Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

stéréotype

  • Des coiffes indiennes et de leur représentation

    Depuis deux jours, j'explique sur ce blog mon intérêt pour l'image de l'autre. Quelques images valant mieux que des mots innombrables, voici la mise en évidence d'une belle pérennité d'un motif présenté comme indien dans de nombreuses oeuvres: la coiffe de plumes (désolé Homer mais la coiffe de plumes est un peu stéréotypée tout comme le pagne ;-)) . Voici donc un série d'images avec leur légende:

    1/Cartouche de la carte de l'Amérique méridionale par Guillaume Delisle, 1700.

    la france et la conquete de l'amerique001.jpg

    2/ Allégorie L'Amérique, école française, vers 1840

    la france et la conquete de l'amerique003.jpg

    3/ Pendule dite "à l'Indienne" par Armingaud, l'aîné, vers 1800

    la france et la conquete de l'amerique004.jpg

    En examinant ces trois images, on est frappé par la remarquable permanence d'une même représentation de la coiffe indienne (à 140 ans de distance entre la plus ancienne et la plus récente): n'est-ce pas un bel exemple de stéréotype culturel (et vestimentaire ou ornemental)?
    On pourrait prendre d'autres exemples comme le pagne ou le sacrifice humain souvent représentés avec des protagonistes qui ont presque toujours les mêmes postures.