Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tupac amaru

  • Gérard Herzhaft, Tupac Amaru. La révolte des Incas

    Gérard Herzhaft a écrit plusieurs livres pour la jeunesse avec des cadres et personnages qui retiennent toute notre attention. J'ai déjà cité Le Dernier chant de l’Inca, en voici un second: Tupac Amaru. La révolte des Incas.

    Le site de référence sur la littérature jeunesse, Ricochet, en dit ceci:
    Comme dans Le dernier chant de l'Inca, paru en 1999, un roman historique à partir de 10 ans qui nous plonge dans l'univers mystérieux des Incas, évoquant la révolte contre le pouvoir espagnol. Fabrice d'Epernoy s'embarque en 1780 pour le Pérou, afin d'y retrouvé sa fiancée. Bien bientôt, indigné par les injustices que subissent les indiens, son destin bascule. Fabrice décide alors de les aider à préparer le retour du dernier empereur Inca, Tupac Amaru. Ce récit devient vite un roman d'actions et d'aventures, où magie et mystère sont au rendez-vous.

    9422ebf816324f2c11ef07607fc72da2.jpg

    Gérard Herzhaft, Tupac Amaru. La révolte des Incas,
    Castor Poche, Editions Père Castor Flammarion, 2002

  • Frédéric Valade, L'Araignée verte

    Un bon roman d'aventures,  publié par Tallandier dans sa mythique collection bleue, qui conduit nos héros là où ils n'auraient jamais dû aller!

    - Senor Merville, dit Juan Estebana, ce qui est enseigné par l'Apachecta de la Pierre-Ecrite, c'est le moyen de parvenir jusqu'ici... Le lieu où vous êtes est sacré... Avant que vous y fussiez introduit, il ne s'était ouvert que pour les descendants des Quichuas vaincus... Dans les entrailles de la terre, sous la protection de la forêt sainte et de la montagne divine, c'est en ce liue que fut creusé, dans les siècles de jadis, le Temple souterrain de l'Araignée Verte! (p. 205)

    e0b7d62bbc5a0180b3ed20aab790eb83.jpg

    Et l'on apprend que les Quichuas vont prendre leur revanche sur les maîtres espagnols:
    - L'heure de la bataille et de la victoire va sonner. Demain, les maîtres du jour seront renversés dans la poussière. Demain le peuple quichua retrouvera sa liberté. (p. 213)

    L'Araignée Verte réunit tous les membres du peuple quichua:
    - Il est vrai, senor Merville, et vous ne l'ignorez pas, qu'un vaste complot s'est organisé au Pérou, parmi les peuples qui furent autrefois les paisibles possesseurs de ce pays, et que des envahisseurs odieux dépouillèrent de leurs biens, en vue de proclamer et de reconquérir leur indépendance. Il est également vrai que les Quichuas obéissent à un maître, descendant de leur plus ancien roi, à Tupac Amaru, que vous connaissez sous le nom de Juan Esteban, et qui a pu, exerçant la profession de guide, nouer peu à peu, dans toutes les provinces péruviennes, les fils de cette immense conspiration, aujourd'hui à la veille d'éclater. (p. 217)

    Pourtant, malgré cet enthousiasme, pas plus que les Mayas dans La Guerre des Mayas ou les Aztèques dans Le Choix des destins, Pour nourrir le soleil 2, la conspiration n'aboutira. Quelque soit l'organisation, toujours secrète, le complot échoue systématiquement. Dans La Guerre des Mayas, un valeureux agent français fait capoter un plan tout à fait incroyable, dans le Le Choix des destins, le statut de ministre du chef de la "conspiration" n'empêche pas son échec. Il n'y a presque que dans Nanotikal que l'on voit des Précolombiens triompher... mais pour combien de temps?

     

    Frédéric Valade, L'Araignée Verte
    Bibliothèque des grandes aventures, n° 101
    Editions Jules Tallandier, 1926