Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • François Walthéry & Gos, Natacha, hôtesse de l'air

    Comme toute série de bande dessinée qui se respecte, Natacha Hôtesse de l'air débute en Amazonie.

    Le "picth":

    Natacha et Walter assurent un vol charter qui rapatrie en Amérique du Sud une équipe de football. Mais ce vol effectue également un transport secret de deux caisses d’or. Une équipe de malfrats va usurper l’identité des joueurs de football pour détourner l’avion et faire croire à un crash pour prendre possession de la cargaison. Après un atterrissage raté dans la forêt amazonienne, Natacha se trouve séparée du reste du groupe et tombe entre les mains des indiens guyapos, les redoutables coupeurs de tête. Walter arrivera à s’enfuir et rejoindra Natacha qui a réussi à amadouer la tribu des guyapos. Ils utiliseront les indigènes pour déjouer les plans des bandits, libérer le reste de l’équipage et récupérer l’or.

    Et pour tout savoir sur Natacha (qui fit - et fait sans doute encore - fantasmer nombre d'ados) et notamment pourquoi, sur la couverture de cet album, son bras est devant sa poitrine, visitez le site officiel.

    natacha hotesse de l'air.jpg
    natacha hotesse de l'air 2.jpg

     

    François Walthery, Natacha, Hôtesse de l'air Scénario : Gos -
    1 dessin d’annonce dans Spirou n° 1662 (19/02/1970) - Prépublication dans Spirou du n° 1663 (26/02/1970) au n° 1690 (03/09/1970) - 44 planches - Première édition, album broché paru en 1971, Ed. Dupuis - Réédition au format poche 1987, Ed. J'ai Lu

  • Le Capitaine Ricardo, Les Descendants des Incas

    Le Capitaine Ricardo!
    Celle ou celui qui n'a jamais lu un de ces délicieux fascicules euh, comment dire, a peut-être bien fait.
    Commençons par le début:
    L'illustration: n'est pas trop ratée. Certaines sont absolument immondes. 
    L'écriture: passons sous silence toutes les critiques stylistiques à faire (ce serait trop long). Soyons indulgents.
    Le contenu: de nombreux passages nous intéressent.
    Voici un extrait: " Arrivés dans la grande salle, ils examinèrent attentivement les lieux. Mais ils étaient vraiment seuls dans le temple. Au milieu s'élevait la statue gigantesque de Manco-Capac, un des empereurs Incas. La statue avait un bras dirigée vers les ciel mais la main manquait. La lumière de la lune pénétrait lentement dans le temple et une légère ombre de la statue se dessinait sur le mur.
    - Nous sommes bien les premiers sur les lieux, grommela le chef de la bande. Voyons maintenant ce que dit le parchemin:
    " Lorsque la lumière blanche de la lune glissera sur le lac, la main de Manco-Capac indiquera le ressort invisible qui donne accès au trésor. La malédiction des Incas et la mort seront la part de tous ceux qui essayeraient de s'emparer du trésor. L'Inca veille éternellement."

     

    capitaine ricardo descendants des incas001.jpg

    Le Capitaine Ricardo raconte une aventure, n° 329,
    Les Descendants des Incas,
    Editions G. Van Loo (Anderlecht), sans date.



  • Vincent Meurice, L'Age des cancres (2)

    Vincent Meurice a eu la gentillesse de répondre positivement à ma demande de dédicace de son livre L’Age des cancres. Il m'a de plus indiqué un article publié sur Atout-Gaudeloupe concernant son livre. On peut le lire (l'article, pas le livre ;) ) ICI .

  • Graham Watkins, Sacrifices Aztèques

    Trouvé aujourd'hui: Sacrifices Aztèques de Graham Watkins. Je connaissais le titre depuis un moment. J'aurais pu me le procurer il y a bien longtemps mais j'ai attendu. Je ne suis pas fanatique d'épouvante (même si je possède encore une bonne soixantaine de livre de la délicieuse collection Gore - chez Fleuve Noir).

     

    watkins sacrifices azteques.jpg

    Graham Watkins, Sacrifices Aztèques,
    J'ai Lu Epouvante , 3603, 1994

  • Joseph Spillmann, La montagne de feu

    Un bon roman historique. Un roman historique avec de saines valeurs! Merci à Maciste du Forum A propos de Littérature Populaire pour le scan de la couverture.

    spillmann la montagne de feu.jpg

    Joseph Spillmann, La montagne de feu (VO: Der Zug nach Nicaragua traduit et adapté par P. Gabalda),
    collection Romans missionnaires, n° 14, Editions du Clocher, 1941 (pour le 25e mille), 61 p., Illustré par P. Laborde.

  • Henri Vernes, Les Damnés de l'or

    Une autre aventure de Bob Morane se déroulant en Amazonie: Les Damnés de l'or. Des Indiens sont exploités pour extraire de l'or mais le vrai héros de tous les temps va rétablir l'ordre juste et la justice ordonnée.
    Pas très original mais efficace. L'histoire est à rapprocher de Mystère au Rio Branco de Michel Bourguignon.

    La 4e de couverture: Dans la forêt amazonienne, des esclaves récoltent le métal jaune. Les chaînes d'or ne sont pas pour eux, mais pour ceux qui les exploitent. Et quand Bob Morane rencontre un explorateur, même bien habillé, il le fait descendre de son piédestal. Avec aussi peu de ménagements que possible. Tout le monde sait cela.  

    vernes les damnés de l'or.gif

    Henri Vernes, Les Damnés de l'or (série Bob Morane, n° 128),
    Editions Marabout S.A., 1975 (plusieurs rééditions)
    Illustrations de Henri Lievens 

  • Manuel Scorza, Le cavalier insomniaque

    Je ne m'aventure que rarement sur les terres de la littérature générale. On m'a conseillé Le Cavalier insomniaque de Manuel Scorza.
    J'en ai fait l'acquisition mais je ne l'ai pas encore lu. Un peu d'illustrations pour le plaisir des yeux.

    scorza le cavalier insomnique001.jpg
    scorza le cavalier insomnique002.jpg

     

    Manuel Scorza, Le Cavalier insomniaque (VO: El Jinete insomne) ,
    Collection Roman Littératures étrangères, Editions Belfond, 1979