Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sacrifice humain

  • Découverte d'un important centre de sacrifices humains pré-inca

    La découverte d'un centre sacrificiel pré-inca a été annoncée aujourd'hui. Il remonterait à 900 ou 1000 de notre ère. De nombreux sites ont relayés l'information, vous pouvez par exemple consulter le site de France 24.

     

    Merci à Monsieur Poireau pour l'info ;)

     

  • Du sacrifice humain et de son traitement dans la fiction

    sacrifice.jpgLe mois dernier L'Hérétique m'a interpellé sur la question du sacrifice humain de masse pratiqué par les Aztèques et de son rapport avec la psychopathologie. J'ai mis un temps certain à répondre car je ne me pose ni comme historien (encore que...), ni comme psycho- quoique ce soit. J'ai donc pris le temps de réfléchir à la question. En est sorti un long commentaire que j'ai déposé sur son blog. Mais, finalement, il me semble que cela peut intéresser aussi les lecteurs des Peuples du Soleil, je me permets donc de le reproduire ci-après...

    Lire la suite

  • Paul Spike, Les Aztèques sont toujours là...

    Une petite histoire de rites survivants dans la Série Noire!
    On continue à arracher des coeurs pour le plus grand plaisir (pervers) du lecteur!

    La 4e de couverture:

    "Une ville en plein désert, à la frontière du Mexique, que se disputent les spéculateurs, que hantent les ombres des anciens Aztèques, et où l'on tue. Pour des raisons apparemment politiques. Tandis qu'un jeune pasteur, déboussolé parce que sa femme l'a quitté, essaie de s'expliquer pourquoi la ville devient folle."

    spike les azteques sont toujours là....jpg

    Et Joe Staline écrivit dans Métal Hurlant n° 92 (octobre 1983):
    "Les aztèques sont toujours là est encore plus ahurissant: ça se passe à la frontière du Mexique du côté Amérique, la femme du prêtre est partie et elle reviendra, inquiétant et ravissant son mari par ses performances sexuelles bizarres. Il fait chaud. On arrache les coeurs comme il y a 3000 ans, en l'honneur du roi Quetzacoatl, le père O'Neal se soûle, visite les bordels pour chercher les pêcheurs et prend l'autoroute dans le mauvais sens. C'est comme Sanglantes confidences en mieux. Il n'y a pas assez d'eau pour la ville mais il y a un fou qui veut construire quand même bâtir des immeubles en plein désert pour pouvoir construire en-dessous une ville souterraine avec un ciel peint. Ce n'est pas Hammet l'ennuyeux mais la réincarnation de Philip K. Dick.

     

    Paul Spike, Les Aztèques sont toujours là..., Série Noire, n° 1890.

  • André Fougère, Les Dieux de la Cordillère

    J'ai déjà parlé de la novella d'André Fougère intitulée Les Dieux de la Cordillère. Voici la poignante image de la couverture de la réédition dans le périodique Lisez-moi Aventures édité par Tallandier. Rassurez-vous, le héros, qui est en bien mauvaise posture, sera sauvé du sacrifice auquel il semble condamné.

    0ab1c8f9556727d06bad52d32c35f02b.jpg

    André Fougère, Les Dieux de la Cordillère,
    Lisez-moi Aventures, n° 55,
    Tallandier, Décembre 1950.