresse pour un envoi en pdf.

    mondes noirs.jpg

     

  • Antony Madoré, Henry Bighead et le secret des Incas

    Il y a quelques temps, je disais qu'il me fallait explorer les catalogues des maisons de micro édition. J'ai déjà évoqué EdiLivre avec Stephan Lewis. Une nouveauté publié au début du mois d'avril 2009 par EdiLivre retient mon attention.


    Antony Madoré avec  son ouvrage Henry Bighead et le secret des Incas nous emmène dans une mystérieuse enquête .

    Présentation de l'éditeur:
    Un professeur d'archéologie précolombienne est assassiné, laissant derrière lui une étrange énigme écrite sur un parchemin. Son meilleur élève, Henry Bighead, aventurier-né, va être dans un premier temps accusé du meurtre de son professeur. Il va tout de même tenter, avec un groupe d’amis, de percer le secret de cet assassinat douteux. Le fameux parchemin les mènera au Pérou où ils affronteront de nombreux dangers pour résoudre l’enquête. Parviendront-ils à leurs fins ?

    L'auteur:
    Antony Madoré est responsable d'un circuit automobile et écrivain à ses heures perdues. Il est originaire de la côte de Nuits en Bourgogne et père de 3 enfants. Passionné d'histoire et plus particulièrement d'archéologie précolombienne, ce roman a été écrit à la fin de ses études et retravaillé récemment dans le but d'être publié.

     

    madoré henri bighead.jpg

     

    Antony Madoré, Henry Bighead et le secret des Incas, EdiLivre, 2009