Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Delcampe une nouvelle fois

    J'ai déjà évoqué plusieurs fois le site de vente en ligne Delcampe.
    Alors que le géant américain se fait de plus en plus gourmand (et par voie de conséquence, les vendeurs aussi), Delcampe reste un site raisonnable (dans tous les sens du terme, aussi bien pour ce qui concerne les frais que pour la sympathique ambiance entre les membres).
    Si les recherches sur les mots clés que j'utilise habituellement sont un peu épuisées en ce moment (à force d'accumuler des récits de fiction mettant en scène des peuples précolombiens, il arrive bien un moment où les perles deviennent de plus en plus rare), je suis toujours satisfait des services offerts.

    Je parle, je parle mais je ferais mieux de poster des couvertures et quelques résumés d'ouvrages :/

     

  • Le Météore n° 3 vient de paraître

    le météore 3.jpg

    Au sommaire du n° 3 du Météore, fanzine consacré à la science-fiction populaire:

    • Flash Gordon, nouveau départ
    • Perry Rhodan état des lieux
    • Bob Morane à L'Häy les Roses
    • Jimmy Guieu, survol d'une oeuvre
    • Luc Dassaut, d’un texte à l’autre
    • Bob Morane, aventurier du temps
    • Vargo Statten
    • Guy L’Eclair: Tournage sur Pluton

    On peut se le procurer dans quelques librairies mais aussi, et surtout, sur le site du Météore:
    http://meteore.stellarque.com/fanzine/03.php

    Le lecteur y trouvera la seconde et dernière partie de mon article consacré à la série Luc Dassaut dont l'action se déroule en Amazonie et en Amérique Centrale.

  • Plus d'image :-(

    Suite à un "crash" de mon système d'exploitation, je ne peux plus, momentanément, poster d'images sur ce blog. Je continue néanmoins à l'alimenter avec quelques notules en utilisant un autre ordinateur.
    Je sais que beaucoup d'entre vous sont sensibles à l'aspect esthétique et aiment à regarder les illustrations de couverture. Dès que tout sera rétabli, je complèterai les notules avec les reproductions des couvertures.

  • Léopold Frachet, Sur la piste des Jivaros

    Par l'intermédiaire de l'un de mes correspondants réguliers, j'ai fait l'acquisition de Sur la piste des Jivaros signé Léopold Frachet. Ce fascicule édité par Ferenczi appartient à ce genre que j'affectionne plus particulièrement que l'on nomme "aventures extraodinaires". On y croise des autogires, des Jivaros et des monstres marins ( sorte d'hybrides de requin-crocodile-serpent). Cette dernière caractéristique ne déplaira pas aux amateurs de cryptozoologie fantastique.

     

    Léopold Frachet, Sur la piste des Jivaros,
    Mon Roman d'aventures, n° 51,
    Editions J. Ferenczi et fils, 1947
    Illustration de R. Houy

     

  • XXX,Martin et sa Gudule. La Cité perdue

    Dans le n° 28 des Rois des l’exploit édité par Mon Journal en 1980, on trouve une bande dessinée intitulée "La Cité perdue", faisant partie de la série Martin et sa Gudule .
    Martin est un pilote de rallye. Après une sombre histoire avec un créancier, il se trouve embarqué dans une expédition qui doit retrouver une cité perdue en Amérique du Sud.

    Cela donne des dialogues d’un lyrisme puissant :
    - Nous tout ce qu’on connaît du Chili, c’est le Chili con carne !

    L’explorateur les emmène jusqu’à la cité d’Inchazus et pousse ce juron : - Par les dieux aztèques! ( rappelons que nous sommes en Amérique du Sud et non au Mexique!)
    Bien sûr quelques méchants souhaitent mettre la main sur les trésors mais Martin et ses amis triomphent et remettent les précieux objets au musée local.

    A propos de cette série on trouve sur le site www.pimpf.org cette présentation:
    "Martin et Gudule (N° 16 à 75 [des Rois de l'exploit])
    Martin Baker et son ami mécanicien Tony Hill écument les rallyes à bord de Gudule leur Mini. En général, ils essaient de trouver des raccourcis pour compenser l'infériorité de leur mécanique et parfois ils parviennent à gagner, même s'ils se sont arrêtés en route pour dépanner quelqu'un dans le besoin.
    Une série anglaise semi-réaliste présentant la particularité de ne pas faire triompher à tous coups les héros. Sans être exceptionnel, le dessin est correct.
    Cette série est parue à l'origine dans la revue "TIGER" et s'appelait "Martin's Marvellous Mini"."

     

    XXX, Martin et sa Gudule, « La Cité perdue »,
    Les Rois de l’exploit, n° 28,
    Mon Journal, 1980, p. 52 à 86.

  • Claude Clément & Daniela Cytryn, Au Pays de la prison d'or

     

    Au pays de la prison d’or

    Présentation de l'éditeur:

    Au pays de la prison d'or
    «Toi, tu ne sais que prendre à la terre alors que moi, je l'enrichis !»

    Au temps des conquistadors, deux peuples mayas cohabitaient en paix au pied de deux puissants volcans. L'un cultivait les richesses de la terre, l'autre confectionnait des bijoux ornés de pierres précieuses et colorées. Un amour interdit et l'arrivée des Espagnols firent tout basculer.

    Cette légende maya est ancrée dans l'histoire du Guatemala. Elle évoque la conquête d'un empire et la naissance d'un pays. À l'arrivée des Espagnols, vers 1520, les dissensions entre les différentes ethnies mayas facilitèrent la colonisation. On raconte qu'au pied du volcan Tolimán, le Cerro de Oro - la Prison d'or -, renferme toujours d'inestimables trésors.

    Auteur de nombreux romans, contes, comptines et albums pour la jeunesse, Claude Clément anime également des ateliers d'écriture et dirige une compagnie de spectacles, «Auteurs en scène». Elle se déplace beaucoup dans les salons. Claude Clément vit dans l'Aveyron (12).

    L'illustrateur : De nationalité brésilienne, Daniela Cytryn vit en France depuis 7 ans. Étudiante à l'École des Beaux Arts a Salvador de Bahia, puis à l'ENSAD (Arts Déco de Paris), elle vient d'obtenir son diplôme. Le Pays de la prison d'or est son premier album publié. Daniela Cytryn vit à Paris .